Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

L'Assekrem du père Foucauld

Rédigé le 02/01/2009 - Lu 8790 fois
L'Assekrem du père Foucauld - Randonnée dans l'Atakor

L'Assekrem du père Foucauld

D+ : 720 m
D- : 575 m

Je m'extirpe de la tente lorsque le soleil pose ses premiers rayons sur le mont Talek au pied duquel le bivouac a été installé. Magie solennelle du petit matin.

Nous remontons l'erahar (oued en Tamahaq) Titourtourine, passons un premier col ; une chamelle entravée ouvre le chemin. Nous ne la récupérerons qu'une heure après notre mise en route. Au second col, trois gazelles gambadent sur le flanc rocailleux d'un pic. Le paysage est diablement dantesque. Errance avec l'enfer !

Nous entrons dans les gorges d'Immoudou qui nous apportent le rafraîchissement nécessaire au repas du midi et à la sieste. Dans le creux des rochers, quelques poches d'aguelmam (eau naturelle résidu de pluie) suffisent à apporter l'eau nécessaire aux nomades de passage et aux animaux vivants dans les entourages. Nous remontons la gorge jusqu'au plateau de l'Assekrem et l'ermitage du Père Foucauld.

Photo réalisée à partir d'un cliché de Charles de Foucauld

Né en 1858 à Strasbourg dans une famille aristocrate, Charles de Foucauld perd la foi vers l’âge de seize ans. A sa majorité, il entre dans l’armée qu’il quitte en 1882 pour préparer un voyage de reconnaissance scientifique au Maroc. Pendant quatre années, au contact des musulmans, sa perception de Dieu évolue. Fin octobre 1886, il rentre dans l'église Saint Augustin à Paris pour recevoir une éducation religieuse. De ses réflexions, il se sent appelé à vivre "la vie cachée de l'humble et pauvre ouvrier de Nazareth". C'est la Trappe qui lui semble le mieux convenir. En septembre 1901, il s'établit à Beni-Abbès où il construit une fraternité pour fonder une communauté de Petits Frères du Sacré-Coeur de Jésus selon un Règlement "monastique". Ici commence sa grande histoire avec le sud de l’Algérie. L'ermitage du père Foucauld est construit en 1910 et accueille son instigateur en juillet 1911 avec 16 mois de vivres mais n'y resta que 5 mois. Il y retourna deux autres fois sans s'y arrêter. Après sa mort en 1916, l'ermitage fut abandonné et tomba en ruine. Il fut restauré en 1939 puis en 1954 et fut de nouveau occupé par les Petits Frères de Jésus en 1955.

Le frère Edouard nous accueille chaleureusement avec un thé. Il vit ici depuis 36 ans ; trois autres frères sont aujourd'hui avec lui. Avec gentillesse et passion, il nous parle de Charles de Foucauld, de l'ermitage, du Hoggar et de ses habitants, les Touaregs.
Je suis touché par cette rencontre dans ce lieu d'une beauté originelle, chargé d'histoires. 36 ans de vie d'ermite ; mon âge à peu de chose près. Ça impose le respect et la réflexion. Du bout des doigts, nous touchons l'éternité et avons l'impression de naviguer hors du temps. N'est-ce pas un sentiment proche de celui là que le randonneur recherche dans ses escapades chez Mère Nature ? Errance spirituelle de fin de journée...

Le frère Edouard nous laisse vivre notre coucher de soleil sur l'Assekrem. Dans une ultime étincelle de vie, le soleil décline et propulse ses derniers éclats rougeoyant sur les pitons ciselés. Fascinant !

Eclairée par la lune, nous rejoignons le cœur léger le bivouac à Segueïka.


« La vue est belle qu'on ne peut le dire ou l'imaginer. Rien ne peut donner une idée de la forêt de pics et d'aiguilles rocheuses qu'on a à ses pieds ; c'est une merveille. On ne peut la voir sans penser à Dieu ; j'ai peine à détacher mes yeux de cette vue admirable, dont la beauté et l'impression d'infini rapprochent tant du créateur, en même temps que sa solitude et son aspect sauvage montrent combien on est seul avec lui et qu'on n'est qu'une goutte d'eau dans la mer. » (Charles de Foucauld)


Randonnée chamelière organisée par Terres d'Aventure, spécialiste du voyage à pied dans le monde.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien s...
Merci. Trek possible d'avril à octobre.
C'est un superbe itinéraire et un très beau désert !
salut,
superbes photos et très beau treck, encore possible aujourd'hui ?
rafa


Page principale de l'article

Randonnée dans l'Atakor
Carnet d'une randonnée chamelière dans le Hoggar en Algérie, de l'Atakor à la Taessa. Vaste désert l'Atakor regroupe les plus hautes montagnes d'Algérie, ce qu...

Articles de l'univers Voyage

Désert Blanc
Carnet d'une randonnée d'une semaine au coeur du Désert Blanc en Egypte. Du Caire, nous avons rejoins le Désert Blanc pour une randonnée dans les paysages lunai...

Dunes et oasis du sud marocain
S’évader une semaine dans le sud marocain pour découvrir le Sahara, ses dunes, ses plateaux désertiques et ses bivouacs étoilés. Une randonnée d’une semaine ent...

Randonnée rupestre au tassili Tadjélahine
Situé au cœur du tassili N’Ajjer dans le désert algérien, le plateau de Tadjélahine cache des peintures rupestres parmi les plus belles du Sahara. Bien qu’Henri...

Tassili de Maghidet et erg Titersine
Carnet d'une randonnée chamelière dans le Fezzan en Libye, entre la tadrart Akakus et le tassili N'Ajjer. D'Indinane, nous avons rejoint le tassili de Maghidet ...

Randonnée chamelière dans l'adrar Ahnet
Récit d'une randonnée de 11 jours dans l’adrar Ahnet dans le Sahara en Algérie. Vastes étendues de sable et de roche, l'Ahnet est une région au nord du Hoggar e...

Tibesti : de l'Émi-Koussi aux lacs d'Ounianga Kébir
Carnet d'un voyage exceptionnel dans une région peu fréquentée du Sahara : le Tibesti. Imposant massif montagneux du Sahara oriental, le Tibesti occupe le nor...

Dunes et Oasis du Drâa
Carnet d'une randonnée chamelière dans la vallée du Drâa au Maroc, entre dunes de sable et palmeraies chatoyantes de couleurs. Durant une semaine, nous avons ch...

Essendilène, entre oasis et tassilis
Carnet d'une randonnée chamelière à travers les tassilis n’Ajjer situés au nord de Djanet en Algérie. Six journées de randonnée offrant les différentes facette...

4 jours à pied dans le désert marocain
Histoire d'un voyage au Maroc, du premier au dernier jour sinon ça n'aurait pas eu de sens... Marrakech... puis quatre jours à pied dans le désert, seule avec...

Traversée du Désert Libyque
En décembre 2004, l’équipe Hommes et Montagnes et ses partenaires égyptiens ont effectué la première traversée entre l’oasis de Farafra (Désert Blanc) et la mys...

Photos de l'univers Voyage