Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test réchaud Jetboil Flash

Rédigé le 25/06/2013 - Lu 9772 fois
Test réchaud Jetboil FlashTest du réchaud Jetboil Flash à l’occasion d’une randonnée de 11 jours en Bretagne. C’est un réchaud 2 en 1 doté d’un brûleur de 2100 watts avec allumage par piézo-électrique, et d’une popote optimisée comprenant un trépied rétractable, un couvercle, une tasse et un support de casserole, pour un poids total de 471g. Alors, efficace ?

Conditions du test

  • Lieu du test : sentier des douaniers en Bretagne
  • Durée : 11 jours
  • Climat : Température variable de 8 à 14°C ; vent constant

Réchaud Jetboil Flash

Caractéristiques du réchaud

  • Type de réchaud : 2 en 1 (brûleur et popote optimisée)
  • Emballage : réchaud à gaz - trépied rétractable - popote - couvercle de la popote - tasse - support casserole
  • Allumage : par piézo-électrique
  • Carburant : gaz Liquide type propane/butane (non fourni)
  • Dimensions : 104 x 180 mm
  • Puissance : 2100 W
  • Temps d’ébullition : 4 minutes pour 1 litres d'eau (variable selon la température, le vent et l'altitude)
  • Autonomie : 12 litres d’eau pour une cartouche de 100g
  • Poids : 400g selon le fabricant. Pesé à 471 g
  • Garantie : 1 an
  • Lieu de fabrication : Chine
  • Prix : 94,90 €

Cartouche de gaz EN417

Précautions d’emploi

Le réchaud Jetboil Flash est prévu pour être utilisé avec des cartouches de 100 g ou de 230 g d’isobutane/propane conformes aux normes EN417.

Le réchaud est donc compatible avec toutes les cartouches à valve ayant un embout fileté (Optimus, Markill, Primus, Coleman, MSR, etc... sauf Camping Gaz).

Régler l'intensité du gaz à l'aide de la soupape

Mode d’emploi

Préparation

  • Séparer tous les éléments
  • Ouvrir le trépied et emboiter la cartouche de gaz (les 1ères encoches sont pour les cartouches de 100g et les secondes pour les cartouches de 230g)
  • Déplier l’étrier du boîtier de soupape et fermer la soupape de commande (à fond vers la position -)
  • Retirer le bouchon de la cartouche de combustible et le mettre de côté
  • Tenir la cartouche droite et visser la fermement à la base du brûleur
  • Emboiter la popote dans le brûleur ou le support de casserole dans le brûleur
  • Ajouter de l’eau (plats lyophilisés). Ne pas dépasser la ligne « MAX » de 0,5 L. Risque de débordements
  • Tourner la soupape de commande vers le +, appuyer sur l’allumage par piézo-électrique et régler la flamme
  • • Ajouter le couvercle à la popote

Rangement

  • Fermer la soupape de commande (à fond vers le -) pour éteindre la flamme
  • Attendre que l’appareil est refroidi avant de ranger les éléments
  • Retirer la popote du brûleur par la partie en néoprène (de la popote) et plastique (du brûleur)
  • Dévisser le brûleur de la cartouche de gaz
  • Replier l’étrier du boîtier de soupape
  • Désemboiter le trépied de la cartouche et le plier
  • Ranger tous les éléments : trépied, brûleur, support de casserole dans la popote, cartouche de 100 g dans la tasse (la cartouche de 230 g ne se glisse pas dans la popote). Remettre le couvercle.

Nettoyage

Laver la tasse uniquement à la main dans l’eau savonneuse. Pas de lave-vaisselle ni de produits abrasifs.

Le réchaud Jetboil Flash monte en ébullition en 2 mn (500 ml)

Test Terrain

Jetboil, marque de réchaud depuis 2001, propose des réchauds 2 en 1 qui allient brûleur et popote optimisée. Jusque là, j’avais pour habitude d’utiliser un réchaud léger et à côté une série d’accessoires à popotes. Jetboil propose une solution tout en un.

Côté poids, le Jetboil Flash est 64 g plus lourd que mon réchaud Optimus Crux Lite et ma popote Primus (avec allume-feu). N’ayant pas utilisé le support de casserole (celui-ci n’a jamais réussi à s’emboiter par dessus le brûleur), la différence de poids s’est réduite à 27g.

En terme de rangement, la solution Jetboil est très pratique car tous les éléments s’emboîtent facilement (en dehors des cartouches 230g). Voyons maintenant, ce que cela donne à l’usage. Pour le coup, j’ai testé le réchaud pendant 11 jours lors d’une randonnée en Bretagne sur le GR34.L’assemblage est facile si on a un peu l’habitude d’utiliser des réchauds. Je conseille vivement l’usage du trépied qui stabilise efficacement le réchaud. L’allumage par piézo-électrique se réalise avec une grande facilité et une sécurité accrue par rapport à un réchaud classique.

Le réchaud Jetboil Flash s'allume par pression d'un bouton

La montée en ébullition est rapide (2mn pour 500 ml) grâce à la technologie FluxRing ™ même en conditions venteuses. La flamme reste constante pendant toute la cuisson. L’ébullition est si rapide que les aliments cuits en direct risquent de brûler si le boîtier de soupape n’est pas réglé au minimum. D’autant plus que la popote est plutôt verticale. Si vous ne voulez pas nettoyer les aliments brûlés au fond de la popote, mangez des plats lyophilisés.

Jetboil déconseille de dépasser la ligne MAX de 0,5l. Pour tout vous dire, je l’ai dépassé régulièrement pour faire chauffer en même temps l’eau de 2 plats lyophilisés (souvent autour de 700 ml). Il n’y a jamais eu de débordements grâce à l’utilisation du couvercle et aussi grâce à l’indicateur de couleur qui vire au jaune quand l’eau boue. A propos de l’ébullition, on peut regretter que la technologie de régularisation de la chaleur que propose Jetboil sur certains de ces réchauds ne soit pas intégrée au modèle Flash. Pour rappel, elle permet de produire une chaleur constante jusqu'à une température extérieure de -6 °C. Autre avantage de la formule tout en un : la casserole ne peut plus glisser du brûleur.

Quand l'eau vient à bouillir, l'indicateur de chaleur passe au jaune

Le réchaud Jetboil Flash comprend tout une série de petits accessoires vraiment efficaces : allumage par piézo-électrique, trépied stabilisateur, indicateur de chaleur, couvercle avec bec-verseur. Dommage que sur le modèle testé, le porte-casserole n’ai jamais pu s’emboîter sur le brûleur.

Je dois avouer que pour une première utilisation du système Jetboil, je suis conquis.

Verdict

Le réchaud Jetboil Flash est un modèle 2 en 1 pour chauffer des plats lyophilisés. Pratique, facile à utiliser et stable, il chauffe l’eau rapidement, même par vents forts. Contrairement à d’autres modèles de la marque, il n’est pas équipé de la technologie de régularisation de la chaleur, ce qui le confère à un usage 3 saisons.

Points forts

  • Stabilité
  • Indicateur de chaleur
  • Allumage par piézo-électrique
  • Temps d’ébullition y compris en cas de vent

Points faibles

  • Performances réduites par températures négatives
  • Contenance de la popote un peu juste pour 2 personnes
  • Porte-casserole inadapté sur le modèle testé

Site du fabricant : www.jetboil.com

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Où acheter ce produit ?

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...
 


Articles de l'univers Matériel

Test Réchaud Jetboil Minimo
Test du réchaud Jetboil Minimo durant une randonnée de 6 jours dans les Pyrénées. C'est un réchaud 2 en 1 optimisé avec allumage par piezo-électrique, il se com...

Test Jetboil Crunchit
Test du Jetboil Crunchit, un outil permettant de recycler les cartouches de gaz conformes à la norme EN417, c'est à dire toutes les cartouches à valve ayant un ...

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Test réchaud Optimus Crux Lite
Test du réchaud Optimus Crux Lite lors de plusieurs randonnées en bivouac dans les Pyrénées, les Alpes françaises et le Valais Suisse. Avec seulement 72 gramme...

Test réchaud Fire Profi 105mm
Test du réchaud Fire Profi 105mm lors de mon voyage à pied au long cours entre la France et la Macédoine. Présentation, utilisation et avis général sur le récha...

Comment bien choisir son réchaud ?
Pour être autonome, le randonneur a besoin d’un réchaud pour préparer ses repas. Chaque type de réchaud, qu’il soit à gaz, multicombustibles, à bois ou à alcool...

Test réchaud Optimus Elektra FE Cook System
Test du réchaud Optimus Elektra FE Cook System à l’occasion d’une randonnée de 8 jours dans le Parc Nahuel Huapi en Patagonie. C’est un kit de cuisson comprenan...

Test réchaud à bois Bushbuddy
Test du réchaud à bois canadien Bushbuddy à double paroi. Un type de réchaud qui ne nécessite pas de transporter de combustible et par ce fait, parfaitement ada...

Test réchaud MSR Windboiler
Le MSR Windboiler est un réchaud léger, tout en un, pour une ou deux personnes. Il a été testé sur six jours de randonnée fin mai sur les crêtes du Jura, tant c...

Test réchaud Primus omnilite Ti
Test du réchaud Primus omnilite Ti lors de deux expéditions en kayak de mer et randonnée dans les archipels de Aland et Turku ( Finlande – mer Baltique). En aut...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 ********    *******   ********   **     **  **    ** 
 **     **  **     **  **     **  **     **   **  **  
 **     **  **     **  **     **  **     **    ****   
 ********   **     **  **     **  **     **     **    
 **     **  **  ** **  **     **  **     **     **    
 **     **  **    **   **     **  **     **     **    
 ********    ***** **  ********    *******      **