Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Le lac caché

Rédigé le 01/07/2009 - Lu 2248 fois
Le lac caché - Trek dans la vallée d’Ak Say (Kirghizie)

Nous arrivons en pays calcaire, l’érosion est verticale, l’eau a creusé lapiaz, dolines, grottes et canyons. Mais des dolomites qui culminent à 5000 m et dont les plateaux sont des calottes glaciaires. Formidable massif, où aucun alpiniste, skieur ou spéléologue n’est encore jamais venu tracer sa voie. Aux jumelles, je décrypte les couloirs skiables, imagine de belles courses d’arêtes, suppute des entrées de cavités. Formidable terrain, de toute beauté, d’un réel intérêt technique, avec ce parfum d’aventure et de liberté, cette saveur piquante que donne la sensation d’être le premier, de s’immiscer dans une zone longtemps inaccessible ou interdite. Combien de temps pourrons-nous profiter de ce bout du monde avant qu’un chaos de l’histoire, qu’un trouble ou une doctrine ne referme la vallée de Kokkya ?

La sensation est grisante, c’est celle que l’ont ressent en arrivant sur un sommet. En grimpant sur le gros bouchon qui obstrue le canyon, le ciel s’assombrit. Ce bouchon, un peu poreux, c’est tout un pan de la montagne qui l’a formé en s’effondrant. En amont, la rivière est devenue un lac. Elle inonde deux vallées confluentes et doit atteindre une bonne quinzaine de kilomètres de long. Nous n’en voyons que le début, ensuite la vallée disparaît derrière un coude. De gros rochers émergent de l’eau turquoise. Les parois verticales forment un angle droit avec la surface lisse du lac. Elles se dressent, grises et hostiles. Plus haut, bien plus haut, les glaces font des taches blanches sur le ciel noir. Un dernier rayon de soleil sur ce tableau, et les premiers flocons de neige s’invitent. Il faut avaler le casse-croûte à l’abri des bourrasques, thé vert, fromage et poisson fumé. Je reste songeur sur l’obstacle que constitue le lac, le dernier obstacle pour atteindre l’ultima terra, le bout du bout de ce monde kirghize. La frontière chinoise m’obsède, le sommet était à portée de la main, l’exploration d’Ak Say ne fait que commencer.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

DamienParisse

Damien Parisse
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Trek dans la vallée d’Ak Say
A la frontière incertaine des empires russes et chinois, la vallée d’Ak Say est une longue bande de steppe bordée de hautes montagnes. A plus de 3200 m d’altitu...

Articles de l'univers Voyage

Trekking dans les Tian-Shan du Terskey Alatoo
Carnet d'un trekking d'une semaine au cœur de la chaîne du Tian-Shan ou Monts Célestes au Kirghizstan. Longtemps demeuré inaccessible aux occidentaux, le massif...

L'or noir du Tian-Shan intérieur
Carnet d'un trekking de quatre jours entre les lacs Song Köl et Ak Köl à la lisière de la chaîne du Tian-Shan intérieur et de la steppe centrale du Kirghizstan....

En route vers Sarala Saz
Nous sommes partis quelque part dans les steppes et les montagnes Kirghizes, guidés par le hasard... et une boussole ! Au pied des hauts sommets du Tian Shan ou...

Vidéo Terskey Alatoo, les monts célestes du kirghizstan (épisode 2)
Longtemps demeuré inaccessible aux occidentaux, le massif du Terskey Alatoo au sud de Karakol est sans doute le plus fabuleux terrain de trek du Kirghizstan. Da...

Vidéo : Terskey Alatoo, les montagnes célestes du Kirghizstan
Longtemps demeuré inaccessible aux occidentaux, le massif du Terskey Alatoo au sud de Karakol est sans doute le plus fabuleux terrain de trek du Kirghizstan. Ce...

Vidéo Terskey Alatoo, les monts célestes du kirghizstan (épisode 3)
Longtemps demeuré inaccessible aux occidentaux, le massif du Terskey Alatoo au sud de Karakol est sans doute le plus fabuleux terrain de trek du Kirghizstan. Da...

Photos de l'univers Voyage