Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

A l'aide !

Rédigé le 15/12/2008 - Lu 4071 fois
Quand on ne peut compter que sur soi...

Que puis-je faire ? Je n'aurai pas la force de marcher longtemps, et mon état ne peut que s'aggraver. Passer la nuit en restant ici est absolument hors de question : comment me réveillerai-je demain matin, si toutefois je me réveille ? C'est maintenant, immédiatement que je dois agir.

Tout mon corps sent l'urgence de la situation : tout à coup je réalise que j'ai la bouche complètement sèche, à tel point que je ne peux déglutir. Je bois, le maximum possible. J'élabore mon plan, très vite : selon ma vieille carte, des yourtes devraient se tenir non loin. Je vais essayer de les trouver, de les alerter en criant, des animaux m'entendront sûrement. Je ne me sens pas capable de marcher 5h pour retrouver l'extrémité est du lac et la yourte vide... de plus, l'issue reste incertaine : que ferai-je s'il n'y a vraiment personne ? Je ne pourrai jamais rejoindre Allichur, c'est certain. Il y a bien un autre village au sud du lac, Bulunkul. Mais lui aussi me semble au delà de mes forces. Absolument aucune autre possibilité.
Je ne suis pas affolé, je sais ce que je dois faire : réunir les affaires vitales, laisser le reste, et partir, vite. Je prend dans mon petit sac des affaires chaudes, de la nourriture énergétique, les bâtons, mon appareil photo, carte, boussole et lumière. Je laisse tout le reste dans la tente... et j'abandonne la tente.

Me voilà donc parti, dans la nuit noire. C'est la nouvelle lune, aucune lueur à espérer à part celle des étoiles. Marcher dans le noir total avec ma petite lampe chinoise c'est pas aisé. De plus, j'essaie d'économiser les piles (je n'y accorde aucune confiance) : que ferais-je sans lumière du tout ? J'illumine les quelques mètres devant moi pour mémoriser le relief, puis éteint la lampe. Le système marche correctement, et j'avance, doucement. Je me rappelle alors une randonnée dans les Alpes où nous avions effectuée les 3 dernières heures dans la nuit, à la lueur d'un téléphone portable placé au raz du sol... On s'en était sorti sans problème, et ce souvenir me redonne de l'espoir.

En fait je suis confiant : oui, je trouverai une yourte rapidement. On m'entendra et on m'aidera, avec un cheval ou un âne, nous rejoindrons alors Bulunkul. Aller, quelques dizaines de minutes seul à crier dans la nuit et après je serai avec des bergers... Je marche vers le nord ouest, regardant attentivement ma carte et ma boussole très régulièrement, afin de ne pas me perdre. Je n'ai pas droit à l'erreur, pas cette fois. Strictement rien en vu, je crie, mais le vent limite la portée de ma voix. Je suis toujours confiant. Je sais au fond de moi que je vais m'en sortir. Je crois entendre des animaux, des chiens. J'accélère tout en criant, mais finalement le silence revient. Et dure. Je suis aveugle, et rien à entendre. Après une heure de plus à explorer la zone où je pensais pouvoir trouver un berger, je dois prendre une décision : je perd du temps, de l'énergie, et plus je continue vers l'ouest, plus je m'enfonce dans l'inconnu. Je décide de revenir sur mes pas, et d'aller contourner le lac par l'est. La décision est dure à prendre, car synonyme d'échec, pour cette première partie au moins. Je garde malgré tout confiance au plus profond de moi, me retourne , regarde l'infinité d'étoiles, plus belles, plus nombreuses que jamais. Je m'adresse directement à elles, je les implore de me guider, je pense à tout mes proches, et commence à marcher vers l'est. Il est minuit exactement, une longue marche commence.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Tadjikistan : nos suggestions de randonnées et trekkings
Allibert
monts et merveilles d'orient - 15j.
 
2495.00
 
Huwans
randonnée tadjike et découverte ouzbèke - j.
 
2595.00
 
Nomade
de samarcande au petit pamir - 16j.
 
2699.00
 

Guillaume06

Guillaume Bertocchi
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Trek solo au Pamir
Carnet d'un trekking réalisé en solitaire dans les montagnes du Pamir au Tadjikistan. Occupant le sud-est du territoire du Tadjikistan, le Pamir est un formida...

Articles de l'univers Voyage

Trek aux monts Fanskye
Carnet d'un trekking de 11 jours au Tadjikistan dans les monts Fanskye sur dans les contreforts du massif du Pamir. Le Fanskye est un massif formé de sommets é...