Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Vous êtes ici >> Accueil/Tests et conseils matos/Magazine Matos/Conseils matos/Comment bien charger son sac à dos ?

Comment bien charger son sac à dos ?

Rédigé le 31/07/2016 - Lu 4300 fois
Comment bien charger son sac à dos ?Comment charger l’ensemble de son équipement dans son sac à dos ? Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose, mais parfois cela se révèle bien compliqué le moment venu. Mal organisé ou mal équilibré, le sac à dos sera source de problème durant votre randonnée. Découvrez nos conseils pour bien charger votre sac à dos.

Le poids du sac à dos est la principale cause de douleur (du dos, des épaules, de la nuque… ) en randonnée. Hormis le fait de partir avec un équipement minime et approprié à votre randonnée, pour réduire le poids du sac à dos, une bonne répartition du chargement dans le sac évitera également de connaître ces douleurs. Il est souvent coutume de dire qu’il faut mettre le lourd dans le fond du sac et le léger en haut, mais concrètement cela donne quoi ?

Comment bien charger son sac à dos ?

Choisir la taille de son sac à dos

Faut-il choisir le volume de son sac à dos en fonction de l’équipement que l’on souhaite prendre, ou doit-on opter pour un certain volume (suivant la durée) et « réussir » à tout faire rentrer à l’intérieur ? Chercher une réponse à cette question, c’est comme chercher la réponse au paradoxe de l'œuf et de la poule.

En randonnée itinérante, l’équipement varie peu ou prou quelque soit la durée. Que vous partiez 3 jours ou 3 semaines, vous aurez le même équipement à peu de chose près. La variation du volume du sac est surtout liée à trois points.

  • Au type d’hébergement : En refuge ou sous tente, le second demande d’emporter plus d’équipement : tente, matelas, réchaud, popote…
  • Au climat de la destination : Plus les températures seront basses, plus il faudra des vêtements chauds et un sac de couchage volumineux
  • A l’autonomie : La quantité de nourriture et d’eau qu’il faudra emporter

Ainsi, avec un équipement bien choisi, le volume d’un sac à dos pour une randonnée itinérante varie entre 40/45 litres à 60/65 litres, suivant la saison, le type d’hébergement et l’autonomie. Pour bien choisir votre équipement, vous pouvez consulter la rubrique « Conseils Matos » d’i-Trekkings et l'article « Comment bien préparer sa 1ère randonnée itinérante ? »

Exemple personnel : Lors de ma traversée des Carpates, une randonnée de 4 mois pour parcourir 2700 km, j’avais un sac à dos de 44 litres avec des vêtements légers d’été, une tente monoplace avec un équipement de bivouac et 4 jours d’autonomie en nourriture en moyenne. Vous pouvez retrouver la liste de mon équipement sur le site : Transcarpatie - La traversée des Carpates.

Comment bien remplir son sac à dos ?

Organiser le chargement

Une organisation parfaite d’un sac à dos pourrait se résumer en 4 points :

  1. La charge doit être correctement répartie
  2. Le matériel ne doit pas bouger
  3. Rien ne doit se trouver à l’extérieur du sac
  4. L’essentiel doit rester à portée de main

Répartir et équilibrer

Une bonne répartition de la charge dans le sac à dos est cruciale pour votre dos. Pour cela, il est primordial que votre sac respecte les deux points suivants :

  • Équilibre : Il faut que chaque côté du sac à dos (droite/gauche) soit équilibré. Cela vous évitera qu’une épaule ne supporte plus de poids que l’autre, mais surtout de vous déséquilibrer et de risquer de chuter.
  • Répartition : Il faut que les charges les plus lourdes (tente, sac de couchage sac de nourriture…) soient plaquées contre votre dos et placer les choses plus légères à l’opposé. Ainsi, le portage sera plus aisé, votre sac à dos n’aura pas tendance à vous tirer vers l’arrière.

Répartition du chargement d'un sac à dos

Rouge : charge lourde
Orange : charge mi-lourde
Vert : charge légère
Bleu : charge fragile
Violet : à garder à porter de main

L’idéal est que le plus lourd se situe au niveau du milieu de votre dos, au-dessus des hanches et en dessous des épaules, comme sur la représentation ci-dessus. Il est difficile de donner des exemples concrets, car tout dépendra bien sûr de votre liste d’équipements. Notamment de votre tente (légère/lourde, 1, 2 ou 3 places…) qui est souvent le matériel le plus lourd avec le sac de nourriture (n’hésitez pas d’ailleurs à le diviser dans 2 housses si vous avez beaucoup de vivre). Pour l’équipement lourd, il est préférable de le placer à l’horizontale afin d’assurer l’équilibre gauche/droite. Pour l’équipement plus léger, popote, bouteille de gaz, housse à vêtements, trousse de toilette… ils peuvent être placé à la verticale pour combler les trous. Pour éviter tout balancement de votre sac à dos et lui conférer une bonne stabilité, il est important qu’il n’y ait pas de trou, que tout soit bien coincé et que rien ne bouge.

Ranger à sa place

Pour bien organiser le chargement dans son sac à dos, il faut déjà que votre équipement soit empaqueté correctement. Ne rangez pas vos affaires en vrac, utilisez des housses de rangement, de préférence imperméables. Les sacs étanches de Seat To Summit ou d’Osprey par exemple, disponibles dans différents volumes, sont parfaits pour cela. Une housse pour les vêtements, une pour les repas du midi, une pour les repas du soir et matin, une pour le sac de couchage, une pour la tente… Oui, même pour la tente ! Les housses fournies avec les tentes sont très souvent inappropriées. Il est préférable de ranger séparément les toiles, des arceaux (et sardines). Rangez verticalement les arceaux dans votre sac à dos (à l’intérieur ou dans une poche latérale extérieure) et utilisez une housse étanche pour les toiles. Ainsi, même si votre tente n’est pas sèche, elle ne mouillera pas le reste de votre équipement.

Lors d’une randonnée à plusieurs, on a tendance à prendre chacun son équipement et à partager le matériel commun. Pourquoi ? Il existe d’autres possibilités, comme partager l’ensemble des affaires. Avec une housse avec les vêtements de rechange de tout le monde, une housse pour les papiers, l’argent, les chargeurs… de tout le monde, une housse pour les snacks de tout le monde… Car au final, le plus souvent chacun aura besoin de ses vêtements de rechange, son chargeur… en même temps. Seuls les sacs de couchage et matelas, souvent volumineux, restent dans les sacs à dos de chacun.

Une fois votre sac à dos bouclé, pensez à bien serrer les différentes sangles de compression pour maintenir l’ensemble et ainsi s’assurer que rien ne bougera.

Bien faire son sac de randonnée pour le trek

Extérieur du sac à dos

L’utilisation des sangles extérieures doit rester exceptionnelle. Car si ranger des affaires à l’extérieur peu paraître comme une bonne idée pour gagner du volume, cela s’avère être en réalité une source de problèmes :

  • Le matériel risque de bouger et de vous déséquilibrer
  • Il subit les intempéries et se retrouve trempé
  • Il s’accroche à la végétation, aux rochers dans les passages étroits
  • Un matériel qui bouge, qui s’accroche aux branches, est susceptible de tomber et d’être perdu

Il est donc préférable de placer l’ensemble de son équipement dans le sac à dos ou dans les poches extérieures. Seuls les matelas en mousse dérogent parfois à la règle. Car avec leur volume imposant, ils ne sont pas faciles à caser dans le sac à dos.

Porter de main

Il est important de prévoir ce dont on pourra avoir besoin à porter de main durant la randonnée, afin de les placer soit dans les poches, soit dans le haut du sac à dos. Ce matériel « indispensable » à portée de main varie d’une personne à l’autre, d’une randonnée à l’autre, il faut savoir l’adapter à ses besoins.

L’eau, indispensable en permanence, peut être placée soit dans la poche à eau du sac à dos, si vous utilisez une pipette, soit dans les poches latérales. Ne placez pas votre gourde dans le sac à dos, car la flemme d’ouvrir son sac prendra souvent le dessus sur l’hydratation qui est capitale (lire l’article d’i-Trekkings : Boire en randonnée). La poche du dessus et les autres poches (hanches, bretelles…) peuvent contenir les petits indispensables comme les lunettes de soleil, la crème solaire, le spray anti-moustique, la carte, la boussole et le GPS, des coupes faim (barre énergétique), le tour de cou… A l’intérieur du sac à dos (dans la partie haute), on peut placer la veste pour les averses, la polaire pour les pauses, le snack du midi, la trousse de secours…

Comment bien charger son sac à dos ?

Régler son sac à dos

Une fois bouclé et sur le dos, il faut aussi que votre sac à dos soit correctement sanglé pour profiter au maximum du confort qu’il offre. Il est important que votre sac à dos épouse parfaitement vos hanches et vos épaules.

Réglage d'un sac à dos

  1. Si la hauteur du dos est réglable, ajustez celle-ci en fonction de votre taille
  2. Une fois sur votre dos, desserrez les différentes sangles
  3. Serrer la ceinture abdominale autour de vos tailles, au niveau du bassin
  4. Ajustez les bretelles pour qu’elles épousent vos épaules sans les compresser
  5. Tirez sur les rappels de charge situés sur les épaules afin que le sac à dos soit plaqué à votre dos
  6. Clipsez la sangle poitrine pour fixer les bretelles

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

simon

Simon Dubuis
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 640 | Summits mois : 0 | Summits total : 1978
     > Classement des I-Trekkeurs
Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de je...
 


Articles de l'univers Matériel

Comparatif Sac à dos 30 / 50 litres
Test comparatif de 12 sacs à dos d’une contenance de 30 à 50 litres. Modèles testés : Arcteryx Acrux 40, Black Diamond Sphinx, Columbia Lance Titanium Rucksack...

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Comment faire un sac à dos léger ?
Dès lors qu’un marcheur porte son sac en randonnée itinérante se pose la question de son chargement et de son poids. L’erreur du randonneur est souvent d’emport...

Test sac à dos Quechua Forclaz 50 Ultralight
Test du sac à dos Quechua Forclaz 50 Ultralight lors d'une traversée des Carpates de 15 jours à cheval sur la Pologne, la Slovaquie, l'Ukraine et la Roumanie. A...

Test sac à dos Millet Odyssée 45
Test du sac à dos Millet Odyssée 45 lors de la traversée des Carpates à cheval sur la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et l'Ukraine. Avis.

Test sac à dos Quechua Forclaz 50 Ultralight
Test du sac à dos mixte Quechua Forclaz 50 Ultralight. Pesant moins de 1100 grammes pour un volume de 50 litres, il propose un ratio poids/volume exceptionnel a...

Test sac à dos Deuter Act Lite 50+10
Test du sac à dos Deuter Act Lite 50+10 lors d’une randonnée de 8 jours en Turquie sur la côte lycienne. A la fois épuré, léger et technique, le sac à dos Deute...

Test sac à dos Quechua Symbium EasyFit 60L
Test du sac à dos Quechua Symbium EasyFit 60L à l’occasion d’une randonnée de 9 jours en Irlande. Conçu pour le marcheur pratiquant la randonnée sur plusieurs j...

Test sac à dos Millet Atacama 48+
Test du sac à dos Millet Atacama 48+ en taille de dos regular. Pendant 9 jours sur le Mare a Monti, il m'a accompagné sur les sentiers corses. Equipé du tout no...

Test sac à dos Osprey Aether 60
Test du sac à dos Osprey Aether 60 lors de randonnées et courses de haute-montagne en Kirghizie et en France. Deux à dix jours d'itinérance à chaque fois pour ...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
  ******    *******   ****        **  **    ** 
 **    **  **     **   **         **  ***   ** 
 **        **     **   **         **  ****  ** 
  ******   **     **   **         **  ** ** ** 
       **  **     **   **   **    **  **  **** 
 **    **  **     **   **   **    **  **   *** 
  ******    *******   ****   ******   **    **