Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test veste Westcomb Apoc Jacket

Rédigé le 28/01/2012 - Lu 11804 fois
Test veste Westcomb Apoc JacketTest de la veste Westcomb Apoc Jacket équipée du tissu imperméable Polartec® NeoShell®. Sur le papier, NeoShell® est aussi le plus respirant du marché et a l'ambition de réunir le monde des produits « hardshell » et « softshell ». Pour le vérifier, je suis allé sous les pluies tropicales de la Dominique et dans le blizzard jurassien. Verdict.

Conditions du test

  • Lieu du test : Dominique, Jura
  • Nombre de jours : 6 jours en fond de sac et 5 jour sur le dos
  • Conditions météos rencontrées : Une journée de pluie tropicale en Dominique, trois jours de pluie et de neige dans le Jura.
  • Activités : randonnée en Dominique, raquettes dans le Jura

Veste Westcom Apoc doté du tissu imper/respirant Polartec Neoshell

Caractéristiques de la veste Wescomb Apoc Jacket

  • Matériaux : 340 NRS Polartec® NeoShell® - 360 NP Polartec® NeoShell® - Micro coutures imperméables – fermetures éclairs laminées - YKK® AquaGuard® Vislon®
  • Description : Capuche compatible avec le port d'un casque – Cordons de serrage sur chaque côté de la capuche et un à l’arrière - Deux cordons de serrage à la taille – Col montant avec protection menton en velours – Deux poches frontales d'aération - Poches à la poitrine - Poche sur le bras – Poche poitrine interne – Poignet avec fermetures Velcro.
  • Imperméabilité : Colonne d’eau > 10.000 mm
  • Respirabilité : 0,5 Cubic Feet per Minute (CFM) - 2 litres/m²/seconde.
  • Coloris : citron, noir, rouge, avatar, gris
  • Taille : S à XXL
  • Poids : pesé à 440 g en taille M
  • Lieu de fabrication : Canada
  • Prix : 480,00 $ (Convertir en euro)

Test de la veste Westcom Apoc Polartec Neoshell

Avis

Gore-tex domine le marché des tissus imper/respirants depuis de nombreuses années. A l'automne 2011, Polartec® a lancé un pavé dans la marre avec l'annonce de sa mise sur le marché de son tissu NeoShell®.

Selon Polartec®, une veste résistant à une colonne d'eau de 10.000 mm est largement suffisante pour rester au sec en randonnée. La marque annonçait dans le même temps que son nouveau tissu offre 2 fois plus de circulation d’air que les membranes concurrentes. Avec NeoShell®, Polartec® cherche à réconcilier le monde des « hardshell » et des « softshell ». Pour plus d’infos à ce sujet, lire notre actualité Polartec Neoshell : la membrane la plus respirante des vêtements impermeables.
Assez sceptique par ces déclarations, j’ai récupéré une veste équipée de la membrane NeoShell®. Il s’agit du modèle Apoc de la marque canadienne Westcomb. La veste n’est pas distribuée en France mais peu importe. En activité intense, toutes les vestes testées jusqu’à ce jour avaient un défaut : une respirabilité insuffisante. Rapidement, lors d’une ascension, d’une montée à ski de randonnée ou d’un passage en poudreuse à raquettes, le corps entrait en ébullition. La grande question est donc de savoir si la veste Apoc de Westomb faisait mieux.

Déperlance de la veste Westcomb Apoc Polartec Neoshell

J’ai donc testé la veste Apoc une journée sous une pluie tropicale sur l’île de la Dominique et 4 jours à raquette dans le Jura, dont 3 sous la pluie et la neige.

Plutôt légère (440 grammes en taille M), la veste Apoc est souple et agréable au toucher. Le tissu stretch ajoute au confort et à l’aisance des mouvements des bras. Puisque je suis dans le confort, je peux aussi dire que le col avec protection du menton en velours est très agréable, notamment quand on porte la barbe ou que l’on n’est pas rasé depuis plusieurs jours, ce qui est fréquent en trekking.
Côté pratique, tous les zips de la veste sont étanches et ne grippent pas, la capuche s’ajuste facilement par deux cordons latéraux et deux cordons à l’arrière de la tête, le bas de l’Apoc se règle en tirant sur les cordons de serrage et les manches s’ajustent par des velcros qui ont bien résisté à la neige. C'est classique mais éprouvé et efficace.

L’Apoc dispose d’une poche poitrine, d’une poche intérieure et d’une poche sur le bras pour ranger les effets personnels : lunettes, crème solaire, clef, smartphone. Les poches ne sont pas très volumineuses mais c’est largement suffisant. Les deux larges poches frontales sont en réalité des espaces de ventilation pour maximiser la circulation de l’air.

Test de la veste Westcomb Apoc dans le Jura

L’effet coupe-vent est excellent. Concernant l’imper/respirabilité, je vais détailler les deux situations de test.

Sous la chaleur moite (30/35°C) et les pluies tropicales de la Dominique pendant une journée, la veste est restée totalement imperméable. Par contre poches frontales ouvertes ou non, le corps est très vite monté en surchauffe dès lors que la pente se faisait raide. Je pense que ce test n’est pas des plus concluants car même sans veste, j’avais tendance à transpirer. Ce mini-test en appelait un autre.

La raquette à neige est une activité qui peut très vite devenir physique quand la neige ne porte pas. C’est exactement ce qui s’est passé lors de mon escapade de 4 jours dans le Jura où les températures étaient comprises entre -2° et +3°C. Neige lourde et en quantité associée à trois jours de pluie et de neige, presque non stop, ont été des conditions parfaites pour vérifier l’imper/respirabilité de la veste.

Poche interne de l'Apoc Westcomb

La veste déperle bien et l’imperméabilité de la veste n’a fait défaut que dans le bas des manches au terme d’une deuxième journée particulièrement mauvaise sur le plan météorologique.

Sous la veste Apoc, je portais le plus souvent une doudoune courte manche en Primaloft et un sous-vêtement thermique à manches longues. Il est à noter également que pour les trois quart de l’itinéraire, je portais une sacoche photos en frontale (voir photos), ce qui réduit considérablement la circulation de l’air et n’est pas des meilleurs pour la chaleur du corps. Le résultat a été largement au delà de mes espérances. Jamais, je n’ai ouvert la veste en grand pour baisser la température de mon corps car jamais je n’ai transpiré. Si le corps se mettait en chauffe, soit j’ouvrais les zips frontaux, soit je positionnais le sac photo en bandoulière.

Zip frontal étanche de la veste Westcomb Apoc

Certains pourraient me dire que les pentes du Jura ne sont pas des plus raides. C’est vrai mais croyez moi, la quantité et la mauvaise qualité de la neige constituaient deux autres facteurs aggravants pour la respirabilité.

Un seule question subsiste : la résistance à l’abrasion. J’aurais tendance à la placer au même niveau que les membranes deux couches et un peu en dessous de la majorité des modèles trois couches. Mais cela reste à vérifier sur un test plus long.

  • Qualité de fabrication : 9/10
  • Confort/Praticité : 9/10
  • Imperméabilité : 8/10
  • Respirabilité : 9/10
  • Coupe-vent : 10/10
  • Poids : 6/10
  • Note globale : 51/60
  • Rapport qualité / prix : 51/365x100 = 13,97 *

Veste Westcomb Apoc - tissu Polartec Neoshell

Conclusion

Alors, que pensez de la veste Apo de Westcomb ? Dotée du tissu NeoShell®, l'Apoc est la veste que j'ai testé qui présente le meilleur rapport imperméabilité/respirabilité. Si la respirabilité n’atteint pas les « softshell », elle s’avère supérieure aux « hardshell » traditionnelles. Si l’imperméabilité peut-être légèrement inférieure par rapport à certains produits « hardshell », elle est largement plus efficiente que sur une « softshell ».

Souple, elle est très agréable à porter et s'avère un compagnon idéal aussi bien pour les randonneurs sportifs que les randonneurs contemplatifs.

Reste à savoir si sa résistance à l'abrasion est aussi bonne que les vestes du même segment de prix ? Il faudrait se lançait sur des longs treks successifs pour le savoir.

Points forts

  • Respirabilité
  • Coupe-vent
  • Imperméabilité

Points faibles

  • Non distribuée en France
  • Abrasion ?

Plus d'infos

Voir le tableau comparatif des vestes de randonnée testées.

Boucle de serrage à la taille

* basé sur le prix converti en euro au 25 janvier 2012.
* Cubic Feet per Minute : Unité de mesure de la perméabilité à l'air d'un matériau. Un vêtement avec un CFM élevé favorisera l'évacuation de l'humidité.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...
 


Articles de l'univers Matériel

Test veste Eider UpHill
Test de la veste Eider UpHill Jacket équipée de la membrane Polartec Neoshell lors d’une randonnée d’une semaine en Turquie en Cappadoce et le massif du Taurus....

Test veste Rab Stretch Neo
Test de la veste Rab Stretch Neo Women équipée de la membrane Polartec Neoshell lors d'un raid à ski et pulka de 13 jours / 12 nuits en autonomie au Spitzberg.

Test doudoune The North Face Crimptastic Hybrid Jacket
Test de la doudoune The North Face Crimptastic Hybrid Jacket lors de plusieurs sorties en montagne (raquette, randonnée, cascade de glace, ski et bivouac) dans ...

Test veste North Face Valkyrie Jacket
Test de la softshell North Face Valkyrie Jacket - Comparatif de vestes softshell

Test veste Arc’Teryx Gamma MX
Test de la softshell Arc’Teryx Gamma MX - Comparatif de vestes softshell

Test veste Millet Supertouring
Test de la softshell Millet Supertouring - Comparatif de vestes softshell

Test pull polaire Mammut Aconcagua
Test du pull polaire Mammut Aconcagua pendant plus de trois semaines dans les Alpes Suisse et françaises, le Sahara et l’Afrique de l’ouest dans des conditions ...

Test veste Arc’Teryx Griffon Jacket
Test de la softshell Arc’Teryx Griffon Jacket (veste femme)- Comparatif de vestes softshell

Test sous-vêtement Patagonia Capilene 4 Expedition Weight 1/4-Zip Hoody
Test du sous-vêtement technique Patagonia Capilene 4 Expedition Weight 1/4-Zip Hoody en tissu Polartec® Power Dry® High Efficiency™. Testé en condition hivernal...

Test collant Patagonia Capilène® 2 Lightweight Bottoms
Test du collant Capilène® 2 Lightweight Bottoms de la marque Patagonia pendant un séjour d'une semaine en Finlande. Nous avons traversé le parc d'Hossa en train...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 **    **  ********  ********  **    **  **     ** 
 ***   **     **          **    **  **   **     ** 
 ****  **     **         **      ****    **     ** 
 ** ** **     **        **        **     ********* 
 **  ****     **       **         **     **     ** 
 **   ***     **      **          **     **     ** 
 **    **     **     ********     **     **     **