Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Kathmandu

Rédigé le 04/07/2010 - Lu 1916 fois
Kathmandu - Grande Boucle des Annapurnas

C’est le retour à Kathmandu dans le confort de l’hôtel 5 étoiles Yak & Yéti! Tirawa nous souhaite la bienvenue.

On se dépêche de retouver le confort de notre chambre et son lit de 4 ou 5 m2 pour prendre une bonne douche chaude!

Le soir, Dinesh nous accompagne dans un restaurant spécialisé dans les momos. Une autre spécialité culinaire Népalaise. Pour faire simple ce sont de gros raviolis avec différentes garnitures servis avec des sauces spicies! Attention à la rouge, c’est du feu!!!

Pour vous donner une idée, une assiette de momos coute à peine 1,75€, et c’est un vrai délice!
On se couche assez tôt, la fatigue se faisant ressentir.

Samedi 24 octobre

Aujourd’hui au programme, visite des différents quartiers de Kathmandu. En réalité, dans la vallée de Kathmandou il y a 3 villes. Kathmandou, Bhaktapour et Patan.
On va donc visiter les 3. On commence par un des endroits mondialement connu dans Kathmandu, le temple de Buddhanath.C’est un endroit magnifique où la spiritualité est omniprésente.Les drapeaux de prières sont présents par millier!

Intérieur d’une petite chapelle où brûlent des centaines de bougies que les fidèles allument pour que leur prières montent vers les cieux

Ensuite nous sommes allés voir un atelier de peintures, il y en avait de toute beauté, mais ça coute un bras!! Il faut dire quelles sont faites à la main et que certaines ont nécessité des centaines d’heures de travail!

On continue avec Patan. Un peu de culture avec ce texte: Patan (Lalitpur), 250 000 habitants. Ancienne ville royale, autrefois capitale et ville d’art, Lalitpur (la Cité de la Beauté) est situé à 6 kilomètres au sud du centre de Katmandu, mais avec l’extension des deux villes la seule démarcation visible est la rivière Bagmati. Patan était auparavant un grand centre d’enseignement bouddhique, comme en témoignent les nombreux monastères éparpillés dans la ville. Lalitpur fut choisie par l’empereur Ashoka, qui serait d’après certaines traditions le fondateur de la cité, pour y élever l’un des quatre grands stupâs qui la ceinturent, situés aux points cardinaux, et serait de ce fait la ville bouddhique la plus ancienne d’Asie. Le centre ville, constitué par la place du Darbâr, Durbar Square, est enchanteur, on dit qu’il a la forme d’une conque, symbole de Vishnu. Là s’élève la statue du râja Yoga Narendra Malla. La palais, comportant plusieurs cours intérieures, serait dû au râja Siddhi Narasimha qui régna de 1620 à 1661. Un bassin, très ornementé, y fut creusé en 1681. (source Wikipedia)

La porte d’entrée sur laquelle on peut voir à gauche l’année du calendrier népalais. 1130!

Puis nous avons pris la route vers Bhaktapur. Un peu de culture avec ce texte: Baktapur – de bhakta, dévot et pura, la ville – ou Bhadgaon – ou encore Khwopa en newari – est une ville du Népal située dans la zone de la Bagmati, à 13 kilomètres à l’est de Kathmandou et à 1 401 mètres d’altitude. La ville comptait 61 405 habitants en 1991. Sa population actuelle est évaluée à 165 000 habitants.
La ville fut fondée par le roi Ananda Deva Malla au XIIe siècle. Initialement, elle aurait été édifiée selon un plan en forme de conque, et sous le nom de Khwopa, pour devenir la capitale des râjas Malla qui succédèrent à la dynastie des Thâkurî. Carte plus vraisemblable, celle d’un mandala où la cité est incluse dans un « triangle magique » formé par trois temples de Ganesh à l’extérieur de la ville. Ce triangle est censé la protéger symboliquement. Jusqu’au XVIe siècle, Bhaktapur a dominé politiquement et économiquement tout le Népal. Elle a maintenu cette position jusqu’à la conquête gorkha en 1769. Depuis ce temps, Bhaktapur a toujours constitué un monde à part, avec une autarcie économique mais aussi une féroce indépendance.

La plupart des personnes âgées ne comprennent pas le nepâlî. Leur langue est le newari, le plus pur que l’on puisse trouver au Népal. L’architecture et l’organisation de la ville révèlent tout l’art newar de la planification. Les quartiers (toles) s’articulent autour d’une place centrale avec un puits ou une source publique et des autels religieux attitrés. Ces toles servent également à protéger les produits des récoltes. Dans le passé, la ville avait acquis son importance grâce à sa position privilégiée sur l’axe Inde-Tibet. Les taxes imposées aux marchandises lui apportaient une grande richesse. Longtemps appelée « la cité des dévots », elle a également su conserver son caractère religieux, car tout y est régi par les dieux. (source Wikipédia)

Comme souvent la propreté n’est pas exemplaire! Dans les rues, les habitants travaillent et s’occupent des récoltes de céréales. On se dirige maintenant vers un endroit plus touristique.

Petit restaurant avant de terminer la visite. Au Népal, c’est comme aux Etats-Unis, on peut boire du Mountain Dew! Trop la class!

Après le repas, Dinesh nous laisse quartier libre pour acheter quelques souvenirs. Si les commerçants ne sont pas aussi insistant que dans les pays maghrébins ils sont pas mal non plus! Attention à ne pas vous faire avoir!

On quitte Bhaktapur par ses petites rues et ses maisons. La pauvreté nous rappelle qu’en France on vit dans l’excès et que parfois avant de se plaindre on ferait mieux de penser à tous ses gens qui survivent et se contente de tellement peu! Voilà, c’est tout pour la visite de la vallée de Kathmandou.

Le soir, nous avons pris notre dernier repas dans le plus grand hôtel de luxe de Kathmandou. C’est les petits plus de Tirawa! C’est un palace luxueux au milieu d’un quartier qui pourrait presque s’apparenter à un bidonville. Le contraste est assez saisissant, mais dans un pays très pauvre, il faut comprendre que ce n’est pas choquant pour la population. Le tourisme apporte un peu d’argent aux Népalais et c’est tant mieux.

Un Dal bat de luxe! Il était vraiment délicieux! Voilà, on fini avec une photo de Dinesh. Jamais nous ne l’oublieront, un homme d’une gentillesse débordante…

Ce voyage aura été l’occasion pour nous de découvrir un pays aux richesses incroyables. Pas des richesses financières mais des richesses humaines, culturelles et naturelles. Faire un trek au Népal, c’est se retrouver seul avec soi même. Lors des longues marches dans ces paysages d’une beauté incroyable où le silence est roi, on oublie tout, on se contente de mettre un pas devant l’autre, d’inspirer un air pur et frais, et d’apprécier simplement le moment présent. Malgré la pauvreté, les Népalais sont heureux (c’est eux même qui le disent) et leur sourire le rappelle constamment. Comment oublier ces enfants croisés allant à l’école avec un sourire jusqu’aux oreilles alors que la pluie est battante et que 2h de marche les attendent pour s’y rendre. Comment oublier ces gens qui vous portent votre sac parce que vous vous êtes blessé à la cheville en portant des chaussures de randonnées alors qu’eux sont en claquettes! Comment oublier Chaouti vous offrant un petit bonbon à la menthe parce que la veille vous lui avez donné un bout de votre pizza!

Au delà de la découverte de paysages extraordinaires, ce voyage a été avant tout pour nous, l’occasion de nous rendre compte de la chance que nous avons de vivre dans un pays comme la France, où les soins sont accessibles n’importe où et à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. De la chance que l’on a de ne pas se soucier de savoir si demain on pourra manger à notre faim. Dans un monde ou nous évoluons de plus en plus virtuellement, le Népal vous rappelle que rien n’est plus important que la chaleur humaine, la sincérité et le partage. Jamais nous n’avions reçus autant de sourires et de petites attentions qu’ici.

Nous espérons que vous aurez apprécié ces quelques photos et que cela vous donnera envie d’aller vérifier par vous même que les Népalais sont des gens d’une gentillesse inégalable.
Quant a nous, c’est sûr, on y retournera dans quelques années pour y découvrir une nouvelle région (celle de l’Everest peut être).
En attendant, on se retrouve en juin 2010 pour une nouvelle découverte, plus approfondie cette fois de l’ouest américain (oui, on vous l’accorde, le contraste entre ces 2 pays est énorme!)

Namasté.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Firetazz81

Anthony TOULZE
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 325
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Grande Boucle des Annapurnas
Carnet d'un trekking de 18 jours de marche sur deux des plus mythiques treks au Népal : le tour des Annapurnas et le Sanctuaire des Annapurnas. Un itinéraire d...

Articles de l'univers Voyage

Sanctuaire des Annapurnas
Carnet d’un trekking de 7 jours menant au Camp de base de l’Annapurna au cœur du sanctuaire des Annapurnas, véritables chapelets de sommets enneigés de 6000 à 8...

Tour des Annapurnas
La région de l'Annapurna est connue pour ses merveilleuses possibilités de trekking. Le Tour de l'Annapurna, grand classique du trek, est réputé pour son incro...

Népal : Camp de base de l'Annapurna - Acte 1
Vidéo d'un trekking au Camp de base de l'Annapurna au Népal. Plutôt que de simplement rendre compte de son trek, Marc Preschia raconte la vie des guides et port...

Camp de base des Annapurna
Carnet d'un trek au Népal au cœur des Annapurna. Dans son sanctuaire, le panorama sur les montagnes est saisissants : Machhapuchhare (6983 m), Annapurna sud (72...

Tour des Annapurnas
Adeline et Jérôme partent six moins en Asie pour leur voyage de noces. Après les Maldives, ils mettent le cap sur le Népal où ils se lancent dans le tour des An...

Tour des Annapurnas par Phu et Naar
Trek de 16 jours qui nous permet de découvrir le tour des Annapurnas, l'un des plus beaux itinéraires de trekking du monde. Quelques jours de randonnée nous amè...

Objectif Kala Pattar, le belvédère de l'Everest
Carnet d'un trek au Népal dans la vallée du Khumbu avec comme objectif le sommet du Kala Pattar à 5545 mètres. Plus que son altitude, le Kala Pattar est un des ...

Trek de Jomosom
Carnet d’un trekking de 9 jours entre Jomosom et Nayapul en passant par Muktinath. Après un court vol, nous atterrissons à Jomosom aux portes du Mustang avant ...

Guide Randonnée Népal
Fiche Pays du Népal : Carte d’identité - Formalités - Transports - Santé - Sécurité - Climat - Zones de trekking - Liens internes - Contacts. Des informations ...

Khopra Trek
Trekking de 6 jours en lodges communautaires au Népal, entre les itinéraires du balcon des Annapurna et du tour des Annapurna. Bienvenue sur le Khopra Trek, un ...

Photos de l'univers Voyage