Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Seyx – Pont Saint-Martin

Rédigé le 23/05/2011 - Lu 3410 fois
Seyx – Pont Saint-Martin - Randonnée liberté en Chartreuse
  • D+ : 450 m
  • D- : 690 m
  • Temps de marche : 6h00

Nous trainons déraisonnablement au petit-déjeuner chez Brigitte et Jean-Paul. Nous ne décollons de Seyx que vers 9h45. Ce matin, c'est Sandra qui teste le carrix. Nous continuerons sur ce rythme d'un jour sur deux jusqu'à la fin de la randonnée.

Plutôt que de suivre bêtement la route qui mène aux hameaux de le Colombiers et du Barreau, nous optons par une piste qui part d'une grange en pisé que nous avions passé hier avant d'arriver au hameau. Le pisé, technique très ancienne, avait quasiment disparu du Dauphiné durant le Moyen-Age, cédant la place au torchis (mélange de terre et de paille) avant d’être remis en valeur par le professeur d’architecture lyonnais François Cointeraux (1740-1830). Nos hôtes d'hier habitaient justement une maison en pisé.

L'itinéraire entre dans la forêt. Plusieurs sentes s'offrent à nous. Aucune n'est indiquée sur la carte. Ou plutôt une l'est mais laquelle. Nous optons pour un chemin. Bien sûr plus loin, nous nous rendrons compte que ce n'était pas le bon. Mais rien de grave. Nous récupérons un autre sentier qui nous conduit tout droit à une Grange sous le Pied Belly (840 m). Nous récupérons le chemin aux ruines de la grange Michel (749 m).

Le ciel est couvert depuis ce matin. Le temps est orageux. A l'étang du vivier des Chartreux, il se met à pleuvoir. Cet étang d'environ un hectare est un site classé ZNIEFF (Zone Naturelle d'Intérêts Ecologique Floristique et Faunistique) pour les espèces de libellules qui y habitent, notamment la grande aeschne. Dans l'eau et sur les rives extérieures, plusieurs poissons gisent sans que nous en connaissions la raison. Le temps de mettre nos vestes et la pluie s'arrête. Si les nuages ne jouent pas à cache-cache depuis ce matin, ils se foutent un peu de notre poire.

Nous gagnons la Croix des mille martyrs. Ce lieu fait référence à la « légende des dix mille martyrs ». Des soldats Romains, partirent en Arménie réprimer un soulèvement sous le règne de l’Empereur Adrien. Après de nombreuses pertes dans leurs troupes, un ange leur apparut et les invita à se convertir au christianisme pour accéder à la victoire. Celle-ci fut écrasante, ils refusèrent le culte de leurs anciens dieux pour n’adorer que le Dieu unique. Ils furent pour cela crucifiés sur le Mont Ararat. Depuis 1492, une procession est organisée par les habitants de Miribel pour aller honorer les reliques des dix milles martyrs (bien réelles ou légendaires ?) au monastère des Carmes de Pont de Beauvoisin. Cette procession fut cependant interdite mais le Prieur de Miribel la réinstaura après quelques années de mauvaises récoltes, jusqu’au Col des Mille martyrs où il fit construire un oratoire remplacé ensuite par la croix de pierre encore visible aujourd’hui.

Au col, nous nous arrêtons pour le déjeuner. L'itinéraire bucolique se poursuit l'après-midi à travers les villages et hameaux : Miribelle les Echelles, La Bourgeat, le Grépon avant d'atteindre les villages d'Entre-Deux-Guiers et des Echelles séparés par le Guiers. Nous aurions pu passer ces deux villages sans nous rendre compte des conflits presque ancestraux qui animaient les deux communes, l'une en Savoie, l'autre en Isère. La feuille de route de notre itinéraire était là pour nous le rappeler : « En traversant Entre-Deux-Guiers et Les Echelles, vous ne percevrez sans doute pas la tumultueuse histoire de ces deux bourgs, sans cesse ballotés dans les histoires de frontières. Les traces du passé ont pour beaucoup disparu. Suite aux guerres incessantes entre Dauphinois et Savoyards pour la maîtrise des terres, le traité de Paris, en 1355, fixe enfin cette frontière fluctuante entre Savoie et Dauphiné au cours du lit du Guiers. C’était sans compter sur la particularité de cette rivière : ses sources sont-elles celles du « Guiers Mort » ou celles du « Guiers Vif » ? Ces deux cours d’eau fort semblables, de débit comparable, prennent leurs eaux en Chartreuse et recueillent celles d’affluents aux noms curieusement similaires : le « Couzon » et le « Cozon », l’ « Herbetan » et l’ « Herbetan ». Négligence ou calcul ?
L’appartenance à un camp ou à l’autre de la zone de l’ « Entre-Deux-Guiers » n’était toujours pas clarifiée et les enjeux étaient d’autant plus importants qu’en son milieu se trouvait le monastère de la Grande Chartreuse, dont la richesse n’était pas que symbolique. Les habitants savaient en jouer en se revendiquant tantôt d’un camp, tantôt de l‘autre, selon qui venait leur réclamer l’impôt ! La frontière fut définitivement fixée au Guiers Vif en 1760 alors que la Savoie fut annexée à la Sardaigne, ce qui eu pour conséquence de scinder en deux les villages le long du Guiers Vif (Saint Pierre d’Entremont, Les Echelles – Entre Deux Guiers, Pont de Beauvoisin, St Genix sur Guiers – Aoste)
.».

Nous déroulons jusqu'à Pont Saint-Martin où nous nous installons à la chambre d'hôtes 4 épis de la ferme bonne de la grotte. C'est grand confort. Comme hier, nous discutons avec nos hôtes jusqu'à plus d'heures. Fatigués, nous nous écroulons sur nos lits soyeux.


Randonnée réalisée avec Pedibus, spécialiste des randonnées à pied et en raquettes

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien s...


Page principale de l'article

Randonnée liberté en Chartreuse
Depuis Voiron, une des portes d'entrée du massif de la Chartreuse, Sandra et Grégory s’élèvent au cœur de la montagne chartroussine avec deux objectifs : expéri...

Articles de l'univers Voyage

Tour du Queyras (GR 58 ®)
Carnet de trekking du Tour du Queyras (GR 58) à pied réalisé en solitaire. Ce sentier de randonnée dans les Alpes du sud passe par une des plus belles régions d...

Larche Menton (GR5 ® - GR52 ®)
Début Juillet 2002 : nous décidons de suivre les GR 5 et GR 52, depuis Larche jusqu'à Menton. Nous choisissons une formule relax : pas d'étape de plus de sept h...

Randonnées dans les Dolomites
Carnet d'une randonnée d'une semaine dans le massif des Dolomites en Italie. Avec leur physionomie bien à elles, les Dolomites, aux sommets acérés et aux verte...

10 idées de week-end randonnée en France
Quelles randonnées avez-vous prévu pour vos prochains week-ends ? Vous ne savez pas encore ? I-Trekkings a sélectionné pour vous 10 idées de randonnée de 2 et 3...

GR5 ®, de Larche à Modane
Deux ans après le tronçon Larche-Menton, nous avons cette anne décidé de suivre le GR5 sur le tronçon Modane-Larche, avec Michèle, Bruno et Olivier. Compte-tenu...

GR 58 ® - Tour du Queyras
Récit du tour du Queyras (GR 58 ®) au départ de Ceillac en huit jours. Une randonnée réalisée en solo de refuge en refuge dans le parc naturel du Queyras. Une d...

Tour des glaciers de la Vanoise
Le Tour des glaciers de la Vanoise, appelé également le tour du dôme de Chasseforêt, est une des Grandes Randonnées (GR) classiques des Alpes et de France. Cett...

Tour des Aiguilles Rouges
Randonnée de 4 jours autour des Aiguilles Rouges entre le massif du Mont-Blanc et les rochers des Fiz dans les Alpes. Un itinéraire panoramique de toute beauté ...

Tour de l'Arcalod
Grande classique de la randonnée dans les Bauges, le tour de la pointe de l'Arcalod (2217 m) est un superbe itinéraire pédestre de deux jours situé en grande pa...

Tour des Glaciers de la Vanoise
Le Tour des Glacier de la Vanoise est l'une des randonnées françaises les plus courues. Il permet de tutoyer des sommets majestueux comme la Grande Casse ou la ...

Photos de l'univers Voyage