Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test sous-vêtement Akammak Nanook

Rédigé le 18/06/2014 - Lu 2217 fois
Test sous-vêtement Akammak NanookTest du sous-vêtement technique manche longue Nanook d’Akammak en ColdWinner™. Il a été utilisé pendant 7 jours en conditions hivernales à ski de randonnée et lors de randonnées printanières en Aragon. Mon avis...

Conditions du test

  • Lieu du test : Portes du soleil et désert de Los Monegros
  • Période : janvier - février
  • Nombre de jours : 7 jours
  • Conditions météos rencontrées : Vent, neige, températures négatives, soleil.
  • Activités : ski de randonnée et randonnée

Test sous-vêtement Akammak Nanook

Caractéristiques du produit

  • Composition : Polyester (92%), Elasthanne (8%) ; tissu ColdWinner™,
  • Double couche, rebord de col retournable, cache zip, bas du dos rallongé, face intérieure ouatée
  • Poids : annoncé à 360 g en M poids après pesée 370g
  • Tailles : XS à XXXL
  • Couleur : noir (existe aussi en blanc)
  • Lieu de fabrication : France
  • Existe en version femme (modèle Nicky)
  • Prix : 114,50 €

Test sous-vêtement Akammak Nanook

Sur le terrain

Issue des terres froides du nord de l’Arctique, Akammak a fait de la lutte contre les températures basses sont leitmotiv. Avec son tissu breveté ColdWinner®, la marque canadienne a souhaité réunir deux épaisseurs en un seul tissu. Les deux premières couches habituelles de vêtements se combinent pour n’en former plus qu’une. Le but l’opération : optimiser l’évacuation de l’humidité tout en conservant la chaleur du corps. Pour se faire, Akammak a développé deux technologies : la technologie Flash dry qui garantie un séchage rapide, et la technologie Thermic-absorber, qui absorbe les écarts de température.

Niveau séchage, rien à dire, malgré le poids du sous-vêtement qui est deux fois plus lourd qu’un sous-vêtement classique, on pourrait penser que le temps de séchage est plus long, mais non. Par contre, l’intérieur sèche un peu plus lentement que le reste du sous-vêtement ce qui est certainement dû à son revêtement ouaté.

Niveau thermorégulation, le Nanook est optimal, il peut se porter aussi bien en première couche qu’en seconde couche. L’intérieur ouaté est un bon isolant qui permet de rester au sec dès lors que les premiers signes de transpiration se font sentir. Durant mes différentes randonnées, j’ai utilisé le sous-vêtement technique Maillot Homme Thermorégulateur Nanook d’Akammak en première couche. Sauf, lors d’une journée de ski de randonnée aux Portes du Soleil, où je l’ai utilisé en seconde couche. (Plus d'infos sur le système des 3 couches). Sa double épaisseur en fait un vêtement parfaitement adapté aux activités outdoor hivernales ou par basse température et s’avère beaucoup plus résistant que le Mérinos. Personnellement je n’ai jamais eu froid en le portant.

Test sous-vêtement Akammak Nanook

Le sous-vêtement est extrêmement agréable à porter malgré son poids (370 g). L’interieur ouaté ajoute en plus une touche de douceur au tissu. Sans parler de son coté double-stretch qui permet une grande mobilité de mouvements.

Niveau look, le sous-vêtement est élégant en noir avec ses coutures rouges. Le modèle existe aussi en blanc. Par contre, les manches sont assez courtes et remontent sur les avants bras. Le col est muni d’un cache zip qui rajoute un peu au look mais apporte une plus grande polyvalence au produit. Le zip bloque parfois à la remontée. Toujours au niveau du col, le cou est assez large ce qui permet de ne pas être trop compréssé et de pouvoir respirer. Celui-ci est retournable sur les rebords. Autre aspect, le bas du dos a été rallongé. Question esthétique, ça ne se voit presque pas, mais question pratique, on se sent protégé contre le froid lors des intempéries climatiques.

Niveau odeur, sous une temperature de plus de 10 degrés, le sous-vêtement sent rapidement. Après une bonne journée active, Il est quasimment impossible de le garder. Pourtant qualifié d’anti-odeur, le Nanook déçoit de ce côté là.

Verdict

Points forts

  • Résistant
  • Protection contre le froid
  • Thermorégulation
  • Confort

Points faibles

  • Apprêt anti-odeur peu efficace
  • Poids
  • Prix

Le sous-vêtement Nanook d’Akammak peut-être porté selon les conditions météorologiques en première ou seconde couche. Par températures froides et fraîches (jusqu’à 10°C), on le portera à même la peau et si le climat est plus clément, il servira de petite polaire. Un sous-vêtement thermique technique, chaud mais plutôt lourd (370 g) et cher.

Plus d’informations sur www.akammak.com

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

axel003

Perillat Axel
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 714
     > Classement des I-Trekkeurs
Passionné de hauts sommets, de paysages de montagnes, de grands espaces, la randonnée est pour moi le meilleur moyen de s'évader. La description du flaneur chère à M. Kundera semble véritablement me coller à la peau. ...
 


Articles de l'univers Matériel

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Sous-vêtement technique : Synthétique ou Mérinos ?
Depuis quelques années, les sous-vêtements en laine mérinos viennent concurrencer les produits synthétiques dans les magasins de sports. Autour de 9 critères de...

Vêtements de randonnée : le système des trois couches
En randonnée, il est important d’appliquer le système des trois couches. Cette règle permet de se protéger des intempéries, d’évacuer la transpiration tout en r...

Test comparatif de 11 sous-vêtements en Mérinos
Si le Mérinos présente certains avantages sur le synthétique, tous les sous-vêtements ont-ils les mêmes qualités ? Voici un test comparatif de 11 sous-vêtements...

Test sous-vêtement Odlo Cubic light
Test du sous-vêtement technique Odlo Cubic light logo line manches courtes en Corse, en Catalogne, dans le Valais et en Chartreuse. Léger, il est aussi doté d'...

Test sous-vêtement Patagonia Capilene 4 Expedition Weight 1/4-Zip Hoody
Test du sous-vêtement technique Patagonia Capilene 4 Expedition Weight 1/4-Zip Hoody en tissu Polartec® Power Dry® High Efficiency™. Testé en condition hivernal...

Test T-shirt Baroudeur Globerry
Test du t-shirt Baroudeur de Globerry. Conditions du test : Le T-shirt Baroudeur a été testé lors d’un voyage de trois semaines en Asie du Sud est en fin de pé...

Test sous-vêtement Icebreaker Oasis Long Sleeve Crewe
Test du sous-vêtement Icebreaker Oasis Long Sleeve Crewe en laine 100 % mérinos. Réputé anti-odeur, je l’ai porté au Pérou 24h/24 durant un trek en haute altitu...

Test T-shirt Cimalp Venturi
Test du t-shirt Cimalp Venturi lors de plusieurs randonnées et trekkings à Tenerife et à la Réunion. 17 jours de marche pour tester le transfert d’humidité, le ...

Test sous-vêtement Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock Turtleneck
Test du sous-vêtement Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock Turtleneck en laine mérinos. Une marque italienne qui utilise sa propre technologie brevetée qui associ...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 ********    ******    **    **  **      **  ******** 
 **     **  **    **    **  **   **  **  **     **    
 **     **  **           ****    **  **  **     **    
 ********   **   ****     **     **  **  **     **    
 **   **    **    **      **     **  **  **     **    
 **    **   **    **      **     **  **  **     **    
 **     **   ******       **      ***  ***      **