Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test pantalon Norrona Lyngen driflex3

Rédigé le 02/04/2015 - Lu 2361 fois
Test pantalon Norrona Lyngen driflex3Test du pantalon Norrona Lyngen driflex3 dans les Alpes (Vercors et la Plagne) en alternant freeride et raquettes pulka. Toutes les conditions météos ont été réunies en 9 jours pour faire le test. Avis complet !

Conditions du test

  • Lieux du test : Vercors - La Plagne
  • Nombre de jours : 9 jours
  • Activités : freeride - ski - raquettes pulka
  • Conditions météos rencontrées : Beau et froid à la Plagne (Freeride) - beau, humide froid et doux dans le Vercors (Raquettes pulka)

Norrona Lyngen driflex3 pant

Caractéristiques du pantalon

  • Matière : Driflex3 / Imperméabilité : 20 000 mm - Respirabilité : 20000 - Coupe-vent : 100%
  • Fonctionnalités : Deux poches frontales zippées - Une poche arrière zippée - Zips latéraux pour ouvrir le pantalon - Ceinture intégrée avec fermeture par velcro - Dossard amovible avec poche zippée et bretelles - Guêtres amovibles - Protections contre les carres - Crochet intégré pour accrocher le pantalon aux chaussures
  • Tailles : S à XL
  • Poids : annoncé à 754 g en taille M ; pesé à 770 g en taille L
  • Couleurs : Bamboo green - caviar - trop bleu
  • Lieu de fabrication : Chine (Japon pour la membrane Driflex)
  • Garantie : 5 ans
  • Prix : 379,00 €

Test du Norrona Lyngen driflex3 pant en raquettes Pulka © Pascal Lluch

© Pascal Lluch

Test sur le terrain dans les Alpes

Au déballage de l’article, la qualité a l’air au rendez-vous et le pantalon est bien pensé grâce à sa modularité. Les guêtres tout comme le dossard à bretelles sont amovibles et de larges zips viennent le long des jambes sans toutefois se superposer avec la veste. Le pantalon n’est pas léger (770 g en L) mais autant l’été, je cherche à gagner en poids, autant l’hiver, je cherche plutôt à être bien protégé des intempéries.

La membrane utilisée par la veste est la Driflex, un laminé 3 couches développé par Norrona. Elle est un peu extensible, en tout cas pas du tout rigide (c’est agréable) et non poreuse et offre une imperméabilité de 20 000 schmerber et une respirabilité de 20 000 également. Sur le papier, c’est largement suffisant. Vérifions ça sur le terrain.

Mise en place de l'arva autour du dossard amovible

J’ai donc utilisé le pantalon Norrona Lyngen Driflex3 pendant 6 jours en freeride puis pendant 3 jours en raquettes pulka.

En mode freeride, j’avais souvent une paire de collant mérinos en dessous car si le pantalon est 100% coupe-vent, il n’est pas rembourré d’une fibre synthétique chaude type Primaloft. Par -15°C, le pantalon est insuffisant de ce côté là.

Le pantalon dispose de deux grandes poches sur le devant des jambes et d’une poche arrière. Elles sont toutes zippées et imperméables. Très pratique pour y glisser sticks à lèvres, crème solaire, bonnet, buff, protège-nez, barres de céréales... Les cordons sont suffisamment grands pour être utilisés avec une paire de gants.

Les guêtres sont amovibles. Selon sa pratique, on peut les utiliser ou non. En poudreuse, c’est préférable de les garder, chose que je n’aurais pas faites pour une randonnée glaciaire par exemple. Cela permet de garder quelques précieux grammes et le pantalon gagne en polyvalence. Elles sont équipées d’un crochet pour les attacher au lacet des chaussures et éviter à la neige d’entrer à l’intérieur. Le dossard à bretelles est aussi amovible. Certains aimeront le garder alors que d’autres préfèreront l’enlever. Personnellement, je trouve de l’utilité à l’avoir. Le pantalon a un meilleur maintien et comme les jambes étaient un peu grande pour moi, cela évitait aussi aux bas du pantalon de trainer sur le sol. Si l’on doit aller en urgence aux toilettes, inutile d’enlever tout la combinaison : on détache le dossard et on baisse son pantalon pour faire sa grosse commission :)

© Pascal Lluch

© Pascal Lluch

Durant ces 9 jours de test, le pantalon a essuyé des chutes de neige et un peu de pluie. RAS côté imperméabilité. Le pantalon sèche rapidement en quelques heures. C’est aussi un autre point positif.

En raquettes pulka, les zips latéraux se sont avérés diablement efficaces lorsque la température du corps venait à grimper en raison des conditions climatiques ou de la difficulté du terrain. Ils sont facilement accessibles comme je le disais en introduction parce qu’ils ne remontent pas jusqu’à la hanche.

Seul petit bémol à mon goût : je trouve les protections des carres pas suffisamment solides. Bien que je n’ai pas rencontré de problèmes en 9 jours, j’ai peur que dans le temps, elles ne résistent pas à des accrocs de crampons ou de carre de ski.

Zips latéraux : bien utile pour respirer davantage ! © David Genestal

Verdict

Points forts

  • Confort
  • Polyvalence
  • Imperméabilité
  • Respirabilité

Points faibles

  • Protections contre les carres suffisantes ?
  • Poids

Conclusion

Le Lyngen Driflex3 de Norrona est un pantalon polyvalent pour les activités outdoor hivernales. Confortable et efficcace contre les intempéries, il peut être utilisé pour la raquette, le ski de randonnée, la cascade de glace, l’alpinisme ou encore le freeride. Un très bon produit.

Plus d’infos : www.norrona.com

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...
Non effectivement Adeline, il ne s'agit pas de kevlar mais je n'en connais pas la matière ;)
Vu que tu te demande si les carres peuvent abimer le bas de jambe, je suppose que ce n'est pas du kevlar ?
 


Articles de l'univers Matériel

Norrøna : Bitihorn, la collection « light » inspirée par la Nature
L’histoire de Norrøna est indissociable de la Norvège. C’est là qu’en 1929, Jørgen Jørgensen, un passionné d’activités de plein air, a lancé la marque en s’insp...

Test pantalon Norrøna Falketind Gore-Tex
Test du pantalon Norrøna Falketind Gore-Tex lors d’une randonnée sur le GR71. Les conditions météorologiques particulièrement rudes du Larzac et les conditions ...

Test pantalon Norrona Svalbard mid weight Pants
Test du pantalon Norrona Svalbard mid weight pants pour homme lors d’un voyage au long cours de plusieurs semaines en Russie, en Mongolie et en Chine plusieurs...

Test pantalon Norrøna Falketind Windstopper Hybrid
Test du pantalon Norrøna Falketind Windstopper Hybrid Pants lors d'un raid en autonomie en Alpinisme à Chamonix. Une météo capricieuse et très variée m'a permis...

Test pantalon femme Norrona Falketind Windstopper Hybrid
Test du pantalon femme Norrona Falketind Windstopper Hybrid lors d'un trek et de randonnées en Patagonie. Voici mon avis après 12 jours de test.

Test veste Norrona Lofoten Gore-tex Pro
Test de la veste Norrona Lofoten Gore-tex Pro lors d'un raid à ski dans le Beaufortain (Alpes du Nord). Veste imperméable 3 couches, équipée de la célèbre membr...

Test veste Norrona Lyngen Driflex3
La veste Norrona Lyngen Driflex3 W (W comme woman) a été testée durant l'hiver 2014 lors de mes randonnées et raids à ski dans les Alpes du Nord, en France et e...

Test veste Norrona Bitihorn aero60
Le veste Norrona Bitihorn aero60 a été testée durant une randonnée de 4 jours dans les Alpes françaises, mais aussi lors de sorties escalade, vélo, course à pie...

Test veste Norrona Falketind Windstopper Hybrid Jacket
Test de la veste Norrona Falketind Windstopper Hybrid Jacket dans les Pyrénées et lors de diverses randonnées dans le sud-ouest avec des conditions climatiques ...

Test doudoune Norrona Lyngen lightweight down750
Test de la doudoune Norrona Lyngen lightweight down750 lors d’un trek au Népal et pendant un séjour hivernal outdoor de 10 jours au Québec. Avis après différent...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 **    **  **     **  ****  ****  **     ** 
 ***   **  ***   ***   **    **   **     ** 
 ****  **  **** ****   **    **   **     ** 
 ** ** **  ** *** **   **    **   ********* 
 **  ****  **     **   **    **   **     ** 
 **   ***  **     **   **    **   **     ** 
 **    **  **     **  ****  ****  **     **