Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Le long du Tso Moriri

Rédigé le 15/11/2012 - Lu 1269 fois
Aujourd'hui, nous longeons les berges du lac Tso Moriri et croisons de nombreuses caravanes de nomades avec leurs yacks.

Nous quittons ce matin le camp en même temps que les chevaux, sous un ciel très couvert. C’est une longue marche monotone qui s’annonce le long du lac Tsomoriri. Nous suivons la berge, tantôt au pied de l’eau, tantôt en prenant de la hauteur. Au cours des deux premières heures, nous croisons de nombreuses caravanes de dzos chargés. Des familles entières de nomades reviennent des pâturages.

C’est la période chaude, où ces familles établissent leur camp de pâture en pâture, cherchant la nourriture abondante pour leurs troupeaux. Pendant la saison, ils utiliseront la laine des bêtes pour confectionner leurs tissages, et réaliseront l’ensemble de leur artisanat. Hommes et femmes sont revêtues des tenues traditionnelles. En particulier, on peut observer les péraks, coiffure originale en forme de cobra qui tendent aujourd’hui à disparaître, et dont le nombre de rangées de turquoise permet d’apprécier la richesse d’une femme. Souvent les enfants sont portés à dos d’animaux.

Des troupeaux de chèvres abondent également. La lumière est faible et les montagnes peinent à se refléter dans les eaux légèrement ridées du lac. Le Tsomoriri révèle son bleu turquoise, et la limpidité de ses eaux, lorsque le soleil parvient à percer le plafond nuageux. La traversée est longue, et alterne entre sable et terre. Il faut cinq heures pour parvenir à l’autre bout du lac, et longer ainsi ses vingt ou vingt cinq kilomètres de berge. Quelques gouttes de pluie nous obligent par moment à nous couvrir. C’est à quelques centaines de mètres du lac, dans une immense plaine, que nous établissons le campement du jour.

Je ressens un sentiment mitigé dans l’horizon qui s’éloigne, au cœur de ces vastes étendues sauvages. Vers le sud pointent plusieurs arêtes acérés et enneigées qui laissent entrevoir les jours futurs. Le chaos et l’austérité qu’ils représentent pour Vincent et Stéphane m’appellent bien davantage que la monotonie et la platitude de ces grands espaces. Après l’eau d’hier, c’est le vent qui se mêle à notre quotidien. La violence des rafales fait plier les arceaux de la tente d’une courbure inquiétante. Nos sacs serviront de renfort pour consolider notre abri de fortune.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

tieri24

Thierry Callewaert
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 601
     > Classement des I-Trekkeurs
Enseignant en sciences physiques, je profite de mon temps libre pour m'envoler vers de nouvelles destinations...Amoureux de voyages, passionnés par les rencontres, mon sac à dos n'est jamais bien loin...  ...


Page principale de l'article

Trekking du Rupshu au Spiti
Une caravane de chevaux et cinq locaux constituent notre équipe pour découvrir la région isolée du Spiti au départ du lac Tso Kar dans le Rupshhu (sud est du La...

Articles de l'univers Voyage

Sanctuaire des Annapurnas
Carnet d’un trekking de 7 jours menant au Camp de base de l’Annapurna au cœur du sanctuaire des Annapurnas, véritables chapelets de sommets enneigés de 6000 à 8...

Trekking de l'Helambu et du Langtang
Carnet d'un trekking au Népal d’une quinzaine de jours dans la région de l’Hélambu et du Langtang, riche en cultures en terrasse et en villages d'ethnies différ...

Traversée du Zanskar
Carnet d'un trekking en autonomie réalisé en août 2004 au Ladakh entre Lamayuru et Padum. Les montagnes du Zanskar offrent un paysage surprenant où le désert d'...

Mustang : à pied au royaume interdit
Carnet d’un trekking de 15 jours au Mustang dans le nord du Népal à la frontière du Tibet. Longtemps interdit aux étrangers, le Mustang s’ouvre peu à peu aux vo...

Camp de base de l'Everest
Fin mars 2004, je suis parti à destination du Népal pour un mois, afin d'y effectuer mon trek. J'ai fait l'ascension de l'Everest jusqu'à son Camp de Base à 538...

Tour du Manaslu
Trekking de 13 jours chez l’habitant et en lodge sur le Tour du Manaslu, incontestablement l’un des plus beaux treks du Népal. Depuis le village de Baluwa, nous...

Langtang, Gosainkund et Helambu
Carnet d'un trekking de deux semaines dans les régions du Langtang et d'Helambu que nous joignons par les lacs sacrés de Gosainkund, lieu de pèlerinage hindou. ...

Ascension du Baruntse
Esthétique et varié, austère et froid, le Baruntse (7168 m) dans la région du Khumbu au Népal demande un engagement physique et psychologique important et ne pe...

Trekking humanitaire dans l'est du Népal
Trekking de trois semaines avec l'association Namaste dans les vallées de Sabha et de l'Arun sur la route du Makalu (8463 m) au profit des enfants népalais. De ...

Khumbu, pays de l'Everest
Récit d'un trekking de 8 jours depuis Lukla, le petit Chamonix népalais, vers les lacs sacrés de Gokyo et le Gokyo Ri (5360 m) dans le Khumbu, pays de l'Everest...

Photos de l'univers Voyage