Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Jabal Shams

Rédigé le 05/10/2011 - Lu 1571 fois
Jabal Shams - Traversée du Hajar Occidental

Départ : 7h50 - Arrivée : 17h00 | +1510/-1510m - 22km - 8h00

Pour la première fois, la nuit a été fraîche, avec 5°C dans ma tente, je traîne un peu dans mon sac de couchage.
De l’autre côté du camp de base se trouve le point de départ du sentier W4. Deux 4x4 sont présents. Les occupants du premier ont bivouaqué là après avoir fait l’ascension hier. Je ne trouve pas qu’ils ont bonne mine et ils me souhaitent en plus bonne chance. Le Jabal Shams serait si terrible que cela ? Quant aux deux autres personnes, ils viennent d’arriver. Je les trouve lourdement chargés… Je les recroiserai sûrement en cours de route.

Je commence l’ascension du sommet avec tout le contenu de mon sac à dos et trois litres d’eau. Car d’après les gardiens de l’hôtel et ceux du camp de base du Jabal Shams, il faudrait 10 à 12 heures pour faire l’aller-retour. C’est aussi ce qu’indiquent les topos. Sachant qu’il n’y a que 10 heures de jour par jour, ça fait juste. Je vais du coup peut être me faire un bivouac sur le sommet du Hajar.

La montée rejoint rapidement le bord du Grand Canyon, le panorama est grandiose et le vide impressionnant. Je longe ce rempart naturel pendant près de deux heures. Il n’est pas évident de se prendre seul en photo devant ce vide, alors je scrute régulièrement derrière moi pour regarder si les deux de ce matin ne seraient pas en approche. Mais je ne vois rien du tout. Pourtant, je peux voir jusqu’à quasiment le départ de la rando… Mais où sont-ils passés ?

Au bout de 3h30, j’arrive au niveau du col qui culmine à 2700 mètres d’altitude. Il offre une vue sur le wadi Sahtan. A partir d’ici, exposé au vent, il fait meilleur, je souffre moins de la chaleur. De là, il reste une dernière ligne droite d’une heure avant d’atteindre le sommet.

Le Jabal Shams qui culmine à 3009 mètres d’altitude domine le paysage à perte de vue, un panorama à 360° sur tout le massif s’expose à moi. Je suis entouré par les wadis, les crêtes… Un paysage aride et sec ébloui par un ciel bleu. Le sommet est marqué par une table d’orientation, de quelques tags en Arabe et de quelques petits cairns. Je trouve que ceux-ci ne faisant pas honneur au plus haut point du Hajar, j’en construis donc un plus imposant, marquant ainsi la fin de ma traversée du Hajar Occidental.

Le sommet marque la fin de ma traversée du Hajar Occidental. Elle n’a pas été réalisée tout à fait entièrement et comme je l’avais prévue, mais elle reste un magnifique parcours, qui m’a ébloui tout du long.
Ayant mis finalement 4h35 pour atteindre le sommet et qu’il n’est que tout juste 14 heures, j’ai le temps de redescendre avant la nuit si je ne traîne pas. Il ne me reste plus qu’une longue, très longue descente de 1500 mètres.

Après la traversée, depuis le camp de base du Jabal Shams, j'ai fait du stop sur 300 kilomètres pour rejoindre la ville de Al Huyawah à l'entrée du désert Wahiba. Puis, au départ de l'oasis de Al Hawiya, j'ai pénétré dans les dunes de sable pour un bivouac des mille et une nuits.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

simon

Simon Dubuis
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 650 | Summits mois : 10 | Summits total : 1978
     > Classement des I-Trekkeurs
Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les mer...


Page principale de l'article

Traversée du Hajar occidental
Carnet d'une randonnée insolite au sultanat d'Oman : la traversée du Hajar occidental d'El Faya au Jabal Shams, le plus haut sommet du pays culminant à 3009 mèt...

Articles de l'univers Voyage