Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Passage du Stok la

Rédigé le 14/12/2009 - Lu 2215 fois
Passage du Stok la - Hemis - Stok
  • D+ : 1850
  • D- : 1070
  • Temps de marche : 7h30

Ce matin, il nous reste beaucoup de céréales, c’est peut-être ce qui nous donne tant d’énergie pour monter au Ganda-La (4900m). De part et d’autre du sommet, de nombreux yacks sont en train de paître. Apparemment les buissons un peu drus conviennent à leur palais. Comment font-ils pour manger cela ? Il ne prennent sans doute que les feuilles. Au col, la vue est splendide avec, vers le côté est, le Stok Kangri qui semble bien imposant. Nous rencontrons des anglaises au col avec un ami népalais leur faisant office de guide. Nous discutons un peu avant de redescendre en direction de Rumbak. Nous croisons aussi un groupe de Tchèques, dont certains étonnament âgés. Il leur reste beaucoup de chemin avant d’arriver au col, mais ils ont le temps. Un peu après Yurutse, nous pique-niquons sur une agréable herbe rase, le long d’un ruisseau, c’est un vrai paradis pour nous !

Après avoir emprunté un pont et rencontré des français, nous partons vers la vallée qui mène au Stok La et qui passe par les maisons de Rumbak. Cette vallée est la plus jolie du trek. Les vues sur le Stok La et les reliefs environnants sont exceptionnelles. Nous prenons un peu d’avance sur la journée du lendemain. L’ensemble composé par le village, le début du Stok Kangri, les strates verticales, les arêtes et les masses oxydées est une pure merveille. Dire que c’est notre dernière nuit, nous allons passer là dans un endroit de rêve à quelques centaines de mètre (350 précisément) du Stok-La.

Dernier jour de trek

  • D+ : 200
  • D- : 1400
  • Temps de marche : 4h15

Ce matin, nous nous réveillons sous la neige pour une courte étape. La montée au Stok La est assez raide mais nous avions planté le campement assez haut. Le col est vite atteint. Celui-ci est particulier car il est très rocheux. La descente se fait dans des gorges et éboulis sous un temps maussade.

Arrivés au village de Stok, nous avons largement le temps d’aller visiter le palais royal, à côté de la gompa. Malheureusement, une fois sur place, tout est fermé. C’est bien désert. Les moines doivent être partis ailleurs.

Nous cherchons un restaurant plus bas dans le village mais tous les habitants qui affichent le nom de « restaurant » ou « restaurent » (l’anglais étant plutôt approximatif dans la région) sont plutôt mal pourvus. Nous en ferons ainsi deux pour assouvir notre faim. Puis nous attendons le bus (attendu à 15h) qui ne viendra jamais… Peut-être fallait-il l’attendre tout en bas du village ? Nous n’aurons jamais l’explication. Nous descendons donc vers le fleuve Indus à pied. Personne ne veut nous prendre en stop sauf un camion pour une trajet trop court. Soudain, un bus surgit venant de l’est, juste avant que nous ne traversions l’Indus. Il va bien à Leh, et nous le prenons, bien contents de cette heureuse surprise après une journée placée sous de mauvaises augures.

Arrivés à Leh, nous repérons quelques magasins pour les souvenirs et retournons à l’Indus Guesthouse où la fréquentation baisse, nous obtenons ainsi une meilleure chambre pour le même prix qu’à notre dernier passage.

Nous allons manger au Leh Café où la nourriture s’avérera excellente (plats en sauce avec pain naan, momos avec soupe, et fruit custard pour finir, sorte de salade de fruits dans une crème de maïs chaude) mais coûtera un peu plus chère que dans les établissements testés auparavant.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

nicotravel

Nicolas Roirand
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs
Sportif, contemplatif et amoureux des voyages, a la recherche de paysages inedits et de rencontres d'autres cultures


Page principale de l'article

Hemis - Stok
Carnet d'un trekking au Ladakh en Inde entre Hemis et Stok. Le trek longe la vallée de la Markha parsemée d'oasis verdoyants avant de rejoindre la plaine de l'I...

Articles de l'univers Voyage

Sanctuaire des Annapurnas
Carnet d’un trekking de 7 jours menant au Camp de base de l’Annapurna au cœur du sanctuaire des Annapurnas, véritables chapelets de sommets enneigés de 6000 à 8...

Trekking de l'Helambu et du Langtang
Carnet d'un trekking au Népal d’une quinzaine de jours dans la région de l’Hélambu et du Langtang, riche en cultures en terrasse et en villages d'ethnies différ...

Traversée du Zanskar
Carnet d'un trekking en autonomie réalisé en août 2004 au Ladakh entre Lamayuru et Padum. Les montagnes du Zanskar offrent un paysage surprenant où le désert d'...

Mustang : à pied au royaume interdit
Carnet d’un trekking de 15 jours au Mustang dans le nord du Népal à la frontière du Tibet. Longtemps interdit aux étrangers, le Mustang s’ouvre peu à peu aux vo...

Camp de base de l'Everest
Fin mars 2004, je suis parti à destination du Népal pour un mois, afin d'y effectuer mon trek. J'ai fait l'ascension de l'Everest jusqu'à son Camp de Base à 538...

Tour du Manaslu
Trekking de 13 jours chez l’habitant et en lodge sur le Tour du Manaslu, incontestablement l’un des plus beaux treks du Népal. Depuis le village de Baluwa, nous...

Langtang, Gosainkund et Helambu
Carnet d'un trekking de deux semaines dans les régions du Langtang et d'Helambu que nous joignons par les lacs sacrés de Gosainkund, lieu de pèlerinage hindou. ...

Ascension du Baruntse
Esthétique et varié, austère et froid, le Baruntse (7168 m) dans la région du Khumbu au Népal demande un engagement physique et psychologique important et ne pe...

Trekking du Rupshu au Spiti
Une caravane de chevaux et cinq locaux constituent notre équipe pour découvrir la région isolée du Spiti au départ du lac Tso Kar dans le Rupshhu (sud est du La...

Trekking humanitaire dans l'est du Népal
Trekking de trois semaines avec l'association Namaste dans les vallées de Sabha et de l'Arun sur la route du Makalu (8463 m) au profit des enfants népalais. De ...

Photos de l'univers Voyage