Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test montre GPS Suunto Spartan Ultra

Rédigé le 18/08/2017 - Lu 1075 fois
Test montre GPS Suunto Spartan UltraTest de la montre GPS Suunto Spartan Ultra tactile lors de randonnée dans les massifs du Vercros et de la Chartreuse.

Conditions du test

  • Lieu du test : Grand Tour du Vercors, Chartreuse et ville
  • Durée du test : 7 jours
  • Activité : randonnée, course à pied et natation
  • Type de terrain : montagne entre 1600 m et 2000 m d’altitude
  • Météo : excellente, températures entre 5° et 20°

Caractéristiques de la Spatran Ultra

  • Dimensions : 50  x  50  x  17  mm
  • Poids : 77 g
  • Matériau de la lunette : Acier inoxydable
  • Matériau du verre : Cristal de saphir
  • Matériau du boîtier : Polyamide
  • Matériau du bracelet : Silicone
  • Etanchéité : 100 m
  • Autonomie : de 18 h à 65 h suivant le niveau de précision sélectionné
  • Compléments : Livrée avec tour de poitrine cardiofréquencemètre

Test de la Suunto Spartan Ultra

Sortie il y a un peu plus d’un an la Spartan Ultra de Suunto est une montre orientée multi-sport.  Après mon premier altimètre, un X6, acquis en 2003, puis un Core en 2014, j’ai désormais la chance de tester un produit GPS de chez Suunto. La technologie a bien évoluée et la Spartan que je reçois en test n’a plus rien a voir avec l’altimètre qui m’a rendu service pendant plus de 10 ans. La Spartan, grâce à son GPS intégré apporte de nombreuses nouvelles possibilités, notamment celle de n’avoir qu’une seule montre, dédiée tant au trek qu’aux divers sports que l’on souhaite monitorer. L’une des difficultés est que depuis mon premier altimètre, époque où Suunto régnait en maitre sur ce type de produit, la concurrence a bien affuté ses armes. C’est donc dans un marché des montres GPS déjà mature qu’arrive la Spartan Ultra.
Ce modèle de Suunto existe en 3 versions : 
  • Spartan Ultra qui fait l’objet de ce test, orientée multi sport et outdoor
  • Spartan Sport, comme son nom l’indique, pour un programme plus athlétique
  • Spartan Sport Wrist HR qui comprend en plus la fonction cardio poignet.
La Spartan Ultra est donc la plus complète avec son cardiofréquencemètre et son baromètre. Le boitier est en polyamide, ce qui permet de rester sur un poids plume de 77 g malgré un volume assez important (50 mm de diamètre)
 
L’écran tactile est en cristal de saphir, matériau résistant aux rayures (je n’ai pas testé cet aspect du produit). Le tactile fonctionne très bien, je l’ai testé en conditions outdoor, pas en piscine. Cette fonction me semble presque superflue, les 3 boutons présents sur le boitier permettent d’accéder à toutes les fonctions disponibles très facilement. L’écran est très lisible, l’affichage en couleur est appréciable.
 
Comme les dernières montres GPS sorties chez Suunto (Ambit3 Vertical, Traverse et Traverse Alpha), la Spartan Ultra a une puce GPS compatible GLONASS et les alertes peuvent se faire par vibrations.
J’ai pu tester l’autonomie, en mode précision maximale, intensité maximale et en jouant avec l’affichage régulièrement le niveau de la batterie a tendance à chuter rapidement, de l’ordre de 45% en 6h d’activité. Il est possible de passer en mode économie d’énergie. J’ai éprouvé cette fonctionnalité. On réduit nettement la consommation. L’écran de la montre devient noir et la luminosité est réduite au minimum. Dans ce mode, j’ai pu faire une trace de 5h avec 10% de batterie, trace de même qualité que celle de mon smartphone sur une activité de randonnée.
La montre se connecte au smartphone et donc à l’application Movescount via bluetooth. Il suffit de lancer l’application sur son téléphone, à proximité de la montre et la synchronisation s’effectue en arrière plan. Il est très simple de synchroniser sur le cloud toutes les datas de randonnées, ou de toutes activités sportives enregistrées par la montre. C’est un bon point.
Le paramétrage quant à lui se fait par une prise en face arrière du boitier, prise magnétique, très simple d’utilisation. On accède ainsi grâce au logiciel Suuntolink (pour PC et Mac) à toutes les fonctions et tous les menus de la montre. Ce même connecteur se branche en USB et permet de charger la montre. A nouveau un bon point au niveau de la conception du produit. On sent l’expérience et l’antériorité de Suunto sur ce type de détails : simple et efficace. 
 
Passons maintenant à l’utilisation, tout d’abord en mode sport. J’ai beaucoup apprécié la montre. Pour la course ou la nage, on peut accéder à toutes les informations que l’on souhaite, en instantané, à l’écran. Ces informations sont paramétrables via le logiciel. On peut personnaliser le mode selon l’activité que l’on pratique (80 activités de base). 
 
La précision constatée est bonne. Au moins équivalente aux modèles concurrents des personnes qui m’accompagnaient et meilleure que sur application smartphone. Les valeurs données entre les diverses montres utilisées n’étaient pas différentes de plus de 1%.
 
La plupart des modes apportent les informations de base que l’on veut. Personnellement, je trouve qu’il est nécessaire de personnaliser ses menus. Il est difficile de rester sur les affichages standard qui ne permettent pas notamment d’avoir un affichage en direct de l’heure lorsqu’on est en activité, chose qui peut s’avérer utile pour une montre.
Les modes dédiés à la randonnée, paramétrés par mes soins, ne m’ont pas apportés une satisfaction à 100%. La fonction orientation et suivi de trace importée fonctionne bien, on arrive à s’orienter plus facilement. Il suffit de suivre le tracé affiché sur l’écran qui est suffisamment grand pour cela. Seulement, j’aurais apprécié d’avoir le fond de carte qui s’affiche comme sur certains modèles concurrents. Dans les forets très peu balisées du Vercors le GPS et son tracé n’ont pas été suffisants, on n’a pas accès aux coordonnées d’ou l’on est…donc difficile de transposer sur une carte, dommage pour un GPS.
 
L’altitude est donnée par une combinaison des coordonnées GPS et de la mesure de pression atmosphérique. Je tombais toujours sur les mêmes altitudes que celles des bornes de sentier alors que le modèle Suunto Core que j’utilisais jusque là avait une incertitude un peu plus importante, notamment en conditions météo difficiles. C’est un bon point pour cette Spartan. 
 
Sur mes anciens modèles j’avais pour habitude d’utiliser des outils que je trouvais très pratiques : alertes météo lors de chute de pression rapide, affichage de la pression instantanée de la pression atmosphérique, suivi de la température sur une période donnée (24h ou 48h)… Toutes ses fonctions sont absentes sur cette Spartan qui se veut pourtant le modèle haut de gamme et multisports. Ces fonctions sont disponibles sur d’autres modèles Suunto sur lesquels on peut ajouter des widgets. La Spartan ne permet malheureusement pas d’ajouter de widget.
 
Enfin dernier point qui m’a surpris, lorsqu’on est en enregistrement d’activité, on ne peut pas naviguer dans les menus. Cela oblige à avoir paramétré son affichage d’activité exactement en fonction des informations que l’on souhaite avoir.

Verdict

Peut mieux faire. Pour moi cette montre n’est pas encore aboutie coté software. On sent la qualité Suunto, le hardware est irréprochable, l’écran est parfait, la batterie et sa gestion sont  très bonnes. Par contre il manque certaines fonctions essentielles pour du trek et le fait de ne pas pouvoir ajouter de widget est vraiment dommage. 

Points forts :

  • Ecran
  • Gestion de batterie et autonomie
  • Précision GPS
  • Qualité générale
  • Légèreté

Point faible

  • Manque des fonctions essentielles pour le trek
  • Pas de widget
  • Impossible de naviguer dans les menus lors d’un enregistrement d’activité
Suunto a fourni de gros efforts pour proposer un produit équivalent à ce que la concurrence fait, sans y parvenir pour le moment. Les mises à jour régulières permettent de combler les manques mais les autres spécialistes des montres connectées GPS n’attendent pas pour évoluer également. Cela reste un bon produit pour le sport connecté.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Où acheter ce produit ?
AlpinStore
AlpinStore
 
50.00
 +0.00 €
AlpinStore
AlpinStore
 
50.00
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
519.00
649.90
 +0.00 €
Hardloop
Hardloop
552.00
649.00
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
559.00
699.90
 +0.00 €
Barrabes
Barrabes
561.32
649.99
 +0.00 €
Hardloop
Hardloop
594.00
699.00
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
599.00
749.90
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
639.00
799.90
 +0.00 €
Barrabes
Barrabes
647.66
749.99
 +0.00 €
Cham3S
Cham3S
 
649.00
 +3.00 €
Keller Sports
Keller Sports
 
698.00
 +0.00 €
Barrabes
Barrabes
 
699.99
 +0.00 €
Cham3S
Cham3S
 
799.00
 +3.00 €
Barrabes
Barrabes
 
799.99
 +0.00 €

JC

jc
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 15 | Summits mois : 0 | Summits total : 237
     > Classement des I-Trekkeurs
Espérons que Suunto nous sorte une vraie mise à jour pour l'outdoor, effectivement des alertes orages, alertes températures seraient bienvenues ( entre autres)
Suivons ça de prêt
Je n"'ai jamais testé l'apple watch, je ne suis pas certain qu'elle apporte la même autonomie et les mêmes fonctionnalités qu'une montre dédiée à l'outdoor ( pression atmosphérique, température...)
La Spartan est un très bon produit, mais auquel il manque encore des fonctionnalités, espérons que suunto puisse développer rapidement et répondre aux attentes que je ne dois pas être le seul à avoir.
Bonjour,
À vous lire vous préférez la Core à la Spartan ?
Merci dans tous les cas pour ce test. Moi qui recherche Outdoor...
Et que pensez de l'Apple Watch ?
 


Articles de l'univers Matériel

Test montre ABC Suunto Core
Test de la montre ABC (Altimètre, Baromètre, Compas) Suunto Core Black Yellow lors d'un trek de trois semaines au Népal : 18 jours de marche sur deux des plus b...

Test montre Suunto Traverse
Test de la montre Suunto Traverse pendant plus de 30 jours de randonnée dans le Jura et le massif Central. Aux classiques fonctions "compas - altimètres - bouss...

Les boutiques de randonnée sur internet
Les sports outdoors et la randonnée en particulier ont le vent en poupe. C’est donc tout logiquement que les boutiques de vêtements et de matériels de randonnée...

Test GPS Garmin etrex 30
24 jours de test du GPS Garmin etrex 30 à l’occasion de plusieurs randonnées et trekkings dans les Alpes, le Jura en Turquie, en Bulgarie et au Portugal. Equipé...

Test GPS Garmin Oregon 600
6 mois de test du GPS Garmin Oregon 600 à l’occasion de randonnées pédestres hebdomadaires dans les Flandres, en raquettes durant une semaine en Haute-Savoie m...

GPS TwoNav : présentation et comparatif
Les GPS CompeGPS ont fait des entrées remarquées sur le marché du GPS depuis 2009. D'abord avec le TwoNav Aventura, puis avec le Sportiva/Sportiva+, et enfin l...

Test GPS TwoNav Anima
Test du GPS TwoNav Anima durant une dizaine de jours en itinérance du Larzac aux gorges du Tarn en passant par le Mont Aigoual. Avec sa puce GPS haute sensibi...

Test GPS Magellan eXplorist 310
Test du GPS Magellan eXplorist 310 à l'occasion de plusieurs randonnées dans les Calanques, au Portugal et dans la vallée de la Roya. Entrée de gamme des GPS eX...

Test GPS Aventura TwoNav
Test du GPS Aventura TwoNav, un GPS mixte pour la randonnée, le vélo et la voiture. L'Aventura a été testé en randonnée pendant 14 jours en Ardèche, en Chartreu...

Magellan : Comparaison des GPS de la gamme eXplorist
Magellan, un des principaux fabricants de GPS, commercialise une gamme de GPS pour la pratique des activités outdoor dont la randonnée et le trekking font parti...

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 **     **  ********   ******   ********   *******  
 ***   ***     **     **    **  **        **     ** 
 **** ****     **     **        **        **     ** 
 ** *** **     **     **        ******    **     ** 
 **     **     **     **        **        **     ** 
 **     **     **     **    **  **        **     ** 
 **     **     **      ******   ********   *******