Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Informations pratiques

Rédigé le 23/02/2010 - Lu 2648 fois
Informations pratiques - Spitzberg : Raid à ski avec pulka

Géographie

Le Svalbard est un archipel de l'océan Arctique, s'étendant entre entre 74° et 81° de latitude nord et entre 10° et 34° de longitude est, formant la partie la plus au nord de la Norvège. Les îles s'étendent sur 62 050 km². Les trois îles principales sont Spitsbergen (ou Spitzberg) (39 000 km²), Nordaustlandet (14 600 km²) et Edgeøya (5000 km²). Des pans entiers du Svalbard sont recouverts par des glaciers, en particulier l'Austfonna sur Nordaustlandet. Cependant, le Courant nord atlantique tempère le climat arctique, rendant les eaux navigables quasiment toute l'année.
Le Svalbard est situé au-delà du cercle polaire arctique. À Longyearbyen, le soleil de minuit dure du 20 avril au 23 août et la nuit polaire du 26 octobre au 15 février.

Economie

L'activité économique tourne autour de l'extraction de charbon, suppléée par la pêche et la chasse. Pendant la dernière décennie du 20e siècle, le tourisme, la recherche scientifique et quelques entreprises de hautetechnologie se sont développées, particulièrement les stations relais de satellite.
La Norvège revendique une zone de pêche exclusive de 200 milles marins autour des îles, mais la Russie ne la reconnaît pas pour l'instant.
Depuis janvier 2004, le Svalbard est relié par plus de 1400 km de fibres optiques à Harstad en Norvège. Ce réseau est utilisé par les stations suivant des satellites en orbite polaire.
Un important dépôt de semences, le Svalbard International Seed Vault (Svalbard globale frøhvelv en norvégien), est en construction depuis mars 2007. Capable de résister aux cataclysmes naturels et humains, il doit servir à conserver les semences qui permettront à l’agriculture de s’adapter aux défis imposés par les changements climatiques et les maladies qui peuvent anéantir les récoltes. Il doit être opérationnel en 2008.

Chaleur et froid...

Au printemps : Avril – Mai, la température se situe autour de –5 °C mais il existe de grande variation de température (jusqu’à 25 °C en quelques heures). En été, la température moyenne est d'environ 6°C avec des variations qui peuvent aller de 1 à 10° C.
La température minimale enregistrée à l'aéroport du Svalbard (mars 1986) est de 46.3° C en dessous de zéro, tandis que le record de chaleur, relevé en juillet 1979, est de 21.3° C. La température moyenne de l'a nnée est de - 5.4° C.

Les vents

Il y a toujours plus de vent près des glaciers. Il faut savoir qu'au Spitzberg une journée ensoleillée peut être synonyme de vent fort. Quand le soleil brille, l'air chaud au niveau de la mer monte, l'air froid, stocké au niveau des glaciers "coule" par gravité vers la mer : on appelle cela des vents catabatiques. Leur violence dépend de la taille du glacier : maximum 80 KM/h au Spitzberg, 200 KM/h au Pôle Sud. Au printemps en statistique il y a 2/3 de beau temps et 1/3 de mauvais temps.
Le vent est généralement très local. Il n'existe pas de règle générale, il faut toujours être préparé pour faire face au pire comme au meilleur même si ceux-ci n'arrivent pas.
La direction des vents varie avec la direction des fjords. Le climat étant très changeant, le beau temps ne persiste pas plus de deux jours, de même que le mauvais temps.

Les précipitations

La pluviosité annuelle moyenne à Longyearbyen n'est que de 200 mm et le record de pluviosité pour un mois est seulement de 56 mm! Le Spitzberg est un désert froid.
Les averses sont très rares et ne durent que quelques heures.

Clarté et obscurité

La nuit complète est de 2 mois et demi (14 novembre - 29 janvier). Elle est aussi aimée que détestée, son unique rivale étant la pleine lune, fidèle et magnifique, dont la lumière intense sait donner une nouvelle dimension au paysage hivernal étincelant. Puis vient le clair-obscur (le soleil est entre 0° et –6° au -dessous de l’horizon) et le soleil.
Du 29 janvier au 02 avril, nous avons une succession jour - nuit. La nuit disparaît totalement le 02 avril. Le clairobscur disparaît le 19 avril.
Chaque année pendant quatre mois, le soleil brille haut dans le ciel sans interruption (19 avril - 23 août). Fantastique! Il se couchera définitivement le 21 octobre avant le long hiver.
Prenons l’exemple du 10 avril, nous avons 7 heures de clair-obscur et 17 heures de jour.

La banquise

Elle est à sa maximale au mois d'avril, ceinturant complètement l'archipel et arrivant jusqu'à l'île aux ours, à midistance entre le Spitzberg et le Cap Nord plus au Sud.
La débâcle commence fin mai - début juin et laisse en eau libre la partie N-O de l'île puis se retire complètement de l'île au milieu du mois d'août (extension minimale). Cependant, les années ne se ressemblent pas et il n'est pas rare que le Spitzberg reste englacé sur sa partie N-E toute l'année, rendant impossible le tour en bateau. La banquise est très imprévisible. Elle avance rapidement en fonction des courants marins et des vents forts. Elle peut dériver jusqu'à une centaine de kilomètres en quelques heures.

Les glaciers

Les 2/3 de l'île sont recouverts par des glaciers. La partie la moins englacée se situe au centre de l'île autour de Longyearbyen du fait du climat plus continental et plus sec. Les glaciers se sont formés, il y a 10.000 ans durant la dernière glaciation. Les glaces actuelles ont à peu près 1000 ans et sont des reliques glaciaires. Depuis les dernières glaciations, les glaces ne cessent de régresser sur l'archipel car la pluviosité est trop faible pour maintenir leur quantité en place.
L'épaisseur des glaces était si importante qu'elle a pesé sur la croûte terrestre et que celle-ci s'est enfoncée. Depuis leur régression, la terre de tout l'archipel remonte, laissant apparaître dans les endroits plats, des vestiges de plage qui forment des traits matérialisés par de vieux troncs d'arbres venus de Sibérie depuis la nuit des temps.
Le recul des glaciers s'est accéléré depuis un siècle. Les premières cartes datent d’il y a 40 ans. Les cartes actuelles indiquent le front du glacier qui se jetait dans la mer à cette époque et le front actuel. On voit bien que les contours des glaciers actuels sont généralement quelques kilomètres plus en amont.
En hiver la progression des glaciers est considérablement ralentie.

Faune : Désertique, mais fécond

On peut décrire cet ensemble d'îles situées entre 74° et 81° de latitude Nord, qui s'étend bien au-del à du pôle magnétique et couvert aux 2/3 de glaciers, comme un désert arctique.
Et pourtant, ici, où la surface de la terre ne fond que d'un mètre à peine durant l'été, on trouve malgré tout 170 espèces différentes d'oiseaux migrateurs, dont environ une trentaine vient nicher durant le court été, aussi que des animaux arctiques comme l'ours blanc, le renne, le phoque, le renard blanc, le morse...!

A propos de l'ours blanc

Il y a à peu près 2500 ours blancs au Spitzberg. Ils vivent essentiellement sur la banquise et chassent le phoque. Cependant, pendant les mois de printemps, ils dérivent sur des morceaux de glace vers le Sud.
À la fonte des glaces, commence pour eux une longue migration vers le Nord à la recherche de la banquise et de la nourriture. Cette migration se fait le long de la côte Est. Il arrive que certains d'entre eux s'égarent à l'intérieur des terres. Régulièrement, un ours traverse les cités minières du Spitzberg en quête de nourriture.
Les côtes Est et Nord sont les endroits les plus fréquentés par ces animaux. Bien que la côte Ouest soit extrêmement peu fréquentée par les ours, ils peuvent être présents un peu partout.
Un ours affamé est potentiellement dangereux. Il faut être toujours vigilant et emporter une carabine de gros calibre. Il peut être attiré par la présence de nourriture.
Les précautions suivantes sont à prendre :

  • Tour de veille ou bien chiens de traîneaux faisant la garde durant les heures de sommeil du groupe.
  • Ne jamais laisser de nourriture dans la tente ni dans les pulkas. Il est souhaitable de la mettre à 100 m du campement...

Un pistolet d'alarme pour repousser une éventuelle visite d'ours et une arme à feu pour légitime défense font partie du chargement.

Les ours sont totalement protégés depuis 1976. Au cas où l’on serait amené à tuer un de ces grands prédateurs, le gouverneur devra être prévenu et une enquête sera faite pour justifier de la légitime défense. La peau et la carcasse sont propriétés d'état.

Hébergements

Durant le raid l’hébergement se fait en camping sous tentes technique de 2 places (La fameuse « Svalbard Helsport) et tente mess pour la prise des repas. 2 nuits en chambre d'hôtes à Longyearbyen, en chambre double

Retard

Pour des raisons météorologiques, les vols vers et en provenance du Spitzberg peuvent être sujet à des retards pouvant aller jusqu'à plusieurs jours. Dans ce cas, le coût de l’Hébergement et des repas restera à votre charge. Ce genre de désagrément, bien que peu fréquents, est inhérent aux voyages d’exception dans le grand Nord.

Nourriture

Repas sous la tente mess. Sur ce type de raid le poids est notre principal ennemi. Nous utilisons donc de la nourriture lyophilisée nous permettant un apport caloriques suffisant pour la vie dans les conditions arctiques. Nous agrémentons les menus, notamment avec des céréales et de la charcuterie biologique (en fonction des ravitaillements pour la charcuterie). Le matin : Müesli avec café, chocolat ou thé. Pas de croissant malheureusement ! Le midi : Repas froid et boissons chaudes : barres de céréales, fruits secs ou en-cas salés, charcuterie norvégienne, fromage... Le soir : Soupe chaude, plat chaud individuel et copieux avec une dizaine de choix possibles : Tous ces repas sont lyophilisés et leur
préparation ne demande pas beaucoup de travail : uniquement de l'eau chaude.

Formalités

Aucun visa n’est nécessaire pour aller au Spitzberg. Il vous faudra juste partir avec votre passeport ou votre carte d’identité en cour de validité.

Santé

Aucuns vaccins obligatoires. Soyez tout de même a jours des vaccins usuels. Etre en parfaite santé néanmoins vu l'engagement du voyage.
Gardez à l’esprit que toute solution d’évacuation reste compliquée et aléatoire.

Services disponibles à Longyearbyen

Une banque avec distributeur de billets pour Carte Visa, une poste, un supermarché avec des rayons nourriture, hi-fi, souvenirs, vêtements ville et sport au cas où vous auriez oublié quelque chose, des magasins spécialisés où l'on trouve tout pour monter une expédition (à acheter ou louer), des boutiques de souvenirs, des cafés, des restaurants avec un repas particulier arctique composé de plats à base de viande de baleine... 3 hôtels, un camping, des taxis…etc.

Au niveau culturel ; un musée du Grand Nord, une librairie avec des cartes du Svalbard, des livres de vulgarisation sur la nature du Spitzberg et des ouvrages scientifiques, un cinéma, un journal local « SvalbardPosten »,

Les habitants bénéficient de tous les services que l’on peut trouver dans nos villes : un hôpital, une église, une école primaire, une école secondaire, une université, une boulangerie, des agences de voyages, deux salons de coiffure, un sauna, une piscine, des locations de voiture, un garage …

Décalage horaire : Au-delà de la liberté offerte par le manque de nuit, les activités humaines (administration, magasins, transports...) des communautés établies au Svalbard sont sur les fuseaux horaires de la Norvège donc le même que celui de la France.

Sécurité

Séjour en milieu polaire, qui pouvant se révéler hostile à tout point de vue. Sur place, votre guide vous expliquera les règles de sécurité qu'il faut appliquer au Svalbard tant au niveau de la progression qu'au niveau du campement et maints petits détails quotidien concernant le froid et le confort.

La balise Sarsat, emportée avec le groupe, permet d'alerter les secours en cas d'extrême urgence. Elle envoie un signal de détresse détecté par des satellites qui passent en moyenne toutes les demi-heures au niveau du Svalbard et qui localisent l'appel de détresse à 100 m près.

Pour les appels moins urgents, nous avons une radio V.H.F.

Equipement : Un équipement grand froid de bonne qualité est absolument nécessaire.

Bibliographie :

Titre : Spitzberg : Visions d'un baladin des glaces
Auteur : Emmanuel Hussenet
Résumé : Poète aventurier, emmanuel hussenet vit tous les étés au milieu des glaces, abandonnant confort et sécurité citadine. il nous fait partager ce pourquoi il vit sans militantisme mais avec douceur.

Titre : Un été au Spitzberg
Auteur : Catherine et Rémy Marion
Résumé : Le Grand Nord aux portes de l'Europe. Les plus beaux sites de l'archipel du Svalbard vous sont présentés dans ce livre. A la rencontre des ours polaires, des oiseaux de mer, des morses et des fronts glaciaires de toute beauté.

Titre : Arctique : Un monde à protéger
Auteur : Pierre Vernay
Résumé : L'Arctique n'est pas qu'une contrée désolée de glaces et de roches balayée par des vents. La " terre des ours " est au contraire riche de mille et un paysages envoûtants, à la flore et à la faune fascinantes, que magnifie une lumière unique. C'est ce que nous prouve Pierre Vernay dans cette sélection de ses plus beaux clichés polaires.

Titre : Nomade du Grand Nord : En kayak de mer
Auteur : Kim Hafez
Résumé : Nomade du Grand Nord est l'histoire d'un homme qui a quitté les siens pour mener une vie de voyageur. Pendant quatre ans, avec Unghalak, son chien esquimau, il endure les tempêtes, le dénuement, la solitude, le froid, mais connaît la joie quotidienne de pêcher son repas, de se désaltérer dans les torrents et de coucher sous les étoiles.

Titre : Bref été au Spitzberg
Auteur : Aurélie Corbineau
Résumé : Le Svalbard, c'est loin. C'est froid aussi, très froid, même au coeur de son bref été où jamais le soleil ne se couche. Quand on vit au bord de la Garonne, on se demande parfois comment il est possible de survivre aux rigueurs climatiques du nord de la Loire.

Titre : Le monde des pôles
Auteur : Richard Beugné
Résumé : L'un est un océan, l'autre un continent : l'Arctique et l'Antarctique sont les derniers endroits sauvages de la planète. Ce livre les met en parallèle tout en décrivant les particularités de chacun d'eux.


Ce raid à ski a été réalisé avec Hommes et Montagnes, spécialiste du Tourisme d'Aventure et des Explorations dans les déserts, les montagnes du monde et le Grand Nord.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

DamienParisse

Damien Parisse
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs
Facile à dire. J'aimerais t'y voir face à une ours polaire et ses deux oursons. Moi, je ne serais pas franchement rassuré :)
Vous dites "Maman ours réfléchit, ce qui lui arrive rarement. La carabine est prête"
non seulement c'est faux, les ours sont des animaux intelligents et qui réfléchissent beaucoup, mais en plus, ils ont l'avantage de ne pas réfléchir avec leur carabine, eux.


Page principale de l'article

Spitzberg : Raid à ski avec pulka
Carnet de voyage à ski au Spitzberg entre Sassendalen et la côte Est. Un raid nordique de 12 jours avec pulka à travers des territoires quasi vierges de monde. ...

Articles de l'univers Voyage

Les Lofoten du nord au sud
Carnet d'une randonnée dans l'archipel des Lofoten en Norvège. Situé au nord du cercle polaire, l'archipel des Lofoten est un écrin de montagne se jetant dans l...

Randonnée sur le plateau d'Hardangervidda
Le plateau d'Hardangervidda se situe en Norvège à mi-chemin entre Bergen et Oslo. C'est le plus grand plateau européen intégralement situé au-delà de la limite ...

Les Alpes de Lyngen à ski de randonnée
Les Alpes de Lyngen, péninsule norvégienne longue de 80 km, formée de montagnes avec une altitude de 1833 m, vous ouvrent leurs fjords immenses où viennent se d...

Traversée des Alpes de Lyngen
Randonnée en Norvège au cœur de la péninsule de Lyngen, les Alpes de l'Arctique, au delà du cercle polaire. Un itinéraire spectaculaire et engagé entre montagn...

Guide Randonnée Norvège
Fiche Pays de la Norvège : Carte d’identité - Formalités - Transports - Santé - Sécurité - Climat - Zones de trekking - Liens internes - Contacts. Des informat...

Ulvik, sur les pas du poète Olav Håkonson Hauge
Un poète, Olav H. Hauge, jardinier comme je le fus plus jeune, vécut toute sa vie dans un petit village de Norvège au fond d’un fjord du Hardanger : Ulvik. Tou...

Randonnée en Norvège : Les fjords vus d’en haut
Randonnée en Norvège dans la région des fjords du sud-ouest. Sauvages et indomptés, les fjords vu d’en haut impressionnent. Récit d’une semaine de randonnée ent...

Spitzberg : randonnées autour de Longyearbyen
Randonnées autour de Longyearbyen au Spitzberg sur l’archipel du Svalbard. Pendant une semaine, je me balade sur le territoire de l’ours blanc et découvre les p...

Laponie : Trek sur les hauts plateaux du Finnmark
Trek de 3 jours en Laponie norvégienne sur les hauts plateaux du Finnmark, encore appelés Finnmarksvidda. En autonomie, presque seuls, nous n’avons pas été épar...

66°Nord
66° Nord est une agence de voyage spécialiste des terres polaires. Avec 66° Nord découvrez le Grand Nord en petits groupes accompagnés ou en individuel et sur m...

Photos de l'univers Voyage