Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Temps bouché

Rédigé le 01/07/2008 - Lu 2198 fois
Temps bouché - Trekking au Karakorum
Au camp suivant, Goro I (4200 m), une autre surprise nous attendait : les tentes étaient montées non pas sur la rive, mais en plein milieu du glacier ! Bien évidemment, ne pas espérer enfoncer des piquets en un tel endroit : nous avons dû attacher les ficelles à de gros cailloux. Quant au confort, eh bien… on peut toujours imaginer pire !

C'est au niveau de Goro I qu'apparaissent les premiers pénitents, sortes de petits monticules de glace qui dépassent de la couche des cailloux. Ils sont paraît-il caractéristiques des glaciers tropicaux, leur formation étant un peu analogue à celle des cheminées de fées (un gros rocher protège localement la glace de la fonte sous les rayons du soleil, donnant ainsi naissance à ces formations). Sauf que je n'ai jamais vu de pénitent coiffé de son rocher. La photo a été prise le matin au camp de Goro I, le temps s'est heureusement un tout petit peu amélioré dans la journée.


Ainsi, nous avons quelques aperçus sur les sommets du coin. Ici le massif du Masherbrum, qui culmine à 7821 m. Le Masherbrum était le premier des sommets triangularisés depuis le Cachemire par les Anglais au XIXe siècle (il l'avait donc appelé le K1, K pour Karakorum). Ce n'est que par la suite que l'on découvrit que le K2 était plus haut que le K1.

Un autre sommet (beaucoup moins connu) qui domine le camp, le Biarchedi (6705 m). Je n'ai malheureusement pas pu prendre de photo de la célèbre tour de Mustagh, qui était dans les nuages.


De là, nous avons gagné le camp de Concordia à 4600 m d'altitude. Concordia (comme la place de la Concorde, mais aussi en référence à un emplacement similaire sur le glacier d'Aletsch en Suisse), c'est dixit le prospectus de Terdav, un panorama unique à 360° sur les plus belles montagnes de la Terre ! En fait de panorama, nous avons eu droit à deux jours de temps bouché, avec en prime, chaque matin, 20 centimètres de neige fraîche à secouer quand nous émergions de notre tente ! Ce fut tintin pour l'« exploration de ce site extraordinaire », et l'excursion vers les camps de base du Broad Peak et du K2. Nous avons vraiment cru que nous allions faire demi-tour faute de pouvoir faire le col (c'est-à dire nous retaper 30 km de moraine dans l'autre sens…). Notre guide local Karim nous a affirmé qu'il n'avait jamais dû en X années de métier en arriver à pareille extrémité.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

olimori

Olivier Morice
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Trekking au Karakorum
Carnet d'un trekking dans la région montagneuse du Karakorum au Pakistan pour rejoindre le glacier du Baltoro et passer le col de Ghandogoro. Ce massif rassemb...

Articles de l'univers Voyage