Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test sac à dos Gregory Baltoro 65

Rédigé le 24/09/2015 - Lu 5197 fois
Test sac à dos Gregory Baltoro 65Test du sac à dos Baltoro 65 de la marque Gregory lors de deux courts treks en autonomie et en bivouac en Islande et dans les Hautes-Alpes. Prévu pour des charges jusqu’à 23 kg, voici mon avis après 6 jours d’utilisation en trek et 15 jours en voyage.

Conditions du test

  • Lieux du test : Trek dans l’Hornstandir en Islande et Tour du Vieux Chaillol
  • Nombre de jours : 6 jours en trek + 15 jours en mode voyage en Islande
  • Activité : Trekking & voyage
  • Type de terrain : montagne
  • Poids du sac pendant le test : 18 kg en Islande et 15 kg dans les Hautes-Alpes

Sac à dos Gregory Baltoro 65

Caractéristiques du sac à dos

  • Composition : Ripstop® 210D x420D HT double diamond renforcé à surface lisse - Fermetures zippées étanches DWR - Fond du sac double couche 630D
  • Compartiments : Espace principal accessible par le haut, le bas et le devant – compartiment fond de sac amovible – rabat haut de sac amovible (pour le transformer en sac banane) comprenant deux poches sur le dessus et une poche intérieure - Un sac léger amovible avec bretelles pour accueillir une poche à eau ou pour faire un sac d’appoint – Une poche frontale et une poche latérale en stretch – deux poches sur la ceinture dont une WeatherShield avec zip YKK AquaGuard®
  • Dos/Ceinture : Technologie response A3 (Automatic Angle Adjust) - Panneau dorsal ventilé avec mousse LifeSpan et soutien lombaire en silicone - Coussinet LumbarTune (10mm) amovible pour un confort lombaire précis et personnalisé - Système QuickSwap 3D (ceinture et bretelles galbées en mousse LifeSpan EVA interchangeables pour adapter le sac à la morphologie de chaque utilisateur)
  • Accessoires : Sidekick servant à la fois de rangement pour la poche à eau et de sac à dos d’appoint – Raincover – Porte gourde – 2 porte-bâtons – sangles de compression
  • Tailles : S (torse 41-46 cm)/M (torse 46-51 cm)/L (torse 51-56 cm)
  • Volume : 61/65/69 litres
  • Poids : annoncé à 2300 g en M ; pesé à 2600 g en M
  • Couleurs : Navy blue (modèle testé) – Sparck red – Shadow black
  • Lieu de fabrication : Philippines
  • Garantie : dans la limite de l'usage et de l'entretien du produit
  • Prix : 259 €

Les sacs à dos Baltoro de Gregory sont disponibles en trois volumes : 65, 75 et 85 litres. C’est une gamme adaptée au trek avec des portages lourds. Ça tombe plutôt bien car j’ai testé le 65 litres lors de deux courts treks en autonomie et en bivouac : l’un en Islande sur la péninsule d’Hornstrandir et l’autre dans les vallées du Champsaur Valgaudemar dans les Hautes-Alpes.

Test terrain du Baltoro 65

Aspect du sac 3,5/5

  • Look 1,5/2
  • Finition 3/3

Le Baltoro 65 a une forme en poire. Je préfère les sacs plus droits en général mais une fois sur le dos, le randonneur a plutôt fier allure et je dois dire que porter un sac à son prénom c’est assez rigolo. Plusieurs fois mes compagnons de randonnée m’ont fait remarque que j’avais la classe.

Côté finition, c’est de l’excellente qualité : matériau extrêmement solide, zips étanchés et plein de petits détails intéressants mais sur ce point je reviendrais plus loin.

Portage 16,5/20

  • Réglage du sac à dos 3/3

Avant de faire l’acquisition du sac à dos, il est obligatoire de choisir le modèle en fonction de la taille de son torse. Pour Gregory, c’est « une mesure essentielle, car elle assure une bonne répartition du poids du sac sur la base principale du corps humain, c’est-à-dire les hanches ». Trois tailles sont proposées par Gregory : S (torse 41-46 cm)/M (torse 46-51 cm)/L (torse 51-56 cm).

Pour finir le réglage, c’est assez classique : on ajuste la ceinture au besoin à l’aide des scratchs qui permettent de personnaliser le serrage, puis c’est au tour des bretelles et des rappels de charge.

  • Confort 9,5/10

Le confort, c’est la grande qualité du Baltoro 65. Testé avec une charge d’environ 18 kg en Islande et 15 kg dans les Alpes puisque je trimballais avec moi tout le matériel de bivouac, plus le matos photo qui n’est pas des plus légers, j’ai été agréablement surpris par l’effet light du poids. J’ai même pesé le sac à dos pour vérifier son poids. Je pensais porter un sac de 12/13 kg alors que j’en avais 5 de plus sur le dos. D’ailleurs, pour la marque Gregory, on peu porter le Baltoro 65 jusqu’à 23 kg tout en gardant un bon confort de portage.

Le Baltoro 65 épouse bien le corps tout en suivant ses mouvements en déplacement, ce qui permet de garder une marche dynamique malgré la charge. Ça serait le résultat de la Technologie response A3 qui permet un ajustement automatique du sac au corps.
Malgré les fortes chaleurs de l’été dans les Hautes-Alpes, je n’ai pas souffert de la transpiration dans le dos. Cela m’a même étonné. Le dos ventile bien.

Les bretelles sont agréables, la ceinture aussi sauf lorsque je portais une ceinture. Mais je dois avouer qu’elle porte merveilleusement bien. Du grand confort !

  • Organisation 3/4

Le Baltoro 65 dispose d’un grand espace de rangement accessible par 3 entrées : par le haut, par le bas et par le devant. L’accès par le haut et par le bas sont assez classiques, notamment quand le sac à dos dispose d’un espace de rangement fond de sac. Ici, il est amovible grâce à un bout de tissu que l’on tend à ses extrémités. Si cela remplit plutôt bien le job, la séparation entre les deux espaces n’est pas totale et de petits objets peuvent se glisser du haut vers le bas. Une vraie séparation avec un zip remplirait mieux son rôle. Non l’originalité, c’est d’avoir les 3 entrées : haut, bas et en frontal. Pour l’accès par le devant, il est nécessaire de retirer les clips des sangles pour accéder au contenu du sac à dos.

Le Baltoro dispose d’un rabat amovible avec deux poches sur le dessus et une poche intérieure avec une accroche pour les clés. J’aurais préféré n’avoir qu’une poche sur le dessus car la séparation empêche de glisser des objets assez volumineux. Le sac à dos dispose aussi d’une poche stretch sur le côté et de l’autre d’un porte-bidon pour y glisser la gourde. Il est facilement accessible tout en marchant.

La grande poche du devant permet de glisser cartes, topos voire même des plats lyophilisés. En fait, tout objet pas trop épais. Seul problème : la raincover est derrière. L’accès est du coup moins pratique.

Sur la ceinture, deux larges poches, l’une en mesh et l’autre pleine bénéficiant d’une protection « WeatherShield » avec zip YKK AquaGuard®. Parfait pour y glisser un GPS d’un côté et de l’autre des barres de céréales par exemple.

  • Ratio Poids/volume 1/3

Le ratio poids/volume (2,6/65=0,040) est médiocre. Il est possible de gagner 160 grammes en retirant l’espace pour la poche à eau si vous n’utilisez pas ce système d’hydratation.

Plus d'informations sur le calcul du ratio poids/volume et le système de notation.

Accessoires 4/5

Le Baltoro 65 dispose d’un espace pour la poche à eau amovible et transformable en sac à dos d’appoint appelé « Sidekick ». Si cela ajoute 160 grammes au poids, cela permet surtout d’avoir un vrai espace pour une poche à eau pouvant aller jusqu’à 3 litres. Une attache permet de suspendre la poche et d’éviter qu’elle ne s’enfonce dans le fond du sac à dos. C’est plus pratique au moment de la remplir. Je n’ai pas utilisé le sac à dos d’appoint mais j’imagine fort bien pouvoir l’utiliser une fois le bivouac planté pour aller faire un tour dans ses environs. Cela aurait été parfait si l’accès pouvais se faire par l’extérieur du sac à dos pour éviter de mouillez les affaires en cas de remplissage de la poche à eau sous la pluie.
Le porte gourde sur le côté est très agréable à utiliser car il est facile d’accès.

Le sac à dos dispose aussi d’une raincover jaune fluo couvrant bien tout le sac à dos. La couleur flashy permet de rester bien visible en cas de pluie ou de brouillard. C’est une bonne idée je trouve. Question de sécurité ! Par contre, son accès n’est pas des plus aisés comme j’ai déjà pu le dire si le randonneur a glissé dans la poche frontale de petites affaires. J’aurais préféré l’avoir sous le sac à dos.
Les autres accessoires : 2 porte-bâtons et des sangles de compression. Tout ça remplit bien son rôle.

Verdict

Points forts

  • Résistance à l’abrasion
  • Qualité du portage même à forte charge
  • Plein de petites astuces : porte-gourde, sac d’hydration pouvant se transformer en sac à dos d’appoint

Points faibles

  • Poids (mais largement compensé par un confort de portage efficient)
  • De petits détails dans l’organisation du sac à dos

Le Baltoro 65 de Gregory est un excellent sac à dos pour les treks chargés grâce à un confort de portage de grande qualité même si son poids n’est pas son point fort. Bien accessoirisé, il est aussi très costaud. Amateur de grands treks, ce sac est fait pour vous !

  •  Note globale : 25/30
  • Rapport qualité prix - volume : 6,27

Tableau comparatif des sacs à dos testés sur www.i-trekkings.net

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...
Gregory afficherait donc un faux poids de 400g de difference. Surprenant de leur part mais interessant.

Bonjour Jean,

Pour tous nos tests, nous pesons les produits. Il arrive parfois que des erreurs se glissent (elle est humaine). Je viens de vérifier et le sac à dos Baltoro 65 testé fait bien 2600 g.
Il ne fait pas 2.6kg mais 2.2kg. vous parlez de l'ancien modele mais le 2015 et celui donc testé ici apparemment fait 2.2.
Ca change tout... merci de corriger.
 


Articles de l'univers Matériel

Test sac à dos Grégory Z Pack 55
Test du sac à dos Grégory Z Pack 55 lors de randonnées et courses de haute-montagne au Népal, en Ecosse et dans les Pyrénées. Deux à dix jours de trip à chaque...

Test sac à dos Gregory Stout 45
Test du sac à dos Gregory Stout 45 lors de deux trekkings au Népal. J’avais beaucoup apprécié le Baltoro 65 de la même marque pour son confort de portage. La qu...

Test sac à dos Gregory Stout 65
Test du sac à dos Stout 65 de la marque Gregory lors d’un trek en autonomie et en bivouac en France dans le Berry. Prévu pour des charges pouvant excéder 20 kg,...

Comparatif Sac à dos 30 / 50 litres
Test comparatif de 12 sacs à dos d’une contenance de 30 à 50 litres. Modèles testés : Arcteryx Acrux 40, Black Diamond Sphinx, Columbia Lance Titanium Rucksack...

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Comment faire un sac à dos léger ?
Dès lors qu’un marcheur porte son sac en randonnée itinérante se pose la question de son chargement et de son poids. L’erreur du randonneur est souvent d’emport...

Test sac à dos Quechua Forclaz 50 Ultralight
Test du sac à dos Quechua Forclaz 50 Ultralight lors d'une traversée des Carpates de 15 jours à cheval sur la Pologne, la Slovaquie, l'Ukraine et la Roumanie. A...

Test sac à dos Millet Odyssée 45
Test du sac à dos Millet Odyssée 45 lors de la traversée des Carpates à cheval sur la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et l'Ukraine. Avis.

Test sac à dos Quechua Forclaz 50 Ultralight
Test du sac à dos mixte Quechua Forclaz 50 Ultralight. Pesant moins de 1100 grammes pour un volume de 50 litres, il propose un ratio poids/volume exceptionnel a...

Test sac à dos Deuter Act Lite 50+10
Test du sac à dos Deuter Act Lite 50+10 lors d’une randonnée de 8 jours en Turquie sur la côte lycienne. A la fois épuré, léger et technique, le sac à dos Deute...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
       **   ******          **   *******    *******  
       **  **    **         **  **     **  **     ** 
       **  **               **  **     **  **     ** 
       **  **   ****        **  **     **  **     ** 
 **    **  **    **   **    **  **     **  **  ** ** 
 **    **  **    **   **    **  **     **  **    **  
  ******    ******     ******    *******    ***** **