Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Carnets de Randonnée et de Trekking, reportages, diaporamas et vidéos/France/Alpes/Refuge du Col de la Croix du Bonhomme – Refuge Elizabetta

Refuge du Col de la Croix du Bonhomme – Refuge Elizabetta

Rédigé le 08/04/2011 - Lu 8455 fois
Refuge du Col de la Croix du Bonhomme – Refuge Elizabetta - Tour du Mont-Blanc

Une journée exceptionnelle qui s’annonce, je me lève vers 7h, après le petit déjeuné englouti je me renseigne sur la variante du Col de Fours que je souhaite faire, dehors il y a pas mal de neige et le topo indique des passages difficiles mais a priori pas de soucis, d’autres gens s’y rendent donc je n’hésite pas une seconde, et je fais bien…

Il faut d’abord remonter au Col de la croix du Bonhomme, le ciel est parfaitement dégagé, clair, et d’un bleu perçant, il ne fait pas trop froid c’est juste incroyable, le mauvais temps d’hier paie, les conditions ce matin sont époustouflantes je n’ai jamais ressenti ça…

Je shoote dans tous les sens avec mon reflex et l’ascension continue. C’est là que je rencontre pour la première fois Dominique, un Lyonnais qui marche seul comme moi, très sympa, je marche avec lui une partie de la journée.


Avec la neige et la caillasse arrive un moment où il n’y a plus vraiment de sentier (mais l’on voit toujours ici et là les balises blanches et rouges du TMB, c’est super, et on finit par atteindre la Têtes des Fours à 2665m.



La vue est splendide, on est au dessus des nuages, le ciel est magnifique avec les lueurs matinales du soleil, vraiment le meilleur moment de mon voyage, cette vue, cette lumière, pour ceux qui se demandent pourquoi faire ça, vous comprendriez…
On revient ensuite sur nos pas pour rejoindre le Col des Fours, et descendre dans l’autre vallée, la pente est désagréable, glissante et pleine d’eau, de petits ruisseaux qui viennent de la fonte des neiges, je porte des trails au pied, qui se sont révélées parfaites même si certains critiquent le manque de tenue à la cheville pour moi le seul défaut inhérent à ce genre de chaussure est leur manque d’étanchéité, j’avais les pieds un peu mouillés à ce moment là et c’est évident que pour un trek en haute altitude avec de nombreux passages dans la neige il faut des chaussures de marches montantes mais ici en contrepartie elles sont respirantes et quelle liberté pour marcher, sauter, il faut juste avoir un pas assuré…
Arrivé en bas se trouve la Ville des Glaciers, qui ne porte que le nom de « ville » car c’est juste un micro hameau de quelques maisons et un parking avec des toilettes (eau potable).

Après une longue montée légère en bas de la vallée se dresse le Col de la Seigne, synonyme de frontière France/Italie mais le chemin est encore long, je m’arrête pour manger et test un lyophilisé hachis parmentier et mon réchaud, impeccable, comme tous ceux que j’ai pu goûter étonnamment très bon…

L’ascension est ensuite interminable, peut-être parce que je me suis endormi pour une petite sieste au soleil et que j’ai bien cramé…

Je croise de nombreux VTT et quelques traileurs qui me doublent, j’ai envie de me lancer et de courir avec eux mais avec ce sac c’est juste irréalisable…

Puis j’arrive au sommet où il fait plutôt froid en plein vent, malgré la vue je ne m’y attarde donc pas et redescend en direction du Rifugio Elizabetta où j’arrive vers 17h environ.


Je trouve le refuge bien petit vu d’en bas pour une capacité de 80 personnes, et en fait c’est un peu l’usine dans les dortoirs, des matelas disposés côte à côte sur deux longueurs dans la pièce, vraiment étroits, en gros chacun dispose de moins d’un mètre, c’est encore autre chose que les deux premiers soirs, je me trouve à côté d’un anglais qui engage de suite la conversation, il est sympa et assez marrant il trimballe pas mal d’équipement et un bon nombres de guides et de cartes dont il me vante les mérites.



Je prend une douche chaude (2€50 pour 18L d’eau chaude) mais pendant le repas je suis pas dans mon assiette, le soleil m’a vraiment tapé sur la tête dans l’après-midi, j’enquille un doliprane et des litres d’eau toute la soirée, manger fait du bien et je tarde pas à allez m’écrouler dans mon emplacement, je mets les boules quiès au cas où et la fatigue aidant je m’endors rapidement…

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Alpes : nos suggestions de randonnées et trekkings
Chamina
tour du mont-blanc - 7j.
 
475.00
Sans aérien
Chamina
tour du mont-blanc - 9j.
 
620.00
Sans aérien
Chamina
tour du mont-blanc - 7j.
 
730.00
Sans aérien
Terdav
tour du mont-blanc intégral (9 étapes) - 9j.
 
940.00
Sans aérien

IntoMyWild

Nicolas Rousseau
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 95
     > Classement des I-Trekkeurs
Merci c'est sympa!
Concernant les refuges ils ferment en général mi-septembre au plus tôt, à ce moment là normalement il y a un refuge d'hiver accessible aux randonneurs de passage qui consiste juste en un abri sommaire en général mais certains sont très bien équipés si ils sont respectés.
Je n'ai jamais entendu parlé de gens refoulé d'un refuge, il y a toujours une place où poser sa tente quand on en a une et si tu arrives tard et que tu n'en as pas au pire des cas il est possible de dormir dans le réfectoire, il y a toujours un coin pour ne pas laisser les gens dehors, même si évidemment le mieux est de s'organiser en conséquence parce que si tout le monde fait ça les gardiens se retrouvent vite débordés, surtout en haute montagne, j'ai entendu dire que au Refuge du Gouter c'était parfois n'importe quoi...Organisation et respect et vive la montagne :)
Bonjour, très beau compte rendu de rando, et sur votre site, l'ascension du Mont Blanc est aussi très bien racontée, j'ai beaucoup aimé lire ça. Juste une petite question pour ma part. Un TMB prévu en septembre, et je me demandais si une fois que les refuges sont fermés il est tout de même possible de bivouaquer autours (sans se faire refouler comme ça peut éventuellement être le cas quand ils sont ouverts)?
Merci d'avance.
merci beaucoup ;
C'est effectivement un peu tard mais selon la météo il peut faire super beau et chaud, peut-être un peu moins la nuit mais rien d'extrême, certains doivent même le faire en Octobre. C'est toujours la loterie quand on doit prévoir longtemps avant mais c'est partout pareil.
Concernant les paysages si le temps est clément vous aurez les mêmes que ceux de mes photos, en Juin c'est plus fleuri par contre donc c'est bien aussi.
Le sens anti-horaire est le sens classique, je ne pense pas que ça soit plus dur ou moins beau dans l'autre sens, moins courant mais certains ne font pas tout, quelques sections, tout dépend de ce qui t'arranges, peut-être faire une recherche sur google pour voir si il y aurait des inconvénients (soleil de face ou dans le dos ect?).
Bonne prépa et bonne rando!
Bonjour,
Magnifique récit et photos ;)
On compte faire le TMB à partir du 14 Septembre, tu penses que c'est trop tard?
Les paysages sont ils magnifique à cette période ou ça vaut plus le coup en Juin?
Niveau température, c'est encore possible la rando en short T-shirt ou ça caille vraiment?
J'ai vu que tu l'avais fait dans un sens à partir des houches, dans l'autre sens (france-suisse-italie) c'est moins beau ou peut être plus dure?
Désolée de toutes ces questions mais qui mieux que quelqu'un qui a fait ce parcours peut répondre? ;)
Bonjour, après plusieurs recherches d\\'itinéraires je pense adopter celui que tu as fait et partir, me concernant, début septembre. Pour l\\'instant le trek va se faire seul mais je pense bien essayer de décider une ou deux personnes pour m\\'accompagner.
En tout cas merci pour tes conseils !
Non je ne pense pas que tu ai besoin de ça pour le tour classique, peut-être sur certaines variantes, juste des bâtons et une tente, un bon sac de couchage, des vêtements chauds, des guêtres, ce genre de trucs...
Le mieux est de te renseigner auprès du bureau des guides de Chamonix par exemple, des offices de tourisme, bon après il est encore un peu tôt pour dire comment ça sera mi-Mai mais ils pourront te donner des infos!
bonjour
merci pour ta réponse rapide et désolé pour mes fautes d'orthographe ... bref ! ;)
Donc il me faudra ans doute crampons et piolet, d'autres matériels à ton avis ?
nico
A mon avis c'est un peu tôt mais tout est possible, le problème est que les refuges ne sont probablement pas ouverts, il faut que tu passes des coups de fils.
Sinon il faudra le matériel de bivouac adapté au froid et prévoir les étapes en conséquence, au Col de la Croix du Bonhomme ça sera bien enneigé par exemple, surtout vu l'hiver qu'on a.
Il faudra aussi prévoir la nourriture en fonction puisque tu ne pourras surement pas ravitailler partout, bref assurer une bonne autonomie.
Bonjour
j'ai beaucoup apprécié la lecture de ta chouette rando
merci de nous faire partager ton expérience
j'aimerais faire le TMB prochainement, le problème c'est que je ne suis disponible 2 semaine qu'entre mi mai et tout début juin, as ton avis est jouable ?
merci à toi
nico
Bonjour nicolas,
je t'avais deja envoye quelques mails auxquels tu m'avais rapidement répondu et je t'en remercie.
mon tour de 4 jours commence a prendre forme, on pars des contamines et on arriverais vers le refuge bonnati
donc je voulais juste savoir si tu pouvais me conseiller pour une nuit sur courmayeur pour le ledemain finir au refuge bonatti pour le midi ou si tu as une autre option qui te parait plus adaptée je suis preneuse!!!!!
merci d'avance!
Si vous êtes en bivouac, une petite gourde de 800 ml en plus peut être utile pour préparer les plats lyophilisés. A remplir uniquement si vous voyez qu'il n'y aura pas beaucoup d'eau au cours de votre journée.

Pour le contenu du sac, faut réduire un peu sinon ta rando peut être vite galère :

1 pantalon suffit + 1 short + un collant (pour le soir)
2 tshirt manches courtes + 1 manche longue.

Bien penser à minimiser le poids de la trousse de secours en supprimant les emballages et en ne prenant que le nécessaire.

Bonjour Nicolas, ton récit ma donné envie de faire le TMB début septembre. Je voulais avoir quelques infos. En effet ce seras mon premier trek. Niveau eau, 2L suffisent ou une gourde pipette de 2L supplémentaire serait plus sage? Je suis plus interressé de le faire avec une bonne partie en bivouac ( ma tente actuelle une quechua 2 place fait dans les 3 kg, mais elle feras l affaire en attendant ) .Avec 2L et sans la nourriture et une trousse de toilette pour le minimum , mon sac fait dans les 17kg ( c est un l'os alpine de 65+15L). J ai prévu deux t-shirt manche courte plus une chemise , 2 pantalons dont un qui peut faire planta court et short, 1 t shirt manche longue pour le soir, un pantalon pour le soir et la nuit, mon duvet, tapis de sol trousse de secour deux gourde de 1L chacune ( si besoin plus celle de 2L) veste imperméable coupe vent, polaire, veste coupe vent sans manche, réchaud ( un de camping casino ), bâtons de marche et tente.
J en prend trop ou ceci reste raisonnable?
Pas de soucis, disons que j avais moins aimé mais bon c est magnifique quand même, j avais adoré l'étape variante entre le relais d Arpette et le Col de Balme par la fenêtre d Arpette!
Par contre physiquement faut suivre un peu c est plus long...
Sinon le reste en marchant tranquille pas de soucis c est que du sentier de rando, si vous y aller en voiture il y a moyen de se garer aux Chapieux je crois...

Ça ferais :

Jour 1 : Montée au Refuge du col de la Croix du Bonhomme, si il fait beau vous laissez vos sacs et montez avec le minimum au Col des Fours avant de redescendre au refuge dormir.
Jour 2 : vous allez au refuge Elizabetta par le Col de Seigne.
Jour 3 : Elizabetta - Refuge Bertone par Courmayeur
Jour 4 : Bertone - Refuge Bonatti, par la variante si vous êtes encore en forme, sinon un peu plus bas par les balcons, par le chemin normal c est beau aussi, en partant tôt vous y êtes pour y déjeuner le midi (si pas trop sportif le principal objectif est de porter léger donc faites marcher le commerce dans les refuges, les repas y sont délicieux), ensuite vous redescendez dans la vallée ça doit aller vite et là il faut trouver un moyen de rejoindre votre véhicule, il y a surement des transports en communs et dans le pire des cas taxi (ou si vous avez deux voitures et que ça passe en laissez une à cet endroit à l arrivée!

Concernant la fermeture des refuges ça doit commencer vers mi septembre mais ça peut se jouer à une semaine près donc le mieux c est de les appeler, il y a toujours une personne qui parle français côté Italien si tu ne pratiques pas...Et ne pas oublier l argent liquide!

Ça me donne envie de retourner sur ces chemins, j étais pas loin les 15 derniers jours, à Chamonix, mais pour faire le Sommet du Mont Blanc entre autres :)
merci de ta réponse super rapide!!et pour m'avoir éclairé, le côté suisse et retour sur argentiére sont moins sympa niveau paysages?
et la partie que tu m'as indiqué est-elle accessible à tous ayant une condition physique minimum, car des amis peu sportif mais adorant la montagne (oui je sais c'est pas trés compatible souhaitent se joindre à nous?
et dernière question avant que je me renseigne plus sais tu la date à partir de laquelle les refuges ferment? car nous ne sommes dispo que mi septembre?
merci beaucoup
virginie.
Salut,

2ans après en 4jours je fais le tour :)
Mais en rando je ferais la partie Italienne, du Col de la Croix du Bonhomme jusqu\\'au sommet du Col Ferret c\\'est sompteux, j\\'ai de très bon souvenirs du Refuge Bertone et de l\\'étape qui suit avec la vue sur les Grandes Jorasses via la variante par la Tête Bernarda...
Mais bon tout est magnifique tu ne risques pas de te tromper...

Bonne rando!
bonjour Nicolas,
je souhaiterais avoir des infos si possible sur ce tour, en réalité j'ai peu de temps et souhaiterais faire une partie sur 4 jours, laquelle me conseilles tu?? tu as l'air de bien connaitre!
merci
bonjour nicolas
j'ai lu ton recit il y environ 2 mois ça m'a donné envie d'aller voir d'un peu plus prêt le Mont Blanc. Après quelques coups de téléphone pour réserver les refuges me voici de retour, j'ai suivi exactement ton itinéraire mais moi je ne suis pas partie en solo nous étions deux.
Merci à toi pour m'avoir fait rêver et m'avoir donner l'envie!!!!!! Je n'ai pas regretté et n'ai qu'une envie c'est de recommencer.
isabelle
bonjour Nicolas,je viens de lire ton blog tout en entier,et j'ai passé un moment super agréable.Merci,mille fois merci pour tous ces commentaires et ces superbes photos.Pour moi,ce sera l'année prochaine mais avec un guide car je n'ai pas un super niveau!!Mireille
Salut Jeremy!

Merci pour le blog :)
Alors pour le TMB ça sera pas exactement comme moi, je ne sais pas si tu as lu tout mon récit mais même si je suis parti avec une tente j'ai dormi en refuge!
Concernant les tarifs donc j'ai payé en moyenne 40€ en demi-pension, ceci dit en bivouac si tu portes une bonne partie de ta bouffe ça va te revenir bien moins cher, je reviens du GR20 le bivouac c'était 6€, ça doit être à peu près pareil, info trouvable sur le net où tu appelles un ou deux refuges...

Concernant la météo malheureusement impossible de savoir! Je suis parti les 9 premiers jours de Septembre je crois, il a fait beau tout du long, mais il a plu un jour avant que j'arrive et le lendemain après que je sois reparti!
Bref c'est la loterie, on peut commencer à avoir une idée et une tendance une dizaine de jours avant, ceci dit la logique voudrait que ça soit mieux début Septembre que vers la fin, mais bon, c'est pas une science exacte, faut se lancer et puis voilà...
Je vais aussi surement repartir vers le 5 Septembre donc on verra!

Concernant les ravitaillements tu peux acheter des trucs dans les refuges, il y aura toujours de quoi faire mais les gros points sont à Courmayeur et Champex.
Pour ce qui est des variantes ben faut lire mon récit, j'en ai fais une bonne parties et regretter aucune, selon la météo : Col des Fours, Tête Bernarda, Arpette, Lac Blanc pour les principales!

Bonne marche!

Nicolas

salut nicolas, c'est un super blog que tu as fait,avec de belles photos.
J'entreprend de faire aussi le tmb en solo,en bivouac et en septembre:exactement comme toi!ma principale preocupation est le temps,as tu eu du beau temps en septmebre(debut septembre,fin septembre?).Peux tu me filer quelques renseignements pratiques:faut il payer les emplacements de bivouac?ravitaillement,plus belle etape,variante a faire..etc..tout ce qui te passe par la tete qui te semble important!
Merci d'avance
Cordialement
jeremy


Page principale de l'article

Tour du Mont-Blanc
Le Tour du Mont-Blanc, grand classique des Alpes est une des plus belles randonnée d'Europe. Nicolas revient sur sa randonnée réalisée en septembre et en solo....

Articles de l'univers Voyage

Tour du Mont Blanc
Le Tour du Mont blanc appartient aux randonnées mythiques. En 1767 Horace-Bénédict de Saussure le parcourut pour la première fois. Aujourd'hui, chaque année en ...

Tour du Mont-Blanc
Randonnée de 10 jours en liberté nous permettant de découvrir 3 pays : France-Italie- Suisse. Grand classique des Alpes, le Tour du Mont-Blanc n'en reste pas m...

Tour des Ecrins (GR 54 ®)
Récit du tour des Ecrins (GR 54) entre Monetiers les Bains et Bourg d'Oisans en sept jours. A tour de rôle, François et Simon mettent des mots sur les journées ...

GR5 ®, de Larche à Modane
Deux ans après le tronçon Larche-Menton, nous avons cette anne décidé de suivre le GR5 sur le tronçon Modane-Larche, avec Michèle, Bruno et Olivier. Compte-tenu...

Transalpine - La traversée des Alpes
Carnet d'un trekking exceptionnel de 2300 kilomètres en solitaire traversant l'arc alpin entre Nice et Vienne s'étendant sur huit pays : la France, Monaco, l'It...

Tour du Cervin
Carnet de Trekking du Tour du Cervin, sommet mythique des Alpes d'une hauteur de 4478 mètres situé sur la frontière italo-suisse. Son esthéthisme particulier en...

Tour des Aiguilles Rouges
Randonnée de 4 jours autour des Aiguilles Rouges entre le massif du Mont-Blanc et les rochers des Fiz dans les Alpes. Un itinéraire panoramique de toute beauté ...

Trois jours dans le parc national des Écrins
Randonnée de trois jours en boucle au cœur du parc national des Ecrins au départ de Bourg d'Arud. Cap vers le lac et le col de la Muzelle, Valsenestre, le lac d...

Tour du Cervin
Le Cervin, pyramide naturelle quasi parfaite, géant des Alpes, est la montagne de tous les superlatifs. Depuis 2002, on peut en faire le tour à pied. Le Tour d...

Haute route du Grand Paradis
Récit d'un combiné trekking / randonnée glaciaire du parc national de la Vanoise en France à celui du Grand Paradis en Italie, entre alpages et haute montagne, ...

Photos de l'univers Voyage