Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Cirque de Troumouse

Rédigé le 29/10/2009 - Lu 3239 fois
Cirque de Troumouse - Cirques et Canyons du Mont Perdu

Qu'allions-nous encore parcourir comme immensité en ce jour ? Après les merveilles espagnoles découvertes les jours passés, il s'agissait dorénavant de sillonner deux joyaux français. Si Gavarnie demeure le site touristique le plus attractif et notre point d'orgue de ce séjour pyrénéen, Troumouse vaut également le détour.

Depuis Gabas, il nous fallut près de trois heures (arrêts compris) pour déboucher sur le cirque de Troumouse. Distant de quelques kilomètres de son confrère, le cirque de Gavarnie, son accès s'effectue par une traversée de Luz Saint-Sauveur, Gèdre et Héas. Au sortir de ce dernier village, la route conduit à un péage qui sollicite de quelques pièces les automobilistes, afin d'entretenir les lieux. La camionnette Natura fut garé dans le parking, face au cirque. Dépourvu d'arbres et de buissons, il nous offrait une vision entièrement rocheuse et herbeuse. Cette particularité impliquait aucun coin ombragé, seulement la possibilité de se faire dorer en permanence au soleil. Celui-ci rayonnait et fortifiait sa présence malgré quelques nuages isolés.

D'un diamètre de 4 kilomètres, de 100 mètres de dénivelé et d'une altitude de 2000 mètres, au coeur du pays Toy, Troumouse représente l'un des plus grands cirques des Pyrénées et d'Europe. Inclus dans le Parc National des Pyrénées, adossé au cirque de Barrosa en Espagne, ses hautes murailles revendiquent une configuration en U. Notre circuit de découverte s'échelonnait entre faible altitude et pâturages infinis.

Au pied d'une succession de sommets vigoureux, atteignant des hauteurs incroyables, la randonnée est accessible par tous, sans difficulté spécifique. L'immense étendue de verdure qui côtoie des rochers isolés, abrite une vie sauvage considérable : des marmottes, des isards, des insectes, criquets, sauterelles. Dans le ciel, virevoltent des familles de rapaces : aigle royal, vautour-fauve ou gypaète barbu.

Le lac d'Esbarris, camouflé dans un pli, est idéal pour déjeuner. A l'abri des regards indiscrets, allongé sur l'herbe grasse, il vous permet un repos agréable. Tremper les pieds dans l'eau vaseux encourage une feignéantise et une complaisance. Ecoutez et goûtez ce silence, nulle part ailleurs il vous est possible d'apprécier aussi longuement une pareille sérénité.

La piste se poursuit ensuite aux abords de la muraille rocheuse, dominé par le pic de la Munia (3133 mètres) qui est le point culminant du cirque. Depuis une certaine hauteur, la perspective sur la vallée de Héas balaie d'un regard un décor verdoyant. Celui-ci évoque une arène aux vastes proportions. En contrebas, un troupeau de vaches, dispersées à l'intérieur, se distingue près de petits ruisseaux ou du lac des Aires. Des gens sont également visibles, mais en miniature !

A partir de là, des blocs de rochers sont parsemés sur l'itinéraire. En se dirigeant vers le fond du cirque, la navigation s'effectue essentiellement entre les pierres, les dolmens et les menhirs. La prudence y est de rigueur. Bonne compensation : ce parterre est riche de fleurs endémiques, de tourbières. Dans les fissures de rochers se nichent des bouquets, dont des campanules fluettes.

Bien vite, la descente s'amorce vers le centre du cirque. Le lac des Aires se rapproche, dévoilant ses méandres bleutés ; il héberge quelques grenouilles. Le final de ce circuit s'exécuta dans l'ascension d'une colline, au sein de laquelle trône la Vierge de Troumouse. Cette statue est perchée à 1519 mètres d'altitude sur un piton rocheux. Elle est le point central et le meilleur belvédère pour une vue d'ensemble sur le cirque de Troumouse. En arrière-plan, se détache le pic de la Munia. Parfaite devanture pour une photo de groupe !

Extraordinaire amphithéâtre, Troumouse nous démontre ainsi notre petitesse face à une nature si gigantesque et puissante ! Au bruit des cloches des vaches, nous descendons de la colline pour rejoindre, à cinquante mètres, le parking. Il était déjà 16 heures passées. Conformément à nos habitudes, nous fîmes halte à la terrasse de l'auberge du Maillet, ouverte de mai à octobre. A 1837 mètres d'altitude, elle offre aux randonneurs qui traversent les Pyrénées une étape confortable. De magnifiques cairns, artistiques à souhait, se confondent avec l'ambiance montagneuse. Site web : http://aubergedumaillet.free.fr

Cette journée grandiose s'acheva dans la partie basse du village de Gavarnie, à trente minutes du célèbre cirque du même nom. En ce sens, le gîte-auberge Le Gypaète est optimal pour une escale méritoire. Proche de nombreux départs de randonnées, la capacité d'accueil de chaque chambre est de 4 à 6 personnes avec douche/WC. S'y trouve aussi une salle détente avec coin cheminée et bibliothèque. La terrasse extérieure vous convie à une paresse illimitée.

Le repas du soir est familial et chaleureux. Occasion de créer des comparaisons avec la gastronomie espagnole.

Fiche hébergement

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

manael

Philippe Manaël
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 4
     > Classement des I-Trekkeurs
Photographe passionné, je suis également auteur de romans d'aventures. Sensibilisé aux Reflex dès 2002, grâce à l'acquisition d'un Pentax MZ-50, j'ai vite évolué vers les Nikon, en octobre 2004. Le F80 est idéal pour ...


Page principale de l'article

Cirques et Canyons du Mont Perdu
Court récit de 6 jours, dans le massif franco-espagnol de Gavarnie – Mont Perdu. Randonnée sans portage, avec accompagnateur. Cette randonnée permet de sillonne...

Articles de l'univers Voyage

10 idées de week-end randonnée en France
Quelles randonnées avez-vous prévu pour vos prochains week-ends ? Vous ne savez pas encore ? I-Trekkings a sélectionné pour vous 10 idées de randonnée de 2 et 3...

Néouvielle en trois jours
Récit de ma première randonnée avec portage sur plusieurs jours dans la réserve naturelle du massif de Néouvielle dans les Pyrénées. Le Néouvielle est un site r...

Tour du pic du midi d'Ossau
Tour des lacs d'Ayous et du pic du midi d'Ossau en 2 jours. Magnifique randonnée d'un week-end à réaliser en bivouac ou en refuge dans le parc national des Pyré...

Tour du Carlit
Récit d'une randonnée itinérante de 5 jours sur le tour du Carlit depuis Porté-Puymorens. Généralement réalisé en trois jours, nous avons opté pour un itinérair...

Les Pyrénées : en route pour les étoiles
Court récit de 6 jours, depuis Lourdes jusqu'à La Mongie, traversant cols et vallées. Randonnée avec portage, en solitaire. Suit d'abord le parcours fléché du G...

A l'ombre du Vignemale
Carnet d'une randonnée de trois jours au coeur du Parc National des Pyrénées. Depuis le pont d'Espagne, nous avons remonté la vallée du Marcadau pour rejoindre ...

De Gavarnie au Mont Perdu
Récit d'un trekking de cinq jours en boucle au départ du cirque de Gavarnie. Ascension du Petit Aztazou (3012 mètres) et du Mont Perdu (3352 mètres) avant de pl...

Randonnée dans le parc d'Ordesa
Carnet d'une randonnée de 3 jours dans le parc national d'Ordesa en Espagne avant de reprendre le chemin de la traversée des Pyrénées par la Haute Route Pyrénée...

Tour du Val de Garbet
Après les Hautes Pyrénées, nous enchaînons dans des paysages de petite montagne avec les Pyrénées Ariégeoises. Nous suivons du 23 au 27 Juillet le GR de pays du...

Trek sur le Carros de Foc
Les montagnes des Encantats, les enchantés, dans le parc national d'Aigues Tortes en Catalogne espagnole est la zone lacustre la plus importante des Pyrénées......

Photos de l'univers Voyage