Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Fiche technique

Rédigé le 06/09/2008 - Lu 2859 fois
Fiche technique - Trek dans le Grand Atlas Marocain
Fiche technique

Ce compte rendu s’adresse à tout trekkeur, utilisateur ou non de GPS. Il existe sans aucun doute de très nombreuses manières de marcher en montagne. J’espère que cette fiche technique sera utile aux uns et aux autres.

  • Situation géographique: Grand Atlas Marocain, province d’Errachidia
  • Début et fin: De Er-Rich à Tounfite
  • Durée: 7 jours
  • Distance totale: 150 kilomètres selon tracklog du GPS
  • Cote maximale/minimale: Tizi Bouadil 2 978 m / Er Rich 1 333 m
  • Dénivelé accumulé: 2 500 mètres
  • Matériel indispensable: Filtre à eau, comprimés pour rendre l’eau potable, trousse à pharmacie, crème solaire, équipement léger de camping et camping-gaz
  • Epoque recommandée et autres avertissements: De la mi-avril à la mi-novembre. En juillet et août, éviter de marcher aux heures centrales du jour à cause de la chaleur. Faire très attention aux tempêtes qui peuvent devenir très grosses dans les parties hautes ainsi qu’aux crues, très courantes dans les montagnes marocaines, qui peuvent être la cause de nombreux dégâts et accidents
  • Date de réalisation: Du 15 au 22 septembre 2005
  • Guide: Mon bon ami Abdula Drissi, guide officiel et grand connaisseur de la montagne marocaine. Courriel: drissi222000@yahoo.fr
Trekking, GPS et nouvelles technologies

© Daniel Moratalla PulidoBien que je ne puisse pas m’étendre beaucoup dessus, exploitons un peu le sujet... Il ne s’agit pas uniquement de mettre des coordonnées et rien de plus. Je prétends vous montrer tout ce qui, de nos jours, peut se faire très simplement avec son GPS, qu’il s’agisse d’un GPS de haute gamme ou non. Un GPS moderne avec connexion PC est suffisant.

D’une manière générale, il est possible d’effectuer trois choses avec un GPS comme outil d’appui lors d’un trekking: préparer l’itinéraire avec son récepteur (charger les informations géographiques préalables à son voyage), utiliser ces informations lors du parcours comme outil d’orientation et conserver le parcours final effectué pour le recréer postérieurement chez soi.

Pour préparer ce trekking, vous avez à votre disposition les archives maroc01.txt que vous pouvez ouvrir avec l’outil g7towin (cf. Fin de l'article), un logiciel gratuit très connu. À travers ce petit logiciel, vous pourrez charger les waypoints et les tracks dans la majorité des récepteurs modernes. Vous n’aurez qu’à configurer le programme pour qu’il communique avec votre appareil. Ces points ont été obtenus en marchant avec mon GPS par ces vallées. L’information est donc fiable. Il peut y avoir quelques erreurs propres au système mais j’ai filtré les points susceptibles d’accumuler une erreur excessive.

En ce qui concerne l’utilisation sur place, personnellement, je ne confierais jamais à 100% mon orientation aux instructions d’un appareil électronique. Il faut simplement contraster les informations avec la boussole et la carte papier (comme vous voyez, on ne s’en dispense pas) en utilisant les méthodes traditionnelles d’orientation. Toute erreur de procession de l’information, ou le simple fait de se retrouver sans piles, rend l’appareil inutilisable.

Malgré ce que je viens de dire –qui n’est autre que vérifier votre position sur une carte papier dès lors que vous mettez en doute l’information fournie par l’appareil pour ne pas suivre aveuglement une information éventuellement erronée... – il est bon d’utiliser régulièrement un GPS – même dans les situations évidentes – car l’habilité d’utilisation peut s’avérer d’une grande utilité en cas de petite ou grande déviation dans notre orientation. Un GPS ne sert à rien ni vous ne savez pas l’utiliser. Son maniement n’est pas si difficile, il s'agit surtout d’une question de pratique. Finalement, si vous êtes comme moi, de ceux qui aiment transporter le GPS allumé pour prendre des points de track et ensuite visualiser le parcours effectué, Google Earth nous simplifie les choses. Nous pouvons transférer les informations de notre récepteur au logiciel propre à la marque, par exemple Mapsource pour les récepteurs Garmin. Dans ce cas, il faut chercher l’outil “Voir sur Google Earth” et visualiser ses données sur le modelage 3D de Google Earth. Comme vous voyez: plus facile, impossible!

À propos de Google Earth ®

Bien que les photos utilisées par Google Earth dans cette partie ne soient pas de très haute qualité, l’altimétrie de référence pour le modelage 3D m’a agréablement surpris. Prenons comme exemple le premier col, Tizi Iterrassene (voir photo et impression d’écran), je peux vous assurer qu’il est parfaitement représenté. Et ce n’est que le début! D’ici peu, il est prévu que nous puissions voir des modelages 3D de très haute qualité. Au fait, les photos publiées jusqu’à maintenant correspondent à la fin de l’hiver; compte tenu du peu de neige qui se voit sur le col de Bouadil, le plus haut à presque 3 000 mètres. Autre aspect à améliorer dans le programme: l’iconographie (symboles et icônes), trop grossière. Pour le reste, j’estime que c’est un luxe de disposer d’un outil aussi puissant.


Cartographie et données GPS

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

barrabes

bar rabes
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs
Salut,
Je vous félicite d'avoir fait ce beau trek et région qui n'est pas connu par les randonneurs...Je suis guide de montagne affecter dans cette région j'aimerai vous corriger le nom de la lagune : Tingja, et le nom avec l'altitude de Ari OuAyach : Tichoud n'Said Ou Hadi 3747m ...
Bravo
driss


Page principale de l'article

Trek dans le Grand Atlas Marocain
Trekking 7 jours d'Er-Rich à Tounfite par les gorges de Tabja et la vallée de Taarart. Un parcours au coeur des terres Berbères. Visitant les villages et hamea...

Articles de l'univers Voyage

Vallées secrètes du Haut Atlas
Carnet d’un trekking de onze jours dans le Haut Atlas au Maroc. Démarrant d’Imilchil dans le Haut Atlas Oriental, nous avons rejoint la vallée des Aït Bougmez d...

Toubkal
En Septembre 2001, je me suis baladé six jours dans le massif minéral du Toubkal parsemé de villages aux terrasses cultivées, avec l'ascension du Toubkal (4165m...

Trek dans le haut Atlas central
Randonnée dans le Haut-Atlas central au Maroc du village d'Agouti dans les Aït Bouguemez à Taddert le long de la route du Tichka. 10 jours de marche à deux et e...

M’Goun, un colosse placide
Au centre du Maroc, le Haut Atlas Central héberge des sommets majestueux, entre versants pelés et crêtes panoramiques. Traversée nord-sud de 7 jours jusqu’au M...

Toubkal, le géant d’Afrique du Nord
Principal massif marocain, le Haut Atlas compte plus de 400 sommets culminant au-delà des 3000 mètres, parmi lesquels la plus haute montagne d’Afrique du Nord :...

Guide Randonnée Maroc
Fiche Pays du Maroc : Carte d’identité - Formalités - Transports - Santé - Sécurité - Climat - Zones de trekking - Liens internes - Contacts. Des informations ...

Chroniques d'une transhumance berbère au Maroc
Dans les hauts plateaux désertiques du Haut Atlas marocain se perpétuent les traditions séculaires du peuple berbère. En dehors du monde moderne, des familles q...

Trek dans les vallées perdues autour du Toubkal
Le massif du Toubkal au cœur du Haut-Atlas, est un grand classique parmi les destinations de trek au Maroc. Il recèle pourtant quelques vallées perdues où je n...

Top 10 des treks au Maroc
Terre de trekking incroyable, le Maroc offre toute la diversité que peut espérer un randonneur : montagnes arides, vallées verdoyantes, villages accueillants, d...

Dunes et oasis du sud marocain
S’évader une semaine dans le sud marocain pour découvrir le Sahara, ses dunes, ses plateaux désertiques et ses bivouacs étoilés. Une randonnée d’une semaine ent...

Photos de l'univers Voyage