Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Dharamshala

Rédigé le 01/07/2011 - Lu 2146 fois
Dharamshala - Tour du Manaslu

J 11 : 7h, nous partons de Ghap direction Lho (3200m). Les jambes sont de plus en plus lourdes ; je commence à sentir mes 3 treks successifs. Le groupe est lui aussi tres fatigué, certains font même porter leur sac de journée par nos sherpas, eux aussi tres fatigués. Je me sens obligé de les aider en portant moi aussi un des sacs. Dawa est exténue, il a des énormes cernes aux yeux, Namgel tente tant bien que mal d'encaisser la pression qu'il a sur les épaules. Il faut dire qu'il a beaucoup de problèmes a gérer... Aujourd'hui je me fais beaucoup de soucis car le Manaslu est enfin en vue mais mon camescope n'a plus de batterie depuis 3 jours. Sur le chemin, nous avons encore pu voir d'autres singes, ainsi que des chèvres sauvages de l'Himalaya. A midi, nous sommes a Sho, le Manaslu, majestueux, se dresse en maitre incontesté au dessus de tout le reste, avec un splendide monastère au pied de son glacier. C'est magnifique.

J 12 : Pour les deux jours à venir, nous avons décidé de ne marcher que 2 a 3h par jour de maniàre à mieux s'acclimater, ce qui tombe bien car Sama Gaon et Samdo sont 2 très beaux villages à visiter. Cette décision est tout de meme très risquée car en cas du moindre problème il nous sera absolument impossible de faire demi-tour, le temps étant compte. Niches dans une vallée entourée du massif du Manaslu, les villages de Sama Gaon et Samdo sont à l'eccart de tout. Authenticité, paisibilité et gentillesse sont les maitres mots. Nous partons donc pour 2h de marche direction Sama Gaon. Il n'y a plus de végétation si ce n'est quelques buissons. C'est le pays des yaks et de leurs produits dérivés, leur beurre, leur cuir, leur laine, leur viande, leurs bouses pour se chauffer... Dawa me mène au monastère pour assister a une cérémonie en l'hommage d'un des leurs, décédé la veille. Cette cérémonie durera 5 a 6 jours. C'est impressionnant, les lamas récitent leurs prières sous le sons des cloches, gongs, trompettes et autres tambours. Ca vous prend aux tripes, aucun autre endroit ne dégage autant de spiritualité et de paisibilité, il semble que le temps s'arrête. Dawa m'explique tous les rituels et me fait découvrir les livres de prières, il m'en donne même un, je pense que je vais l'offrir a mes parents. Ensuite, je suis convié dans la cuisine du monastère pour boire le fameux thé tibétain, du thé salé au beurre de yak, avec tous les lamas. Dawa, devenu un véritable ami, fait beaucoup de progrès en francais. Nous commencons a échanger beaucoup de paroles, tantot en francais, tantot en anglais, tantot en népalais. C'est un homme très gentil, intéressant et intéressé, il m'explique qu'il est moine depuis l'age de 10 ans (il en a 31). Je le vois tous les soirs sortir une écharpe et réciter ses prières les jambes croisées, fascinant. Netra parle déja un peu francais, avec lui ca ira très vite, quant a Namgel, il est allé a l'Alliance Francaise apprendre notre langue, il me sera très utile pour les cours de francais. Je suis rassuré car à l'heure ou j'écris mon camescope est en train de charger.

J 13 : Aujourd'hui nous avons 3h de marche jusqu'au village de Samdo (3860m). Bruno a très mal dormi cette nuit, ce soir nous allons le faire dormir dans un lodge pour qu'il récupère, d'autant qu'après il n'y a plus aucun village avant le col. De Samdo, nous apercevons le Larke Pass (5200m) que nous emprunterons dans 2 jours. Les conditions sont bonnes, il n'y a pas trop de neige et de vent sur le versant est. A notre arrivée, une famille demande notre aide à propos de leur fille de 4 ans qui a une boule énorme (comme une balle de golf) dans le cou, sous l'oreille gauche. Je sers d'interprété à Christine, qui est sage-femme, pour établir un diagnostic. Il semblerait que ce soit des oreillons surinfectés. Impuissants, nous lui donnons des antibiotiques à spectre large en indiquant la posologie, espérant que ca suffise. Cette misère nous pèse beaucoup, d'autant que les esprits sont echauffés au sein du groupe : Marie-Ange a craqué ce soir, fondant en larmes, tres inquiète du passage du col. Le problème de programme causant de longues marches l'a extenuée, l'altitude élevée provoque des sauts d'humeur et de grosses fatigues. En effet, l'Himalaya c'est un défi personnel ou le psychologique est le principal moteur des jambes. Si l'un ne va pas, l'autre ne suit pas. Pour ma part, je suis assez fatigué, les jambes lourdes, mais mon moral est en béton.

 J 14 : Nous partons pour 4h de marche direction Dharamshala (4400m), au pied du Larke Pass. Nous allons a très faible allure dans ce paysage désertique. Sur notre chemin, nous voyons la face est du Manaslu et progressons au milieu de sommets de plus de 6500m. A notre arrivée, Marie-Ange est a bout de forces, le souffle coupe, ses nerfs ayant une nouvelle fois laché. C'est très dur pour elle. Pour la rassurer et lui laisser reprendre son souffle, nous la placons dans le caisson hyperbar, même si ce n'est pas du mal des montagnes dont elle souffre. En quelques secondes nous la faisons passer de 4400m a 2000m, 1h après le moral semble être revenu, son visage reprend des couleurs... à suivre... Aujourd'hui je me sens beaucoup mieux mais j'ai passé une nuit agitée avec un gros mal de ventre. Chose prévisible, je me suis reveillé avec la courante... Mais ce soir tout semble aller, les médicaments ont fait effet. Notre camp est absolument magnifique, nous sommes seuls aux monde, entourés de gigantesques montagnes enneigées et quelques yaks nous tiennent compagnie, c'est extra !

 

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Népal : nos suggestions de randonnées et trekkings
La Balaguère
tour du manaslu - 17j.
 
2395.00
 
Atalante
le tour du manaslu - 17j.
 
2495.00
 
Nomade
trek autour du manaslu - 17j.
 
2499.00
 
Allibert
le tour du manaslu - 17j.
 
2545.00
 
Terdav
grand tour du manaslu - 19j.
 
2590.00
 
Huwans
grand tour du manaslu - j.
 
2695.00
 

tashidelek

BENOIT PERRAUD
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 20 | Summits mois : 10 | Summits total : 213
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Tour du Manaslu par le Rupina La
Des vallees agricoles d'Arugat aux villages traditionnels non affectés par le tourisme, des forêts de rhododendrons aux géants enneigés, le tour du Manaslu est ...

Articles de l'univers Voyage

Tour du Manaslu
Trekking de 13 jours chez l’habitant et en lodge sur le Tour du Manaslu, incontestablement l’un des plus beaux treks du Népal. Depuis le village de Baluwa, nous...

Tour du Manaslu
Vidéo du Tour du Manaslu au Népal réalisé avec Huwans Clubaventure en partie avec des nuits chez l'habitant. Il conjugue de belles traversées de village le long...

Tour du Manaslu
Diaporama photos du Tour du Manaslu, un des plus beaux trekkings du Népal. 13 jours de trek pour des rencontres magnifiques et des paysages époustouflants. Imag...

Grand tour du Manaslu
Dans un Népal encore sauvage et préservé, le tour du Manaslu vous conduit dans un univers de hautes montagnes magnifiques, à la rencontre des peuples Gurung et ...

Lever de soleil sur le Manaslu
Le lever de soleil sur le Manaslu, la huitième plus haute montagne du monde avec ses 8163 mètres, est un des grands moments du Tour du Manaslu. En attendant la ...

Sanctuaire des Annapurnas
Carnet d’un trekking de 7 jours menant au Camp de base de l’Annapurna au cœur du sanctuaire des Annapurnas, véritables chapelets de sommets enneigés de 6000 à 8...

Trekking de l'Helambu et du Langtang
Carnet d'un trekking au Népal d’une quinzaine de jours dans la région de l’Hélambu et du Langtang, riche en cultures en terrasse et en villages d'ethnies différ...

Traversée du Zanskar
Carnet d'un trekking en autonomie réalisé en août 2004 au Ladakh entre Lamayuru et Padum. Les montagnes du Zanskar offrent un paysage surprenant où le désert d'...

Mustang : à pied au royaume interdit
Carnet d’un trekking de 15 jours au Mustang dans le nord du Népal à la frontière du Tibet. Longtemps interdit aux étrangers, le Mustang s’ouvre peu à peu aux vo...

Camp de base de l'Everest
Fin mars 2004, je suis parti à destination du Népal pour un mois, afin d'y effectuer mon trek. J'ai fait l'ascension de l'Everest jusqu'à son Camp de Base à 538...

Photos de l'univers Voyage