Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Elbruz

Rédigé le 19/12/2008 - Lu 3352 fois
Elbruz - Ascension de l'Elbruz à ski

La journée de lendemain sera consacrée à l'acclimatation en montant aux rochers "Pastoukov" à 4800 m, offrant une vue incroyable sur tous les grands sommets de la région dont le superbe Ushba.

A l'unanimité, l'équipe décide de louer les services du ratrack pour le lendemain, afin d'écourter la distance entre les Barrels et le sommet, qui est tout de même de 11 km !
Le réveil est fixé à 4H00... La météo n'est pas super, et nous sommes dans les nuages. Nous déposons nos skis aux pieds des rochers Pastoukov car l'enneigement est trop insuffisant pour réaliser l'ascension à ski. Les premiers 400 m se feront dans un brouillard à couper au couteau, et un vent qui forcira au fur et à mesure de notre progression. Néanmoins aux alentours de 5100 m, nous perçons la couche de nuage et le sommet apparaît, augurant une chance de l'atteindre.

Nous attaquons la longue traversée menant à la selle située entre les deux sommets sous un vent qui ne cesse d'augmenter, en contre partie du beau temps ! A la "selle", la force du vent augmente encore du fait de l'effet "venturi" et notre pose sera de courte durée, tant il est difficile de s'abriter. Malgré cela, je décide tout de même de continuer vers le sommet, compte tenu de l'expérience générale du groupe en haute montagne. La montée de la pente donnant accès au plateau final sera plus que périlleuse sous les coups de butoir du vent, mais nous débouchons malgré tout en vu du sommet après une dure bataille. Arrivée à une petite dépression à 100 m du sommet, je me retrouve par terre, déséquilibré par des rafales à plus de 100 km/h, et derrière moi la situation n'est guère plus brillante pour les autres. En clair nous n'arrivons plus à avancer arcboutés sur nos bâtons et nos piolets afin de résister aux assauts du vent. La mort dans l'âme, je décide donc de rebrousser chemin conscient que le retour avec le vent de face sera encore plus périlleux.

Ainsi est et décide la montagne ! Savoir renoncer si près du but est encore plus difficile que d'y arriver, mais ne dit on pas que les meilleures courses sont celles dont on peut parler ?


Randonnée à ski organisé par Odyssée Montagne, spécialiste des expéditions, de l’alpinisme et du trekking aux quatre coins du monde.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Russie : nos suggestions de randonnées et trekkings
Atalante
le versant sauvage de l'elbrouz 5641 m - 12j.
 
3045.00
 

gus

pierre schmidt
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Ascension de l'Elbruz à ski
Carnet d'une randonnée à ski vers le sommet de l'Elbruz (5642 m) dans les montagnes du Caucase en Russie. Du nord de la mer Noire à la mer Caspienne, la chaîne...

Articles de l'univers Voyage

Trek hivernal sur le lac Baïkal
Le lac Baïkal, un lieu qui sonne comme un appel à l’aventure. Et pourquoi pas l’hiver ? Armée d’une tonne de vêtements grands froids et d’une pulka, François a ...

Raquettes et aurores boréales en Russie
Récit d'une semaine de raquettes à neige en Russie en Carélie vers le lac Oniéga puis dans le massif de Khibiny au niveau du cercle arctique où j'aurai la chanc...

Raquettes en Russie : Carélie et massif de Khibiny
Direction la Carélie au bord du lac Oniéga et le massif de Khibiny à hauteur du cercle arctique pour une semaine de raquettes en Russie. A découvrir en vidéo.