Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Vous êtes ici >> Accueil/Tests et conseils matos/Tests vêtements et matériels de randonnée/Test sacs à dos/Test sac à dos Black Diamond Speed 55

Test sac à dos Black Diamond Speed 55

Rédigé le 16/05/2013 - Lu 8286 fois
Test sac à dos Black Diamond Speed 55Test du sac-à-dos Black Diamond Speed 55 sur 9 jours de raid à ski en haute montagne entre Chamonix et Zermatt. Très léger avec un gros volume ce sac dédié à l'alpinisme est adapté à la randonnée, aux treks, aux raids à pieds ou à skis sur plusieurs jours. C'est parti !

Conditions du test

  • Lieu du test : ski de randonnée sur la Haute Route de Chamonix (Argentière) et Zermatt
  • Nombre de jours prévus : 9 jours
  • Durée effective du test : 6 jours (écourté à cause de conditions météo défavorables)
  • Type de terrain : montagne – Randonnée glaciaire
  • Poids du sac pendant le test : 12 kilos

 Sac à dos Black Diamond Speed 55

Caractéristiques du sac-à-dos

  • Ceinture reACTIV (en instance de brevet) : Liberté totale de mouvement, ergonomie personnalisable et fonctions épurées. Grâce à une ceinture et des bretelles conçues pour épouser vos mouvements, ce sac à dos innovant s'adapte à tout type d'ascension, qu'il s'agisse d'une randonnée à la journée, d'une traversée en un week-end ou d'une course d'alpinisme.
  • Bretelles SwingArm : Ces bretelles révolutionnaires travaillent conjointement avec le pas du randonneur et épousent le mouvement du grimpeur grâce à leur système de câble à faible frottement qui coulisse en passant par le fond du sac. Chaque bretelle est reliée à l'autre par le câble, ce qui permet de répartir la charge de manière homogène sur les deux épaules.
  • Panneau dorsal thermoformé et aéré.
  • Fermeture du panneau par jupe avec poche rabat amovible et sangle pour corde escamotable.
  • Porte-piolet IceLink
  • Système de hissage 3 points
  • Poche à crampons soudée.
  • Ceinture rembourrée amovible, armature et structure lombaire en aluminium 4 mm.
  • Compatible avec les systèmes d'hydratation.
  • Dimension (modèle M) : 30 x 33 x 81 cm
  • Modèle M : pour buste de 45 à 52 cm
  • Poids (modèle M) :
    • Accessoirisé : 1,47 kg
    • Non accessoirisé : 980 g (l'armature/structure aluminium, la poche-rabat supérieure et la sangle abdominale sont amovibles)
  • Prix : 169,00 €

Test Terrain

Aspect du sac : 4,5/5

  • Look 2/2
  • Finition 2,5/3

On est en présence d'un chouette sac-à-dos. La couleur sulfur (jaune un peu vert) et les bandes noires verticales sont vives et voyantes. Ça donne un aspect moderne et surtout, une bonne visibilité de loin, ce qui peut être important en montagne. Le sac est très sobre, voire simple niveau accessoirisation. Si ça peut présenter un défaut selon certains angles, au niveau du look, par contre, c'est radical, et personnellement, j'apprécie.

 

Portage 14/20

• Réglage du sac à dos 3/3

Le Speed 55 existe en 3 dimensions (S,M, L) qui correspondent à des mesures de dos différentes. Le premier pas est de bien choisir pour sa stature, donc. Après, tous les réglages sont possibles, tant au niveau des bretelles — sangles d'ajustement et de rappel de charge — que de la sangle abdominale. Serrées très fort, le sac ne bouge plus et fait corps avec vous. Lorsque vous progresses, notamment en montée, vous desserrez les bretelles pour laisser le poids reposer sur vos hanches et permettre la circulation d'air dans le dos et tout est ajusté comme il le faut en un minimum de manipulations.

• Confort 8/10

Le sac est en forme de tube, donc étroit, ce qui le rend maniable. Une fois serré au dos, sur la sangle abdominale et sur la courroie pectorale, il ne bouge plus et évidemment, son faible poids est un plus indéniable. Aucune douleur dans le dos, ni pincement ou éraflure sur les hanches comme ça a pu m'arriver avec d'autres sacs. Les bretelles semblent un peu fines malgré tout et on pourrait souhaiter un peu plus de "molleton" au niveau des trapèzes. Mais ça serait au détriment du poids… c'est un choix stratégique compréhensible. La structure dorsale est une plaque en alu de 4 mm (amovible) et a du mal à se placer correctement dans la courbe du dos si on est en position serrée (comme en descente, par exemple) et que le sac est bien "bourré". On a l'impression qu'il résiste à prendre la courbe de la colonne. Sans blesser ou faire mal pour autant, on sent que ça cherche à se mettre en place. Mais on oublie rapidement la légère gêne quand on lutte contre les conditions de neige un peu difficiles.

• Organisation 1/4

C'est le point faible que j'ai trouvé à ce sac. Pas de poches latérales ni sur le devant du sac. Un système de crochets est prévu en face avant pour recevoir un système appelé « bikini » pour transporter les crampons à l'extérieur du sac, mais je n'ai pas eu l'accessoire en essai. Pour le ski de rando en haute montagne, on a besoin de rangements spacieux, accessibles, étanches et renforcés pour ranger, sortir, ranger, sortir les peaux de phoque, les couteaux à glace et surtout les crampons. J'avais personnellement un étui pour ranger les crampons que j'ai pu fixer à l'extérieur sur les côtés, aux sangles faites pour tenir les skis en mode portés, mais vraiment pas idéal. Attachés à la sangle du haut et coincés par celle du bas, ils glissaient toujours vers le bas et se libéraient systématiquement. Ça se ballade, ça balance, ça tape, c'est pas le top. J'ai regretté de n'avoir pas pu avoir le fameux bikini…

Les peaux tiennent dans la poche supérieure du rabat (très spacieuse, elle), mais, il aurait fallu ne rien y mettre. Or, étant la seule poche extérieure, elle était souvent pleine. Donc, accrochage latéral aussi avec les mêmes problèmes pour les fixer durablement.

Point important également, aucune autre ouverture en dehors de la principale supérieure. C'est à dire, pas dans le dos, bon, ça… c'est pas trop grave de mon point de vue, mais surtout, pas au fond du sac. Et là, c'est autre chose. En imaginant que vous ne souhaitiez pas mettre vos crampons à l'extérieur du sac, il seront donc à l'intérieur (!!!) avec le reste : les couteaux à glace, les fringues, le camel-back, la pharmacie, les lingettes, la flasque à génépi, etc. etc. Autant dire qu'il faut réfléchir à la façon dont vous ordonnez tout ça. Oubliez la logique qui voudrait vous imposer de mettre les trucs lourds au fond si les trucs lourds en question ne sont accessibles que par le haut.

Pour la réserve d'eau, ça tient en place, les trous prévus pour laisser passer le tuyau sont au nombre de deux, un de chaque côté, évidemment. Mais pour mettre le camel back de 3L dans le sac, vaut mieux que celui-ci (le sac !) soit vide. Ça, c'est assez logique en fait.

Tout va bien, hein ? Je m'en suis sorti, je suis un grand garçon, mais sur le plan du confort, j'ai trouvé important de vous signaler ces points perfectibles pour mon utilisation personnelle.

• Ratio Poids/Volume 2,5/3

Pour un raid de 9 jours, ce sac est presque trop grand ! On ne va pas lui reprocher ! Il est très léger (1,47 kilos) et une fois rempli pour moi, il faisait 12 kilos à peine. (Hors liquides). Forcément, on est quasiment sur la note maximale. n excellent ration poids/volume pour un sac qui se destine à la pratique de la haute-montagne.

Accessoires 3/5

Niveau accessoires, on est sur un sac spartiate, de mon point de vue. Donc on n'a pas le full options ! On a des porte-piolets un peu spéciaux mais qui fonctionnent. Ils tiennent le piolet, quoi ! Mais pas facile de le dégainer rapidement. D'un autre côté, c'est à nous de prévoir. On a le sifflet sur le cordon pectoral. On a des points d'ancrage pour le treuillage (système 3 points). On a une sangle un peu particulière (je n'avais jamais vu ce système) pour fixer une corde imposante sur le dessus du sac. Du coup, ça la fixe sur les côtés et en haut. Il y a un schéma ci-dessus, c'est pas super facile à expliquer et pas immédiat non plus à utiliser, mais c'est fonctionnel. C'est compatible tout système d'hydratation. Il n'y a pas de rain cover, mais c'est étanche, j'ai testé sous forte pluie… pas de sangle fond de sac non plus. Et il y a des sangles latérales pour les portages. Sur la sangle abdominale, des passants sont prévus pour accrocher ce qu'on veut. Dégaines, maillons rapides, sangles… mais a priori, on a un baudrier pour ça. Cela dit, ça ne gêne en rien.

Verdict

Points forts

  • légèreté
  • qualité des matériaux
  • volume
  • look

Points faibles

  • rangement/organisation
  • pas de poches extérieures

Conclusion

Le sac à dos Black Diamond Speed 55 est bien fait, conçu pour être léger. Un sac pour lequel on a fait des compromis parfois sur le confort, et ça peut se comprendre, mais parfois aussi sur le côté pratique et c'est un peu dommage. En tout cas pour ce qui concerne le ski de randonnée.

Pour les autres sports de montagne nécessitant moins de manipulations de contenu du sac, par contre, il sera bien mieux adapté. Il s'agit bien d'un très bon sac qu'il faut utiliser à bon escient et en connaissance de cause.

  • Note totale : 22/30
  • Rapport qualité prix - volume : 7,16

Tableau comparatif des sacs à dos testés sur www.i-trekkings.net

Site internet du fabriquant : www.blackdiamondequipment.com

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Laurent

Laurent Bocquet
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 15
     > Classement des I-Trekkeurs
 


Articles de l'univers Matériel

Test sac à dos Black Diamond Sphinx
Test du sac à dos Black Diamond Sphinx 42 litres lors du tour du Cervin entre la Suisse et l'Italie. Avis.

Test sac à dos Black Diamond Infinity 50
Test du sac à dos Black Diamond Infinity 50 lors de plusieurs randonnées et trekkings dans les Alpes (Chartreuse, Ecrins, Clarée) et au Kirghizstan. Le nouveau ...

Test sac à dos Black Diamond Revelation Avalung
Test du sac à dos Black Diamond Revelation Avalung lors d’une semaine de ski de randonnée dans le Parc Naturel Régional du Queyras. Equipé du système de portage...

Test sac à dos Black Diamond Onyx 55
Test du sac à dos Onyx 55 pour femme de la marque américaine Black Diamond lors d’un voyage en Ecosse de 15 jours. Utilisation variée du sac en condition de ran...

Test de matériel de randonnée dans la vallée de la Roya
Avec David Genestal de Carnets de Rando, I-Trekkings est parti randonnée pendant cinq jours de la vallée de la Roya à la Méditerranée dans les Alpes Maritimes. ...

Test sac à dos Black Diamond Mission 75
Test du sac à dos Black Diamond Mission 75 lors de randonnées en Vanoise. Conçu pour la haute montagne et le portage de charges lourdes durant plusieurs jours, ...

Test des Bâtons Black Diamond Distance FL Série Z Pole
Test des bâtons Black Diamond Distance FL Série Z Pole pendant 7 jours dans les Calanques et les Alpes-Maritimes. Equipés de la technologie FlickLock, ces nouve...

Test batons Black Diamond Trail Trekking Pole
Test des bâtons Black Diamond Trail Trekking Pole durant 12 jours de trek au Pérou. Des bâtons qui sont multi-usages, toutes saisons, été comme hiver, et équip...

Test lanterne Apollo Black Diamond
Test de la lanterne Apollo Black Diamond. Conditions du test : La lanterne Apollo Black Diamond a été testée en novembre 2008 sur un voyage de trois semaines e...

Vidéo : bâtons Black Diamond Distance FL Serie Pole Z
Test des bâtons Black Diamond Distance FL Serie Pole Z en randonnée dans les Calanques de Marseille et de la vallée de la Roya à la Méditerranée dans les Alpes-...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 **     **  ********   ********  ****  **     ** 
 **     **  **     **  **         **   **     ** 
 **     **  **     **  **         **   **     ** 
 **     **  **     **  ******     **   **     ** 
 **     **  **     **  **         **    **   **  
 **     **  **     **  **         **     ** **   
  *******   ********   **        ****     ***