Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Retour sur Machete Pelao

Rédigé le 31/12/2014 - Lu 875 fois
En deux jours, nous rejoignons tranquillement le village de Machete Pelao, notre point de départ.
  • D+ : 600 m
  • D- : 898 m
  • Distance : 13,6 km
  • Temps de marche : 5h00

Femme Wiwa réalisant un mochila pour les hommes

Ce matin, nous trainons au campement Wiwa. Inutile de se presser puisque nous revenons sur nos pas jusqu’au village de Machete Pelao en deux jours, ce qui nous laisse le temps de rester près des femmes Wiwa qui tissent les mochilas des hommes qu’ils portent en bandoulière pour y glisser les feuilles de coca qu’ils ont préalablement préparés dans un sac au contact d’une pierre brulante. Il y a chez ces femmes une forme de curiosité que je peux lire dans leur regard mais en même temps tout leur être reste calme et centré sur leur activité quotidienne. Elles n’iront pas vers moi mais me répondent avec respect. C’est comme s’il y avait une ligne à ne pas franchir entre nos deux mondes. C’est sans doute cette attitude qui les préserve encore aujourd’hui et leur permet de sauvegarder leur culture autochtone.

Le temps revient au beau fixe. Même les après-midis ne sont pas pluvieux. Quelques nuages viennent s'accrocher aux montagnes mais rien de plus. Nous redécouvrons le paysage. C'est fantastique !

Paysage de la Sierra Nevada de Santa Marta

Lors de mes parties de football avec les Wiwas, j’ai aussi été surpris d’une chose. Leur fair-play. Pas une seconde, il ne pense à tricher, pas une fois, il essaie de vous faucher. Ils jouent au football pour le plaisir de jouer et de partager un moment avec les autres participants. Ils ne jouent même pas pour gagner. Etre à leur contact m’a permis de prendre du recul sur moi-même, notre monde, ma vie. Les Indiens de la Sierra s’autoappellent les « grands frères » en opposition aux « petits frères » qui font n’importe quoi avec le monde. Vous aurez compris que les « petits frères », c’est nous. Les « grands frères » sont les gardiens de la terre. Ils ont la responsabilité de maintenir l’équilibre de l’univers. Lorsque celui-ci va mal, ils réalisent des offrandes pour rendre à la terre son harmonie. Les hommes politique devraient prendre exemple sur ces peuples autochtones. Le monde tournerait sans doute mieux...

Vicente, notre guide Wiwa

Les leaders spirituels sont les « mamos » que Vicente nomme le plus souvent les chamans. « Ils sont chargés de maintenir l’ordre naturel du monde à travers le chant, la méditation et les rites d’offrandes » comme le précise Survival, une ONG qui milite pour le droit des peuples indigènes de part le monde. Vicente ne me parlera pas du drame qui a secoué la communauté Wiwa quelques semaines plus tôt. Le 6 octobre 2014, onze Indiens Wiwa sont morts par la foudre qui a frappé un bâtiment communautaire où soixante leaders de la tribu se réunissaient. Un drame pour cette petite communauté indigène de 2000 âmes qui tire ses fondamentaux socio-culturels du rôle des « mamos ».

Toui à menton d'or

Dernière nuit sur la Sierra Nevada de Santa Marta au campement Adán. Je prend le temps de lire, de me baigner et de photographier un couple de perruches. Demain, je dirais au revoir à la Colombie. Si le trek de la Ciudad Perdida n’est pas esthétiquement le plus beau trekking du monde, il y a sur les chemins de la Sierra Nevada une énergie positive toute particulière que je n’ai jamais rencontré ailleurs. Et indéniablement, les indiens autochtones n’y sont pas pour rien. Zenchigarro mi amigos.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien s...


Page principale de l'article

Trek de la Ciudad Perdida
5 jours de trek en Colombie dans la Sierra Nevada de Santa Marta pour aller découvrir la Ciudad Perdida, l’ancienne cité des Tayrona en compagnie d’un guide aut...

Articles de l'univers Voyage

Colombie : à la recherche de la citée perdue
Randonnée de mon trek de 5 jours dans la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie sur les traces de la Ciudad Perdida en compagnie de notre guide autochtone Wiw...

Tayrona et Ciudad Perdida
6 jours de trek dans la Sierra Nevada de Santa Marta dans la région caribéenne de la Colombie : 2 jours dans le Parc National Tayrona puis 4 jours sur le fameux...

Photos de l'univers Voyage