Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Aqabah Al Hamra - Ghul - Grand Canyon

Rédigé le 05/10/2011 - Lu 1749 fois
Aqabah Al Hamra - Ghul - Grand Canyon - Traversée du Hajar Occidental

Départ : 9h00 - Arrivée : 16h05 | +1610/-475m - 20km - 6h35

Si hier je tenais à passer de l’autre côté du massif du Hajar, c’est qu’il y avait des sentiers et pistes qui m’auraient permis de rejoindre le Grand Canyon et le Jabal Shams.
D’ici, je n’ai pas d’autre choix à ma connaissance, que de rejoindre la ville d’Al Hamra et de prendre la route en direction du village de Ghul. Je n’ai ni carte, ni d’idée sur la distance. N’ayant aucune envie de suivre un axe routier fréquenté toute une journée, j’opte à regret pour le stop.

Je me fais un petit lavage de chat aux sanitaires publics du village, histoire d’être présentable avant de lever le pouce.

Un père, avec ses 2 petites filles, me prend en stop dans sa camionnette pour rejoindre Al Hamra à cinq kilomètres de là. Puis c’est un sourd-muet qui m’amène jusqu’au village de Ghul au pied du wadi An Nakhur, dit le Grand Canyon.

Le départ du sentier W6, un chemin officiellement balisé commence dans l’oasis à côté du village. Il longe le falaj, puis il prend de la hauteur pour pénétrer dans l’ancien village de Ghul, maintenant abandonné. C’est dans les éboulis des maisons que j’aperçois un renard du désert. Il reste immobile, me fixant des yeux, avec ses longues oreilles pointues.
Je poursuis la grimpette sous un soleil de plomb, il fait très chaud aujourd’hui. J’ai perdu pas mal de dénivelé par rapport aux jours précédents, l’air est moins frais.
Au bout de trois heures, j’arrive au hameau d’Al Khatin où je me procure un peu d’eau.

D’ici part un sentier qui s’engage dans le Grand Canyon, mais à flanc de paroi ! Il conduit jusqu’à un village abandonné qui se trouve tout au fond du wadi, perché à 1690 mètres d’altitude.

Il me faut deux heures et demie pour faire l’aller-retour sur ce sentier creusé dans la roche. Le canyon vu de l’intérieur est très impressionnant, les parois sont gigantesques, je me sens tout petit du haut de mon mètre quatre-vingt…

Puis je rejoins le camp de base du Jabam Shams à sept kilomètres d’Al Khatin. Je m’y installe pour la soirée. Il est tenu par deux Bangladais, que j’ai du mal à comprendre avec leur fort accent, mais qui prépareront un bon repas copieux de chez eux pour le souper.

Au camping, je suis rejoins par un couple de Français, nous sommes les seuls ce soir. Nous passons une soirée sympathique. Au souper, je me goinfre pour rattraper ce que j’ai pu perdre les jours précédents…

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

simon

Simon Dubuis
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 640 | Summits mois : 0 | Summits total : 1978
     > Classement des I-Trekkeurs
Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les mer...


Page principale de l'article

Traversée du Hajar occidental
Carnet d'une randonnée insolite au sultanat d'Oman : la traversée du Hajar occidental d'El Faya au Jabal Shams, le plus haut sommet du pays culminant à 3009 mèt...

Articles de l'univers Voyage