Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Refuge Campo de base - Saint-Ours

Rédigé le 17/08/2014 - Lu 1551 fois
Pour cette dernière journée sur le tour du Brec de Chambeyron retour en Ubaye par le sentiero pier giorgio frassati et le col de Sautron (2687 m). En chemin, observation de marmottes et de troupeau de moutons.
  • D+ : 1232 m
  • D- : 1144 m
  • Distance : 18,50 km
  • Temps de marche : 6h30

Village de Chiappera

J’ai une ampoule au pied gauche qui a claqué hier dans la descente. Lorsque je mets ma chaussure ce matin, la sensation est très loin d’être agréable malgré le pansement. On prend la petite route vers le sud le ventre archi plein de ce merveilleux petit-déjeuner. Il n’y a pas à dire, les italiens savent y faire avec les repas. Mais pour être honnête, beaucoup moins avec les pique-niques.

Les rayons du soleil apparaissent quand nous entrons dans le village de Chiappera dominé par le Monte Castello, dressé à la verticale. Le détour n’est que de quelques minutes. Son nom signifie « clapier » car il a été construit sur un gros éboulis. Je dois avouer que c’est plutôt l'église et son clocher esthétique qui attire mon attention. Je serais bien resté plus longtemps à arpenter le moindre recoin du hameau mais le col du Sautron ( 2687 m) nous attend.

Source de la Pausa

L’itinéraire quitte la route et monte en lacets assez raide dans le vallonasso. La Sorgente Pausa (1950 m) nous offre une petite pause salvatrice. On y boit à grosses gorgées car on a déjà bien transpiré.

« La Sorgente est un modèle pour l'homme. Il donne à boire à tout, sans rien demander, fait du bien à tous, sans attendre de récompense. » (Tolstoï)

Marmotte un peu curieuse

Le chemin se poursuit pendant quelques minutes sur le « sentiero pier giorgio frassati », du nom d’un étudiant, alpiniste et membre du tiers ordre dominicain, mort de la poliomyélite en 1925 à l’âge de 24 ans et béatifié par le pape Jean-Paul II en 1990. Il est déclaré saint patron des montagnards du fait de sa passion pour la montagne et ses actions auprès des pauvres.

Montée au col de Sautron

Un peu plus haut dans les grandes étendues herbeuses qui jouxtent le sentier, on pose les sacs pendant une bonne demi-heure pour en sortir les téléobjectifs et scruter le sol et les rochers à la recherche de marmottes. Au début, on entend surtout les cris d’alarme qu’elles lancent en raison de notre présence. Puis, plus rien pendant un bon bout de temps jusqu’à ce que l’une d’entre-elle, située à seulement deux mètres de nous, finissent par sortir la tête de sa tanière. Clic-clac, c’est dans la boîte !

Col de Sautron

On passe le Grange Pausa où un troupeau de moutons est gardé par un couple de gardien à la peau noir. Je regarde à deux fois car c’est la première fois que je vois ce type de scène en Europe. Les mœurs comme les frontières finissent par s’abolir. Le sentier se poursuit, toujours plus haut. Les éboulis sont de plus en plus présents. On croise une cabane, refaites récemment à neuf sous le col de Sautron. Il reste un dernier raidillon à passer pour atteindre le dernier col de cette randonnée. Le col de Sautron est à 2687 m.

Le vent souffle. On redescends très vite sur les prairies herbeuses pour trouver un abri et manger un morceau. Il s’ensuit une longue descente. On ne traîne pas en route même si de temps en temps on s’arrête pour prendre des photos. C’est beau.

Tunnel du fort de Saint-Ours

Dans le fond de vallée à l’approche de Larche, on croise un troupeau de moutons que les chiens de berger sont entrain de regrouper. On s’arrête pour regarder ce ballet montagnard. La danse est bien orchestrée. La tête ailleurs, nous repartons. Je me rends compte que nous sommes trop descendus. Il faut récupérer le chemin 150 mètres plus haut. N’aimant pas revenir sur nos pas, nous allons le récupérer en marchant en balcon à travers les pâturages. Nous relions Fort Saint-Ours que nous avons la chance de pouvoir découvrir de l’intérieur. Ressemblant à un simple bunker de l’extérieur, l’ouvrage construit entre 1930 et 1938 dans le cadre de la ligne Maginot servait à barrer la route du col de Larche. Le message était claire : "Messieurs les italiens, restez chez vous !" La visite permet de s’immiscer dans le quartier général, les zones de vie et de combat de l’ouvrage. Impressionnant ! Il ne reste que quelques minutes pour rejoindre l’auberge de Saint-Ours. Je salive déjà à l’idée de manger à nouveau à cette table puisque nous y avions fait étape la veille de démarrer la randonnée.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien s...
Cela dépend des chutes de neige. S'il prévoit 10 cm ou 30 cm, ce n'est pas pareil. Avant de partir, vérifiez la météo et adaptez le sac à dos en fonction de celle-ci. Si la météo est catastrophique, changez d'itinéraire ou reportez la randonnée.
Merci Grégory, tes conseils nous seront bien utiles.

Mais s'il y a des risque de neige je suis un peu inquiet pour la préparation, j'ai demandé conseil à Simon.
Profitant de ton expérience sur le terrain, penses-tu que nous devrions reporter notre randonnée ou simplement en faire une autre du même type mais moins exposé aux intempéries, mais laquelle ?

Bonjour Sergio,

La randonnée autour du Brec de Chambeyron est accessible à de bons marcheurs. Si vous avez l'habitude de marcher 1000m de D+ et un peu plus, ça ne posera pas de problème si vous ne partez pas trop chargé. Car en rando itinérance, l'ennemi du randonneur, c'est le poids du sac.

Suivez bien aussi la météo à cette époque de l'année, de grosses chutes de neige peuvent de temps à autre survenir.

Le refuge du Chambeyron n'est plus gardé à la mi octobre . Il devrait disposer d'une salle hors sac vous obligeant à porter réchauds et repas. Vérifiez cela auprès du CAF de Nice qui gère le refuge.

Le refuge Campo de Base ferme le 25 octobre d'après leur site internet. A vérifier aussi, on ne sait jamais. Et à réserver de toute façon en amont.

Puisque c'est votre 1ère rando itinérante, suivez aussi les conseils de cet article "Comment bien préaprer sa première randonnée itinérante" :

Lien : http://www.i-trekkings.net/dossiers/dossiers.php?val=2966_comment+bien+preparer+sa+1ere+randonnee+itinerante+
Bonjour,
Nous sommes 3 amis intéressés de faire une randonnée de 3 jours (2 nuits).
Le tour du Brec du Chambeyron nous semble sympa et accessible pour une première.
Quand pensez-vous et quels seraient vos conseils?
Je précise que nous n'avons pas d'expérience de rando de ce genre, les sorties qu'on fait se limites à la journée sur 15 à 20 km avec sac à dos pour le repas et l'eau (depuis 1ans on s'entraîne à porter plus de charge, les affaires pour M et Madame par exemple). Sur des terrains très différents, plaines, forêts, bases montagne...)
Nous aimerions le faire mi-octobre, est-ce prudent et quels équipements faudrait il prendre pour cette saison ?
Nous comptant dormir dans les refuges, seront-ils encore ouvert ?
Merci d'avance.
En avril, le parcours sera bien enneigé. Il faudrait alors étudier le parcours dans le détail pour vérifier la présence de couloirs avalancheux.
Bonjour,
Est il possible de le faire en plein mois d\\'avril ?


Page principale de l'article

Tour du Brec de Chambeyron
Tour du Brec de Chambeyron dans le massif de l’Ubaye. Une boucle de 3 jours au départ de Saint-Ours avec nuit au refuge de Chambeyron et au Campo de Base en Ita...

Articles de l'univers Voyage

Tour du Queyras (GR 58 ®)
Carnet de trekking du Tour du Queyras (GR 58) à pied réalisé en solitaire. Ce sentier de randonnée dans les Alpes du sud passe par une des plus belles régions d...

Larche Menton (GR5 ® - GR52 ®)
Début Juillet 2002 : nous décidons de suivre les GR 5 et GR 52, depuis Larche jusqu'à Menton. Nous choisissons une formule relax : pas d'étape de plus de sept h...

Randonnées dans les Dolomites
Carnet d'une randonnée d'une semaine dans le massif des Dolomites en Italie. Avec leur physionomie bien à elles, les Dolomites, aux sommets acérés et aux verte...

10 idées de week-end randonnée en France
Quelles randonnées avez-vous prévu pour vos prochains week-ends ? Vous ne savez pas encore ? I-Trekkings a sélectionné pour vous 10 idées de randonnée de 2 et 3...

GR5 ®, de Larche à Modane
Deux ans après le tronçon Larche-Menton, nous avons cette anne décidé de suivre le GR5 sur le tronçon Modane-Larche, avec Michèle, Bruno et Olivier. Compte-tenu...

GR 58 ® - Tour du Queyras
Récit du tour du Queyras (GR 58 ®) au départ de Ceillac en huit jours. Une randonnée réalisée en solo de refuge en refuge dans le parc naturel du Queyras. Une d...

Tour des glaciers de la Vanoise
Le Tour des glaciers de la Vanoise, appelé également le tour du dôme de Chasseforêt, est une des Grandes Randonnées (GR) classiques des Alpes et de France. Cett...

Tour des Aiguilles Rouges
Randonnée de 4 jours autour des Aiguilles Rouges entre le massif du Mont-Blanc et les rochers des Fiz dans les Alpes. Un itinéraire panoramique de toute beauté ...

Tour de l'Arcalod
Grande classique de la randonnée dans les Bauges, le tour de la pointe de l'Arcalod (2217 m) est un superbe itinéraire pédestre de deux jours situé en grande pa...

Tour des Glaciers de la Vanoise
Le Tour des Glacier de la Vanoise est l'une des randonnées françaises les plus courues. Il permet de tutoyer des sommets majestueux comme la Grande Casse ou la ...

Photos de l'univers Voyage