Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test sac à dos Osprey Aether 70

Rédigé le 17/09/2015 - Lu 6636 fois
Test sac à dos Osprey Aether 70Test du sac à dos Aether 70 de chez Osprey lors d’une randonnée itinérante en autonomie sur le Kungsleden en Laponie Suédoise, 400 km à l'intérieur du Cercle Polaire. Mon avis après 12 jours de test !

 Conditions du test

  • Lieu du test : Kungsleden (Laponie Suédoise, Cercle Polaire)
  • Nombre de jours : 12 jours
  • Activité : randonnée / bivouac itinérante
  • Type de terrain : plaine, colline, montagne
  • Poids du sac pendant le test : 15 / 18 kg

 Osprey Aether 70

Caractéristiques du sac à dos

  • Composition : 210 Nylon Doby, 210 Nylon Block Shadow, Stretch Nylon Mesh 75D, Stretch-Woven Nylon 75D avec Lycra
  • Technologies : Dos mesh AirScape™ avec arrêtes de mousse facilitant la ventilation, Ceinture modulable pré-courbée IsoForm™, Poches latérale en maille extensible avec compression InsideOut™, Sangles de compression StraightJacket™.
  • Compartiments : volume principal, volume supérieur séparé amovible, volume inférieur avec
  • Accessoires : Chapeau rehaussable et détachable pour les ballades à la journée, zip avant pour accès frontal au compartiment principale, compartiment principale avec fond amovible, 2 poches latérales mesh avec accès facilité en portage, sangles de compression frontales et latérales, poche mesh de rangement frontal, 2 poches zip sur le chapeau réhaussable dont une poche raincover, porte bâton, compartiment poche a eau, bretelles ergonomiques, 2 poches ceinture zip, sangle poitrine avec sifflet intégré, réflectif
  • Tailles : M et L
  • Volume : 70L (existe aussi en 60L)
  • Couleur : bleu nuit / khaki / rouge pourpre
  • Dimensions maximales (cm): 90 (l) x 36 (w) x 35 (d)
  • Poids constaté : 2390 g en L
  • Lieu de fabrication : Vietnam
  • Garantie : En cas de défaut pour une durée de vie raisonnable et l'utilisation prévue du produit. Plus d'infos.
  • Prix : 220 €

Test terrain

Aspect du sac: 5/5

Look: 2/2

Ce sac est proposé en trois coloris différents, Arroyo Red, Bonsai Green et Midnight Blue. L’aspect du sac une fois rempli reste cylindrique. Les sangles de compression permettent d’éviter très facilement la présence d’excroissances visuellement douteuses et parfois peu pratiques en voyage (transport en commun, rues étroites et bondées…). Le logo Osprey apposé sur le sac est en matière réfléchissante, de même que le nom du modèle, mais le tout reste discret.

La RainCover du modèle testé (Ayorro Red en taille L) était vert clair avec cette fois-ci un logo réfléchissant de taille bien plus importante.

Finition: 3/3

Le niveau de finition de ce sac est excellent, qu’il s’agisse des coutures, des zips et de la qualité des matériaux utilisés. Le zip frontal notamment, que je n’ai pas hésité à solliciter quotidiennement sans aucune délicatesse, n’a montré aucun signe de faiblesse.
La base du sac, qui a été en contact avec du granit, des gravillons et des sols épineux ne présente pas de trace d’usure.


Portage: 22/25

Réglage du sac à dos: 3/3

Le réglage de la longueur du dos du sac se fait très facilement en ajustant une plaque de scratch. Le fait qu’il n’y ai pas de graduation pré-existante mais de simples repères visuels permet un réglage sur-mesure encore plus précis. La ceinture ventrale quant à elle se serre facilement et son système de double-ancrage des sangles, couplé à sa pré-courbure IsoForm™, permet un maintient encore plus ferme en mouvement. Les bretelles s’ajustent facilement, de même que la hauteur du capuchon.

Confort: 9/10

Le confort du sac à dos était pour moi un critère très important sur ce test. Étant un grand gabarit (1m91), j’avais toujours eu des difficultés à trouver un sac ayant un volume supérieur à 45L qui offre suffisamment d’amplitude de réglage pour être confortable en situation de portage avec environ 20 kg. S’agissant d’un trek en itinérance et en autonomie, je voulais pouvoir compter sur un sac qui se fasse oublier la journée. En dehors de la gamme ExtraLong de chez Deuter, aucune marque n’était à mes yeux au rendez-vous sur ce point. Et bien c’est maintenant le cas d’Osprey avec son modèle Aether 70 L ! Avec un poids porté proche des 20 kg, je n’ai eu aucune douleur ni même gêne lors de ce trek ! La ceinture ventrale et sa technologie IsoForm™ a rempli son rôle avec brio, de même que la plaque dorsale en mesh, qui m’a apporté une ventilation efficace grâce à la technologie AirScape™, m’évitant de passer la journée avec une 1ere couche humide.

En bref, mon Aether 70 s’est quasiment fait oublier lors de mes journées de marche !

 

Organisation: 4/4

Ce sac est composé d’un grand compartiment principal avec un fond amovible qui permet de créer un compartiment inférieur, accessible également par une ouverture zip et idéal pour y ranger un sac de couchage. L’accès au compartiment principal est possible aussi via une ouverture zip en J qui permet de libérer un objet du sac sans avoir à en extraire tout le contenu. La poche à eau se trouve entre l’extérieur du compartiment principale et la plaque dorsale en mousse et mesh. La ceinture ventrale propose deux poches zip faciles d’accès et pratiques pour accéder à des barres énergisantes par exemple. Enfin le capuchon offre deux poches zip dont une réservée à la raincover. Point intéressant, le capuchon du sac peut se détacher pour faire office de banane/petit sac pour de courtes sorties. Une poche de rangement en mesh occupe toute la surface du panneau frontal ce qui permet d’y glisser sans soucis une carte. À noter, une sangle de compression interne est proposé sur ce modèle, ce qui dans mon cas a été vraiment pratique pour minimiser le volume occupé sur le haut du compartiment principale par mes vestes de 2eme et 3eme couche.

 

Ce qui m’a séduit dans l’Aether 70 est justement cette organisation assez simple mais redoutablement efficace, pratique et somme toute bien pensée. Par exemple, le fait que le compartiment réservé à la poche à eau se trouve entre la plaque dorsale et l’extérieur du compartiment principal est juste génial. Je n’ai pas utilisé de poche à eau sur ce trek, mais j’ai tout de suite vu au moins un intérêt à cela: Une fois que vous venez de faire le plein d’eau et que l’extérieur de la poche est au mieux humide, au pire dégoulinant d’eau, le contenu du sac n’est pas exposé et reste complètement au sec. Même constat si il faut faire le plein sous la pluie puisque le compartiment poche à eau est accessible sans ôter la raincover.

Un énorme coup de coeur pour moi sont les deux poches latérales en mesh. Ces dernières ont été imaginées pour permettre d’accéder à des gourdes facilement sans ôter son sac ni même s’arrêter de marcher. Les gourdes ou bouteilles peuvent être placées en position horizontales ou verticales grâce aux ouvertures découpées dans les bandes en mesh. Quel bonheur ! C’est tellement agréable de simplement tendre la main, attraper facilement l’objet dont on a besoin et de pouvoir le remettre à sa place sans se déboiter l’épaule ou s’arrêter en plein effort au risque de se refroidir. 

Ratio Poids/Volume: 2/3

Ce sac obtient un bon score pour le rapport poids / volume (2,390/70= 0,034). Une preuve supplémentaire de la qualité de ce produit qui est fonctionnel et pratique, sans pour autant que cela se ressente au niveau du poids. Un point intéressant àrappeler ici est que l’Aether 70 dispose seulement d’une tige d’armature, qui est en aluminium.

Plus d’informations sur le calcul du ratio poids/volume

Accessoires: 4/5

Je voyageais avec ma GoPro, que je fixe sur une perche en bamboo fait maison. J’ai donc trouvé très pratique de pouvoir la glisser à travers des bandes élastiques présentent sur les deux bretelles du sac. 

Pendant les dizaines d’heures qu’a duré le voyage jusqu’au point de départ de ce trek, j’ai mis à profit les élastiques d’attache et les sangles qui se trouvent sur la face frontale du sac pour y arrimer mes bâtons en toute sécurité. Je l’ai peu utilisé mais ce sac permet également de glisser les pointes de ses bâtons dans la sangle située à la base gauche du sac et la partie supérieure des bâtons dans une anse élastique ajustable au niveau de la bretelle gauche du sac. L’intérêt est de pouvoir ranger ses bâtons en marchant sans ôter son sac et de les conserver à porter de main si besoin. C’est la technologie Stow-on-the-Go™ d’Osprey.

Le sifflet intégré à la sangle de sternum est effectivement intéressant, même si en terme de puissance il ne rivalise pas avec des modèles classiques à bille.

Enfin, la raincover présente un volume très généreux, ce qui permet sans soucis de protéger le sac et un éventuel tapis de sol ou un sac de tente. L’ajustement se fait au moyen d’un élastique. Petit détail qui m’a sauvé d’une situation pénible, la raincover est équipée d’une bande de scratch qui permet de la solidariser avec le sac à dos. En cas de vent violent, pas de risque de la voir s’envoler et de finir avec une piscine dans le dos.

Verdict

Points forts

  • LE must pour moi: Les poches mesh latérales qui permettent d’attraper et d’y replacer une gourde sans effort avec le sac sur le dos et en pleine marche.
  • Comfort et ventilation optimale
  • Volume et accessoires bien pensés, pas de fioritures
  • Excellente robustesse

Points faibles

  • Absolument aucun !

J’ai été complètement séduit et comblé par le sac à dos Osprey Aether 70 qui a parfaitement répondu à mes attentes en terme de robustesse et de praticité sur ces deux semaines de trek durant lesquelles je ne l’ai pas ménagé. Enfin un sac comfortable et surtout bien pensé qui vous facilitera la vie lors de vos grandes randonnées itinérantes et de façon générale vos voyages. Un véritable must have dans sa catégorie !

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Goldwine

Loïc
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 30 | Summits mois : 0 | Summits total : 204
     > Classement des I-Trekkeurs
 Passionné de randonnée, je suis toujours à la recherche de nouvelles destinations !
 


Articles de l'univers Matériel

Test sac à dos Osprey Aether 60
Test du sac à dos Osprey Aether 60 lors de randonnées et courses de haute-montagne en Kirghizie et en France. Deux à dix jours d'itinérance à chaque fois pour ...

Test sac à dos Osprey Atmos 50
Test du sac à dos Osprey Atmos 50 lors de deux randonnées dans le Vercors et en Russie le long du lac Baïkal. 7 jours de test en montagne et dans la steppe avec...

Test sac à dos Osprey Aura AG 65
Test du sac à dos Osprey Aura AG 65 conçu pour les femmes lors d'une randonnée itinérante bivouac à travers le Parc National des Cévennes. Equipé des nouvelles ...

Test sac à dos Osprey Atmos 65AG
Test du sac à dos Atmos AG 65l de chez Osprey lors de plusieurs sorties de 2/3 jours dans les Pyrénées en mode randonnée et alpinisme. Sur le papier, le sac à d...

Test sac à dos Osprey Exos 58
Test du sac à dos Exos 58 de la marque Osprey lors d’un trek en autonomie et bivouac durant 5 jours sur l’ile de la Gomera dans l'archipel des Canaries.

Test sac à dos Osprey Variant 37
Test du sac à dos Osprey Variant 37 lors de plusieurs trekkings au Népal. 35 jours de marche avec le sac sur le dos dans les régions du Makalu et du Kanchenjun...

Test sac à dos Osprey Exos 48
Test du sac à dos Osprey Exos 48 lors d’un trek de deux semaines dans les Highlands. Un sac de randonnée léger au dos aéré et qui offre un grand confort de port...

Comparatif Sac à dos 30 / 50 litres
Test comparatif de 12 sacs à dos d’une contenance de 30 à 50 litres. Modèles testés : Arcteryx Acrux 40, Black Diamond Sphinx, Columbia Lance Titanium Rucksack...

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Comment faire un sac à dos léger ?
Dès lors qu’un marcheur porte son sac en randonnée itinérante se pose la question de son chargement et de son poids. L’erreur du randonneur est souvent d’emport...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 **     **   ******   ********  **     **  ******** 
  **   **   **    **  **        **     **  **       
   ** **    **        **        **     **  **       
    ***     **        ******    *********  ******   
   ** **    **        **        **     **  **       
  **   **   **    **  **        **     **  **       
 **     **   ******   ********  **     **  **