Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Karakorum highway

Rédigé le 01/07/2008 - Lu 2844 fois
Karakorum highway - Trekking au Karakorum
Ce qui est à mon avis le plus extraordinaire de tous les voyages que j'ai faits a commencé à Rawalpindi (en ourdou راولپنڈی), dans l'état du Penjab, ville située non loin de la nouvelle capitale Islamabad. Nous avons parcouru une après-midi durant les souks, sans guère d'intérêt architectural, et dans lesquels on ne croise absolument aucun occidental, et pratiquement non plus aucune femme. Il va sans dire que les quelques femmes de notre groupe, qui avaient choisi de faire la visite seules, se sont fait remarquer ! Je n'ai pas pris de photo de la ville proprement dite, si ce n'est de cette curiosité typiquement pakistanaise, ce camion décoré : c'est à peine croyable, mais la très grande majorité des véhicules que l'on croise sur les routes sont bariolés ainsi !

De Rawalpindi nous aurions dû rejoindre Skardu, dans les montagnes, par un vol de 40 min survolant le Nanga Parbat (8126 m), le deuxième sommet du Pakistan. Mais ce vol n'était assuré que par beau temps, ce qui n'était pas le cas. Donc en lieu et place, deux très longues journées de route par la Karakorum highway, dont la première débutait à quatre heures du matin pour s'achever à 22 heures. Et inutile de préciser que nulle réglementation au Pakistan n'oblige à avoir deux chauffeurs ! Et la pléthore de carcasses de véhicules en tout genre que l'on pouvait apercevoir de loin en loin au fond des ravins n'était pas pour nous rassurer…

Nous sommes donc partis de nuit, pénétrant très rapidement au cœur des montagnes, mais le jour était déjà levé depuis longtemps quand nous avons rejoint la vallée de l'Indus. Imaginez une vallée aux pentes vertigineuses, de plusieurs milliers de mètres de profondeur, parcourue en son fond par un impétueux torrent de la largeur de la Seine ! La photo qui suit a été prise à proximité du village de Pattan (rien à voir avec la ville homonyme du Népal).


Le paysage avait ici un aspect quelque peu méditerranéen, ce qui ne sera pas le cas de la photo suivante, prise le lendemain à Shengus, beaucoup plus haut dans la vallée de l'Indus. Nous sommes ici derrière la barrière formée par le Nanga Parbat, de telle sorte que les pluies de mousson n'arrivent (en principe) pas jusqu'ici, rendant le paysage beaucoup plus aride. Nous avions entre temps passé une nuit à Gilgit (en ourdou گلگت), ville située sur la route de la Chine mais très à l'écart par rapport à notre itinéraire principal, lequel continuait à remonter la vallée de l'Indus. Les raisons profondes de ce crochet d'une trentaine de kilomètres aller (ce qui sur ce type de terrain est loin d'être négligeable) m'ont échappé, même si le site de Gilgit n'était pas dénué d'intérêt (je n'ai pas pris de photo).

Skardu (en ourdou سکردوa), 2400 m d'altitude, constitue la base de départ des expéditions à destination du Karakorum Skardu dans Google Earth. L'unique hôtel de la ville domine les boucles de l'Indus et les très étonnantes dunes de sable qui se forment sur ses berges, sorte de Sahara miniature au milieu des montagnes. De la ville elle-même j'ai retenu peu de choses, si ce n'est ses nombreux marchands de pierres précieuses. Il est bien sûr nécessaire de s'y connaître un minimum pour en acheter, mais il est avéré que le Karakorum regorge de cristaux en tout genre, au même titre que les Alpes au XIXe siècle (et certainement même encore plus).

Je suis malheureusement rentré un peu trop tard à l'hôtel pour prendre l'arc-en-ciel au moment optimal, mais cette photo suffira pour opposer un magnifique démenti à tous ceux qui affirment qu'il n'est pas possible de photographier un arc-en-ciel !

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

olimori

Olivier Morice
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Trekking au Karakorum
Carnet d'un trekking dans la région montagneuse du Karakorum au Pakistan pour rejoindre le glacier du Baltoro et passer le col de Ghandogoro. Ce massif rassemb...

Articles de l'univers Voyage