Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Vous êtes ici >> Accueil/Tests et conseils matos/Tests vêtements et matériels de randonnée/Test sous-vêtements techniques/Test sous-vêtement Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock Turtleneck

Test sous-vêtement Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock Turtleneck

Rédigé le 15/01/2015 - Lu 3989 fois
Test sous-vêtement Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock TurtleneckTest du sous-vêtement Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock Turtleneck en laine mérinos. Une marque italienne qui utilise sa propre technologie brevetée qui associe la laine mérinos et le polypropylène. Test en pleine nature dans une haute cordillère du Pérou.

Condition du test

  • Lieu du test : Cordillère Vilcanota (Pérou)
  • Durée du test : 7 jours
  • Activités : Trek en haute montagne
  • Condition météo : Froid, frais ou chaud, par temps sec

Sous-vêtement Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock Turtleneck

Caractéristiques du sous-vêtement

  • 48% laine Merinos superfine de 16.5 micron sur l’extérieur
  • 48% polypropylène sur l’intérieur
  • 4% Fibre élastomère
  • Fermeture col zippé de 4 cm
  • Quadruple coutures plates
  • Couleur : Noir, blanc, bleu, vert, fuchsia et mauve
  • Fabriqué en Italie
  • Taille : XS à XXL (homme) et XS à L (femme)
  • Poids : 200g (en taille M)
  • Prix : 100,00 €

Les sous-vêtements Bandavej ont été récompensés à l’ISPO AWARD 2014.

Test dans la Cordillère Vilcanota (Pérou)

Bandavej utilise, pour ses sous-vêtements, une technologie brevetée à double couche. La laine extérieure est étroitement couplée à un polypropylène intérieur. Une fibre élastomère très mince relie les deux couches.

L'intérieur en polypropylène est hydrofuge et maintient la peau sèche en transmettant la transpiration à l'extérieur. Cette fibre est également hypoallergénique, antistatique et antibactérienne. L'extérieur en laine mérinos dispose d'un pouvoir isolant plus élevé que les autres matériaux et permet une évacuation de la chaleur. La laine est également très hydrophile. Entre les deux couches, se trouve un espace d'air thermique, une barrière isolante renforcée par le pouvoir isolant de laine.

Durant une semaine, j’ai testé ce sous-vêtement lors d’un trek dans la haute Cordillère de Vilcanota au Pérou entre 4000 et 5000 mètres d’altitude. Au premier abord, il a une coupe banale, elle est très simple, et de plus, il ne semble pas très agréable à porter (gratte-t-il ?). Mais après l’avoir porté quelque temps, je l’aime bien ! Même si sa coupe est simple, je la trouve sympa finalement et il ne gratte pas, bien au contraire, il est très agréable (côté intérieur) à porter.

A lire la conception de fabrication, on peut penser que l’on va se retrouver avec un sous-vêtement style « double chaussette », deux tissus qui glissent l’un sur l’autre. Mais pas du tout, il donne l’impression d’être constitué d’une seule pièce. Il faut vraiment y prêter attention pour voir qu’il est doublé.

C’est un haut que j’ai porté à même la peau quelquefois, mais plus généralement avec un t-shirt en dessous. Je le gardais à portée de main et dès que la température rafraichissée un peu ou lors des pauses, je l’enfilais. Avec sa coupe près du corps, ses manches longues et le fait qu’il descend bien bas, il offre une très bonne isolation thermique. Le gain de chaleur s’en ressent fortement.
Durant l’effort, il évacue suffisamment bien la chaleur pour ne pas avoir trop chaud. L’autorégulation de la température corporelle est bien assurée permettant de rester au sec.

Côté confort, comme on dit, il sait se faire oublier. Si les coutures sont fort visibles, elles sont en contrepartie ultraplates et ne gênent pas du tout, même aux épaules avec le frottement du sac. Grace à son élasticité, il laisse une grande liberté de mouvement, aucun souci pour faire des acrobaties.

En ce qui concerne la qualité de fabrication, il est de bonne manufacture. Je n’ai constaté aucune accroche ou couture qui aurait sauté. Lorsqu’on tire fort dessus, sur les manches par exemple, on voit qu’il est résistant et qu’il ne va pas s’abimer de si tôt.

Par contre, avec un tissu si high-tech, je n’ai pas osé le donner à une laverie (à l’étranger) ou le mettre en machine. Les recommandations de lavage sont d’ailleurs strictes, comme souvent pour des vêtements en laine, du coup, je préfère le laver à la main. A 100,00 euros le sous-vêtement, je n’ai pas envie de le voir rétrécir.

Vidéo de la marque sur son tissu innovant

 

Verdict

Point forts

  • Isolation
  • Respirabilité
  • Confort

Points faibles

  • Le prix
  • Lavage compliqué

En dehors de son nom à rallonge, le haut Bandavej Half-zip Long Sleeve Mock Turtleneck est une première et/ou seconde couche très performante. Idéal par temps froid et les activités dynamiques, il vous gardera au chaud et au sec !

Site internet : www.bandavej.com

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

simon

Simon Dubuis
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 665 | Summits mois : 25 | Summits total : 1978
     > Classement des I-Trekkeurs
Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de je...
 


Articles de l'univers Matériel

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Sous-vêtement technique : Synthétique ou Mérinos ?
Depuis quelques années, les sous-vêtements en laine mérinos viennent concurrencer les produits synthétiques dans les magasins de sports. Autour de 9 critères de...

Vêtements de randonnée : le système des trois couches
En randonnée, il est important d’appliquer le système des trois couches. Cette règle permet de se protéger des intempéries, d’évacuer la transpiration tout en r...

Test comparatif de 11 sous-vêtements en Mérinos
Si le Mérinos présente certains avantages sur le synthétique, tous les sous-vêtements ont-ils les mêmes qualités ? Voici un test comparatif de 11 sous-vêtements...

Test sous-vêtement Odlo Cubic light
Test du sous-vêtement technique Odlo Cubic light logo line manches courtes en Corse, en Catalogne, dans le Valais et en Chartreuse. Léger, il est aussi doté d'...

Test sous-vêtement Patagonia Capilene 4 Expedition Weight 1/4-Zip Hoody
Test du sous-vêtement technique Patagonia Capilene 4 Expedition Weight 1/4-Zip Hoody en tissu Polartec® Power Dry® High Efficiency™. Testé en condition hivernal...

Test T-shirt Baroudeur Globerry
Test du t-shirt Baroudeur de Globerry. Conditions du test : Le T-shirt Baroudeur a été testé lors d’un voyage de trois semaines en Asie du Sud est en fin de pé...

Test sous-vêtement Icebreaker Oasis Long Sleeve Crewe
Test du sous-vêtement Icebreaker Oasis Long Sleeve Crewe en laine 100 % mérinos. Réputé anti-odeur, je l’ai porté au Pérou 24h/24 durant un trek en haute altitu...

Test T-shirt Cimalp Venturi
Test du t-shirt Cimalp Venturi lors de plusieurs randonnées et trekkings à Tenerife et à la Réunion. 17 jours de marche pour tester le transfert d’humidité, le ...

Test sous-vêtement Odlo Evolution Light Greentec
Test du sous-vêtement Odlo Evolution Light Greentec lors d’une randonnée de 6 jours sur lîle de Santo Antão au Cap-Vert. Confectionné dans un tricot 3D très ext...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
  *******   ********  ****  **      **  ********  
 **     **  **         **   **  **  **  **     ** 
 **     **  **         **   **  **  **  **     ** 
 **     **  ******     **   **  **  **  ********  
 **  ** **  **         **   **  **  **  **     ** 
 **    **   **         **   **  **  **  **     ** 
  ***** **  ********  ****   ***  ***   ********