Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Traversée de la Drôme

Rédigé le 03/09/2012 - Lu 1459 fois
Une transition douce entre des paysages encore méditerranéens et des reliefs au caractère pré-alpin. Nous sommes en Drôme.

13 avril: Vergol – Saint Auban sur Ouvèze

  • Distance: 15,5 kms, dénivellation positive 695 m

Nous rentrons aujourd'hui dans une zone pré alpine : reliefs marqués, végétation d'altitude, pentes de marnes délitées. L'impression de solitude est totale sur les sentiers malgré les nombreuses fermes et hameaux éparpillés dans le paysage, héritages d'une époque où l'activité agricole était bien plus présente. Nombre de ces hameaux conservent de superbes maisons bien restaurées mais la vie y semble bien absente.

Au passage du col des Tunes à 1229 mètres une pelouse d'herbe rase serait tentante pour la sieste mais le ciel menaçant nous en dissuade.

A Saint Auban, le gîte d'étape est fermé et un panonceau « en vente » nous incite à ne pas attendre le retour hypothétique de la propriétaire pour trouver un toit : ce soir, nous dormirons donc à l'auberge du village.

 14 avril: Saint Auban sur Ouvèze – Rosans

  • Distance: 20,3 kms, dénivellation positive 915 m

Le ciel gris et sans lumière est peu propice à la contemplation du panorama et aux photos. Dommage, car le relief complexe de cette région offre des alternances de paysages de montagne sèche, de robines, de roches érodées et de vertes prairies et l'itinéraire est très agréable. Nous grimpons allégrement le raide sentier qui mène au Serre de Chanteduc et s'adoucit aux abords des replats herbeux du plateau de Gisfort. Le chemin s'enfonce ensuite dans la forêt au pied d'une imposante aiguille ruiniforme avant de rejoindre une étroite vallée encaissée jusque Montferrand, le paysage s'ouvre alors sur la large vallée de l'Eygues dominé par les maisons de Rosans étalées sur l'adret.

15 avril: Rosans – Valdrome

  • Distance: 24,5 kms, dénivellation positive 1160 m

 Dès le départ bruine et neige mêlées sont au menu de cette longue étape pré alpine avec 3 cols à franchir. Mais « pluie de bonne heure n'arrête pas le randonneur... » et l'ambiance quasi automnale renforce l'impression de solitude et d'isolement complet. Les habitants des rares villages perdus au fin fond de profondes vallées restent sans doute confinés devant leur cheminée car nous ne rencontrons personne. Sous le col des Pins, la neige commence à s'installer sur les éboulis et les pierriers tandis que les branches des arbres se parent d'une mince couche poudreuse du plus bel effet sous les écharpes de brume.

Après le col des Praux, une confortable piste nous laisse espérer une descente facile et rapide vers Valdrome, Mais, nous découvrons que d'importantes coupes de bois ont été effectuées et que les engins utilisés pour les travaux de débardage ont creusé de profondes ornières et décapé le sol détrempé. De quoi compliquer la marche et parfaire notre tenue de randonneurs mouillés et crottés en dévalant un magnifique toboggan de boue peu avant l'arrivée. Et, pour nous réchauffer, notre gîte de ce soir est dans une belle cave voûtée...

 

 16 avril: Valdrome – Beaurières

  • Distance: 16,5 kms, dénivellation positive 600 m

Nous quittons Valdrome sous une légère bruine qui, comme les jours précédents, se transforme en neige au passage du col de Valdrome où les branches des arbres sont blanchies. Quelques passages sur une piste bien boueuse nous mènent vers le col de Cabre où la pluie commence à devenir insistante. Après quelques hésitations nous finissons par trouver le départ du sentier caché en contrebas du talus de la route. Quelques lacets plus tard nous rejoignons le fond de la vallée où l'ambiance n'est pas franchement printanière: humidité, froid, brume ne nous aurons pas quitté de la journée.

Compte tenu de la fermeture du gîte de Lesches en Diois il nous restait 3 options pour clôturer cette étape: rallier directement Châtillon au prix de 1700 m de dénivelé et 12 heures de marche, tenter le bivouac sous les nuages ou faire une étape courte en dormant dans un bungalow de camping. On a choisi la solution de confort mais nous devons attendre 17h, heure d'arrivée du responsable, pour nous installer. En attendant, nous espérions trouver un café ouvert pour nous réchauffer mais, vu l'apparence du bistrot, il y a sans doute bien longtemps qu'il n'y a plus d'ivrogne dans ce village bien morose sous la grisaille...triste preuve de la désertification.

17 avril: Beaurières – Châtillon en Diois

  • Distance: 29,5 kms, dénivellation positive 1560 m

Aujourd'hui, nous avons de la chance: le soleil est revenu et illumine les sommets poudrés de neige fraîche. Nous avançons allégrement vers Lesches en Diois en traversant un vaste plateau verdoyant. Les habitants se sont donnés rendez-vous autour de quelques commerçants ambulants et, de suite, la vie semble revenue. Nous franchissons un premier, un deuxième col et entamons, après le pique-nique à Miscon, la remontée vers le troisième sur une piste caillouteuse, raide et tellement raide que nous avons le nez dans les cailloux. Évidemment, ce qui devait arriver arriva: nous loupons l'embranchement du GR. Nous nous en apercevons assez vite, mais poursuivons dans notre erreur, persuadés de pouvoir rejoindre le col par une autre piste figurant sur la carte du GPS. Nous grimpons donc 120 mètres de dénivelé pour constater que les 2 pistes ne peuvent se rejoindre. Redescente donc et retour à l'itinéraire normal et nous nous félicitons d'arriver au col sans trop de retard (car il reste un quatrième col au programme...). C'est alors que les dieux nous abandonnent !!! Un panneau annonce que le GR est dévié pour cause d'éboulement et indique la direction de la montagne de Grésière. Perplexes devant le détour imposé nous cherchons une autre indication: rien, sinon une vague piste sans aucun balisage. N'écoutant que notre courage (!) nous entamons les 300 m de dénivelé supplémentaire pour atteindre le sommet et là, devant un sublime panorama de montagnes enneigées nous constatons que la seule issue est de redescendre au col... Retrouvant la « vague piste » évoquée supra un balisage aux vives couleurs blanche et rouge nous tape à l'œil. Est-ce une hallucination ? Le doute nous assaille à un point tel que nous touchons le balisage et nos doigts se colorent d'une superbe peinture fraîche. Nous empruntons donc cette piste et vérifions à chaque balise que la peinture est nouvelle. Peu après, nous apercevons le baliseur un pot à la main. Et bien non, on ne lui a pas renversé son pot sur la tête! Nous avons donc vaillamment poursuivi notre longue route mais nous avons zappé le quatrième col grâce à un chemin de contournement au milieu des vignes ce qui nous permet d'atteindre Châtillon quelques minutes avant la fermeture de l'épicerie. Ouf..il est quand même 19h15 quand nous arrivons au gîte, bien contents de pouvoir quitter les godasses.

 18 avril: Châtillon en Diois – Die

  • Distance: 16,1 kms, dénivellation positive 760 m

Notre projet initial était de traverser la réserve des hauts plateaux du Vercors en faisant étape dans une cabane. Compte tenu du froid et, surtout, de la neige récemment tombée sur les hauteurs nous décidons de contourner le massif par l'ouest. Nous cheminons tranquillement vers le col de Caux ne nous lassant pas d'admirer les murailles verticales de la montagne du Glandasse sur lesquelles s'enroulent les dernières écharpes de brume déchirées par le vent. Les pentes couvertes de mousse brillent sous la lumière éclatante d'un soleil généreux et, événement remarquable, nous croisons deux randonneurs, les premiers depuis plus d'une semaine. Comme nous avons décidé de faire une étape courte, après le pas de la Roche nous empruntons une petite route qui rejoint Die sans détour. C'est donc à 14h30 que nous posons nos sacs pour un après-midi de repos.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

jpg

Jean-Pierre Gouret
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 90 | Summits mois : 0 | Summits total : 801
     > Classement des I-Trekkeurs
La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir pour de longues itinérances. Une ré...


Page principale de l'article

Voyage à pied de la Provence à l'Alsace
Itinérance pédestre de 8 semaines en parcourant les massifs montagneux de l'est de la France. Les GR9 et GR5 ont été le fil conducteur de ce voyage à pied mais ...

Articles de l'univers Voyage

Tour du Queyras (GR 58 ®)
Carnet de trekking du Tour du Queyras (GR 58) à pied réalisé en solitaire. Ce sentier de randonnée dans les Alpes du sud passe par une des plus belles régions d...

Larche Menton (GR5 ® - GR52 ®)
Début Juillet 2002 : nous décidons de suivre les GR 5 et GR 52, depuis Larche jusqu'à Menton. Nous choisissons une formule relax : pas d'étape de plus de sept h...

Randonnées dans les Dolomites
Carnet d'une randonnée d'une semaine dans le massif des Dolomites en Italie. Avec leur physionomie bien à elles, les Dolomites, aux sommets acérés et aux verte...

10 idées de week-end randonnée en France
Quelles randonnées avez-vous prévu pour vos prochains week-ends ? Vous ne savez pas encore ? I-Trekkings a sélectionné pour vous 10 idées de randonnée de 2 et 3...

GR5 ®, de Larche à Modane
Deux ans après le tronçon Larche-Menton, nous avons cette anne décidé de suivre le GR5 sur le tronçon Modane-Larche, avec Michèle, Bruno et Olivier. Compte-tenu...

GR 58 ® - Tour du Queyras
Récit du tour du Queyras (GR 58 ®) au départ de Ceillac en huit jours. Une randonnée réalisée en solo de refuge en refuge dans le parc naturel du Queyras. Une d...

Tour des glaciers de la Vanoise
Le Tour des glaciers de la Vanoise, appelé également le tour du dôme de Chasseforêt, est une des Grandes Randonnées (GR) classiques des Alpes et de France. Cett...

Tour des Aiguilles Rouges
Randonnée de 4 jours autour des Aiguilles Rouges entre le massif du Mont-Blanc et les rochers des Fiz dans les Alpes. Un itinéraire panoramique de toute beauté ...

Tour de l'Arcalod
Grande classique de la randonnée dans les Bauges, le tour de la pointe de l'Arcalod (2217 m) est un superbe itinéraire pédestre de deux jours situé en grande pa...

Tour des Glaciers de la Vanoise
Le Tour des Glacier de la Vanoise est l'une des randonnées françaises les plus courues. Il permet de tutoyer des sommets majestueux comme la Grande Casse ou la ...

Photos de l'univers Voyage