Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test veste Vertical Trek Plume

Rédigé le 22/04/2016 - Lu 3716 fois
Test veste Vertical Trek PlumeTest de la nouvelle veste légère de la marque française Vertical, la Trek Plume, équipée de sa membrane imper-respirante MP+© 2 couches. Je l’ai emmenée durant deux treks dans les Carpates de Roumanie et d’Ukraine.

Condition du test

  • Lieu du test : Transcarpatie en Ukraine et Monts Făgăraş en Roumanie
  • Durée du test : 20 jours de trek sur 1 mois de voyage au total
  • Activités : Trek en autonomie
  • Condition météo : Beau, vent et pluie

Vertical Trek Plume

Caractéristiques de la veste Vertical Trek Plume

  • Composition : MP+®Ripstop Light 2 couches
  • 70% Polyamide
  • 30% Polyuréthanne
  • Imperméabilité : 15 000 mm
  • Respirante : 15 000 g/m²/24h
  • Description : Zip d'aération sous les bras, coupe ajustée, coutures soudées, capuche à réglage 3 points, renfort silicone aux épaules, bas de veste ajustable par cordon élastique, 2 vastes poches zippées étanches, poignets ajustables par velcro
  • Tailles : S à XL
  • Colorie : Bleu
  • Poids : 292 g en taille M (annoncés 300 g)
  • Fabriquée en Chine
  • Prix : 199,00 €

Test de la veste Trek plume

La veste Trek Plume est composée de la membrane MP+® 2 couches qui est la version la plus légère de la gamme MP+® de vertical. Il existe également des membranes MP+® 3 couches et MP+® Dual Membrane. Le MP+® est une technologie utilisée essentiellement par les marques françaises Vertical et Raidlight, qui font parties de la même maison. Cette membrane sans trou, imper-respirant et naturellement stretch, est composée d’un film polyuréthane hydrophile annoncé comme étant : 100% imperméable, 100% coupe-vent, 150% respirant, 200 % stretch et ultra-léger avec ses 50g/m².

J’ai testé cette veste lors de deux treks dans les Carpates. Un premier en Ukraine, en Transcarpatie, où il a fait beau durant les deux semaines avec un vent régulier et de fortes rafales sur les sommets. Puis un second en Roumanie, dans les Monts Făgăraş, où la météo a été plus humide et où j’ai fini avec une tempête.

Ce qui m’a plu sur cette veste avant de l’essayer, c’est sa couleur. Colorée sans être tape à l’œil et surtout bicolore, elle change des vestes habituelles noires ou de couleurs vives. Elle est dotée d’une capuche qui se replie dans le col, de deux aérations sous les bras, de deux poches zippées extérieures et d’une poche zippée intérieure qui permet de replier/ranger la veste sur elle-même.

Au premier contact, la finesse du tissu surprend. Même si elle est équipée de renforts en silicone au niveau des épaules, on se demande comment une telle veste peut supporter les frottements avec le sac à dos. Cela dit, je n’ai constaté aucune usure ou déchirure à mon retour de voyage. Je l’ai pourtant portée régulièrement. Certes, je n’ai pas traversé de forêts denses d’épineux ou bien emprunté des couloirs rocheux où il faut se frotter contre la roche, mais au final, elle est plus résistante qu’il n’y paraît et elle tient parfaitement la route pour la randonnée.

L’avantage d’avoir une veste si fine, c’est la liberté de mouvement qu’elle procure. Il n’y a aucune résistance due au tissu et sa légèreté l’a fait oublier. Le côté stretch du MP+® n’en fait pas une veste stretch proprement dit. Cela permet juste une petite élasticité pour renforcer la liberté de mouvement.

Du côté de la protection, elle est un très bon coupe-vent respirant, par sa finesse déjà, elle ne tient pas chaud. De plus, la veste possède deux grandes aérations zippées sous les bras. Les poignets sont munis d’un serrage par bande velcro, un cordon élastique au niveau des hanches permet d’éviter tout courant d’air et la capuche en compte deux. Toutes les fermetures éclair (centrale, des poches et des aérations) sont imperméables. Par contre, j’ai trouvé l’ouverture du col trop large lorsque l’on serre les cordons, il ne protège pas suffisamment le cou et le menton. Il a tendance à prendre une forme d’entonnoir. Pour la pluie, c’est la membrane MP+® qui agit. Je n’ai pas constaté d’infiltration, je suis resté au sec, même durant les quelques heures sous la tempête. Je n’ai pas eu de pluies répétées sur plusieurs jours me trempant de la tête aux pieds, mais dans ce cas, je pense que j’aurai opté pour un poncho fin supplémentaire. Ce genre de veste est pour moi une veste fond de sac, c’est-à-dire, une veste légère et compressible à avoir toujours avec soi dans son sac à dos, pour parer à toute pluie éventuelle, pas pour affronter des climats difficiles.

La poche intérieure de la veste sert de housse de rangement. La veste se replie sur elle-même pour former une petite boule. Un système pratique pour la garder en fond de sac, car son encombrement est alors minime. Par contre, pour une utilisation régulière durant la journée (mettre et enlever la veste plusieurs fois par jour), cela devient fastidieux de la ranger dans une si petite housse. Personnellement, dans ces cas-là, je la mettais en vrac dans mon sac à dos.
Ces 292 grammes (en taille M), en font une veste légère. Même s’il existe plus léger sur le marché, il faut tenir compte qu’elle dispose de 3 poches zippées et de grandes aérations sous les bras. Elle pourrait donc devenir facilement « ultralight » si Vertical déclinait une version plus minimaliste.

La qualité de fabrication et les finitions sont irréprochables. Après un mois d’utilisation, la veste est comme neuve, on ne voit même pas qu’elle a servie. Je n’ai rien à redire là-dessus.

Verdict

Notes

  • Qualité de fabrication : 8/10
  • Confort/Praticité : 8/10
  • Imperméabilité : 8/10
  • Respirabilité : 8/10
  • Coupe-vent : 10/10
  • Poids : 8/10
  • Note globale : 50/60
  • Rapport qualité / prix : 50/199x100 = 25,12

Point forts

  • Compacité
  • Coupe-vent
  • Qualité de fabrication

Points faibles

  • Largeur du col

La Trek Plume de la marque française Vertical est une bonne veste de secours à garder en fond de sac pour les randonnées estivales et/ou comme coupe-vent léger. Elle dispose d’un très bon rapport protection/compacité/poids, sans faire l’impasse sur les accessoires et l’imperméabilité. Et cela pour moins de 200 € !

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

simon

Simon Dubuis
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 640 | Summits mois : 0 | Summits total : 1978
     > Classement des I-Trekkeurs
Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de je...
 


Articles de l'univers Matériel

Test maillot Vertical Technical MC
Test du maillot Vertical Technical MC ultraléger durant deux treks de 10 jours dans les Carpates sous un soleil d’été. Un t-shirt annoncé léger, respirant et au...

Test comparatif de vestes imperméables légères
Test comparatif de 15 vestes de randonnée imperméables (hardshell) de moins de 500 grammes pour hommes et femmes. I-Trekkings fait le point sur les produits du...

Comment entretenir et laver sa veste de randonnée ?
Retrouvez tous les conseils de lavage et d'entretien pour réactiver la déperlance des vestes de randonnée imperméables des membranes Gore-tex, Neoshell Polartec...

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Test du sac de couchage Quechua S0 Ultralight
Test du sac de couchage Quechua S0 Ultralight lors d'un wee-kend de randonnée dans le massif des Bauges. Avec une température qui est tombée à 4°C, le sac de co...

Test veste Quechua Bionnassay 500 light
Test de la veste Quechua Bionnassay 500 light lors d'une randonnée de 5 jours dans les Pyrénées et lors de deux treks au Kirghizstan. Avec un prix modéré à 129...

Test veste Arc’Teryx Alpha SL
Test de la veste Arc’Teryx Alpha SL lors d'une randonnée de 9 jours dans l'Aubrac. Equipée d'une membrane Gore-Tex Paclite®, l'Alpha SL est une veste légère de...

Test veste Millet Axon
Test de la veste Millet Axon. Conditions du test : La veste Axon de chez Millet a été testée lors de deux randonnées itinérantes en juillet 2008 : le Tour du C...

Test veste Arc’teryx Alpha FL
Test de la veste Arc’teryx Alpha FL équipée de la membrane GORE-TEX® Active Shell. Avec un poids plume inférieur à 300 g, elle a été rudement testée dans le Dev...

Test veste Arc’Teryx Alpha SV
Test de la veste Arc’Teryx Alpha SV - Comparateur de vestes imperméables légères

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
  ******    ******    ********  ****   *******  
 **    **  **    **   **         **   **     ** 
 **        **         **         **   **     ** 
  ******   **   ****  ******     **   **     ** 
       **  **    **   **         **   **     ** 
 **    **  **    **   **         **   **     ** 
  ******    ******    **        ****   *******