Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Col de Larche - Chialvetta

Rédigé le 01/02/2009 - Lu 5916 fois
Col de Larche - Chialvetta - Hautes vallées piémontaises

* Altitude maxi : 2614 m
* Dénivelé + : 624 m
* Dénivelé - : 1120 m
* Temps : 7h00

Le rendez-vous avec Visages, au point de rencontre de la gare de Mont-Dauphin Guillestre, dès 8h30 du matin, marque le premier face-à-face avec le groupe de randonneurs. Nous étions douze, sans compter notre guide Philippe. Après les salutations d'usage, nous voilà tous embarqué dans des minibus Visages pour entamer une aventure de six jours de marche et de cinq nuits dans les hautes vallées piémontaises. Le transfert s'interrompit au col de Larche (1990 m).

Le portage était allégé, c'est-à-dire que nous portons que nos affaires de la journée. Nos affaires de rechange, dans une autre valise, devaient nous suivre quotidiennement et nous attendre dans les hébergements en fin de journée.

Après la répartition des victuailles et alourdis par notre sac à dos, nous prenons direction pour la frontière franco-italienne, à quelques heures de marche. Le premier plaisir savoureux du circuit est la traversée des alpages d'altitude, par une montée toujours grandissante mais tranquille. Bien vite, notre point de départ disparaît derrière nous, au détour d'une colline verdoyante. Nous découvrons alors un paysage montagneux où cols et sommets nous incitent à la visite et au ravissement.

Les premières marmottes apparaissent. Leur cri strident manifeste leur présence, nous pouvons qu'apercevoir une tête sortant d'une tanière ou ces charmantes bêtes se précipiter à découvert pour se mettre à l'abri. Farouches, elles feignaient tout signe de politesse à notre approche.

Un sentier muletier nous conduit à travers un terrain rocheux, au-delà duquel des massifs défilent sous nos regards. Puis bifurquant à droite, hors des sentiers battus, la piste nous entraîne dans un passage étroit, jusqu'à un collet.

Au creux d'un vallon, nous suivons en file indienne le torrent de l'Orrenaye jusqu'au lac homonyme (2400 m). Noyé dans une douce lumière, le lac scintillait et reflétait le bleu du ciel. Une pause déjeuner s'impose sur ses rives herbeuses. Au menu : melon, truite fumée, fromage et café. Notre souhait aurait été naturellement de se prélasser sur l'herbe chaude et se faire rôtir par l'astre solaire. Hélas, l'heure du départ sonnait déjà. Nous longeons la rive droite du lac pour atteindre son extrémité. Nous grimpons jusqu'au col de Ruburent (2502 m). En léger contrebas, se déploie le lac supérieur de Ruburent, « gracieux fer à cheval ».




Notre carnet du jour ne prévoyait pas de parcourir ses rives, seulement de le contempler en hauteur. Dans le couloir caillouteux pour un nouveau col, Philippe nous montre un bonsaï centenaire, accroché à un rocher blanc. Une ascension courte mais raide nous fait atteindre le col Della Scaletta (2614 m), aux portes de la frontière italienne. Ici se découvre un paysage rocheux où seuls les plus hardis, au 19è, se risquaient à sillonner.

L'après-midi était bien avancée lorsque, achevant notre série d'ascensions successives, nous entamons notre première et longue descente. Nous voilà ainsi en Italie, prémices à un agréable séjour. Depuis le col Della Scaletta, un sentier balisé se dévoile en lacets, au bord d'une face rocheuse très abrupte. A l'issue, nous pénétrons dans un sous-bois qui nous préservait de la chaleur moite. Nous rencontrons alors notre premier village occitan, le hameau de Vivière (1715 m). Il se dresse dans un environnement minéral, des maisons sont en travaux, une grue s'élève à l'arrière. Certains d'entre nous, assisté par le guide, profitent d'une pause pour visiter le village. Un drapeau rouge flotte sur le toit d'une maison. Il ne nous reste qu'une poignée de kilomètres pour rejoindre notre refuge. Le GR de pays y menant s'effectue en épingles, d'abord dans la traversée d'une forêt de mélèzes, puis en longeant une rivière ombragée.

Un second village, Pratorotondo, se trouve aussi sur nos pas. Un bel édifice religieux met du contraste au milieu d'une architecture traditionnelle, malgré leur position reculée. Enfin, nous passons dans le troisième et dernier village de notre étape.

Enfoncé dans la vallée de la Maira qui jouxte le massif de l'Ubaye, le hameau de Chialvetta (1460 m) jouit d'une incroyable plénitude. Osteria Della Gardetta, notre refuge, a été bâti au bas d'une ruelle. Notre installation s'effectue dans un bâtiment annexe, à quelques pas à l'extérieur. La chambrée est bien répartie, sans craindre un étouffement quelconque. La douche est prise d'assaut dans la foulée. A 20 h, nous prenons tranquillement place dans la salle de restaurant. Cette première journée de découverte est l'occasion d'un bavardage concis, revenant sur les détails.

Menu du soir : pâtes cuites dans un jus de courgettes et assaisonnées de menthe et de parmesan, viande et légumes, salade de fruits avec crème chantilly.


 

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

manael

Philippe Manaël
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 4
     > Classement des I-Trekkeurs
Photographe passionné, je suis également auteur de romans d'aventures. Sensibilisé aux Reflex dès 2002, grâce à l'acquisition d'un Pentax MZ-50, j'ai vite évolué vers les Nikon, en octobre 2004. Le F80 est idéal pour ...
Bonjour,
je vous souhaite beaucoup de plaisir pour vos randonnées de ce côté des Alpes. Y a-t-il une erreur au niveau des dates (2008 ou lieu de 2009?)?
Connaissez-vous le site officiel du Lac Majeur, ses montagnes et les vallées de l'Ossola ? Il suffit de taper lelacmajeur.com
Ce site donne de bonnes infos sur les environs du lac et les possibilités de trekking.
Bien cordialement,

Thébelle


Page principale de l'article

Hautes vallées piémontaises
Les Alpes italiennes regorgent de vallées et de paysages rocheux qui ont su se préserver de l'agitation humaine. Adossé au Queyras et fermé au sud par l'Ubaye, ...

Articles de l'univers Voyage

Tour du Queyras (GR 58 ®)
Carnet de trekking du Tour du Queyras (GR 58) à pied réalisé en solitaire. Ce sentier de randonnée dans les Alpes du sud passe par une des plus belles régions d...

Larche Menton (GR5 ® - GR52 ®)
Début Juillet 2002 : nous décidons de suivre les GR 5 et GR 52, depuis Larche jusqu'à Menton. Nous choisissons une formule relax : pas d'étape de plus de sept h...

Randonnées dans les Dolomites
Carnet d'une randonnée d'une semaine dans le massif des Dolomites en Italie. Avec leur physionomie bien à elles, les Dolomites, aux sommets acérés et aux verte...

10 idées de week-end randonnée en France
Quelles randonnées avez-vous prévu pour vos prochains week-ends ? Vous ne savez pas encore ? I-Trekkings a sélectionné pour vous 10 idées de randonnée de 2 et 3...

GR5 ®, de Larche à Modane
Deux ans après le tronçon Larche-Menton, nous avons cette anne décidé de suivre le GR5 sur le tronçon Modane-Larche, avec Michèle, Bruno et Olivier. Compte-tenu...

GR 58 ® - Tour du Queyras
Récit du tour du Queyras (GR 58 ®) au départ de Ceillac en huit jours. Une randonnée réalisée en solo de refuge en refuge dans le parc naturel du Queyras. Une d...

Tour des glaciers de la Vanoise
Le Tour des glaciers de la Vanoise, appelé également le tour du dôme de Chasseforêt, est une des Grandes Randonnées (GR) classiques des Alpes et de France. Cett...

Tour des Aiguilles Rouges
Randonnée de 4 jours autour des Aiguilles Rouges entre le massif du Mont-Blanc et les rochers des Fiz dans les Alpes. Un itinéraire panoramique de toute beauté ...

Tour de l'Arcalod
Grande classique de la randonnée dans les Bauges, le tour de la pointe de l'Arcalod (2217 m) est un superbe itinéraire pédestre de deux jours situé en grande pa...

Tour des Glaciers de la Vanoise
Le Tour des Glacier de la Vanoise est l'une des randonnées françaises les plus courues. Il permet de tutoyer des sommets majestueux comme la Grande Casse ou la ...

Photos de l'univers Voyage