Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Châteaux et églises byzantines

Rédigé le 29/06/2016 - Lu 109 fois
Les 2 premiers jours de randonnée sur l'île de Kythnos à la découverte des châteaux et églises byzantines

Hora – Loutra – Orias Castle

  • D+ : 450m
  • D- : 450m
  • Temps de marche : 5h00

Notre première randonnée a été facile, tout en suivant le chemin qui descendait vers le petit port de Loutra une petite station thermale réputée depuis le Moyen Age. On y trouve le tout premier centre thermal dont le bâtiment néoclassique était construit par un architecte allemand, le roi Othon y séjournait souvent.

ruines de Orias, un chateau byzantin

Nous avons continué sur un sentier muletier un peu raide qui se trouvait en pleine campagne en direction de la côte nord-ouest. Notre chemin nous a conduits sur un promontoire avec vue panoramique sur la mer, tout à fait splendide ! Nous avons visité les ruines de l’ancien château byzantin Kastro Orias, capitale de l’ile durant l’époque Byzantine et Vénitienne. Le château a été détruit au XVIème siècle par les Turcs qui ont tué presque tous les habitants en 1537. Restent seulement deux des nombreuses églises situées dans le château qui ont survécues mais elles sont en mauvais état. Notre itinéraire fut solitaire car nous avons rencontré peu de gens, seulement quelques troupeaux de chèvres et de moutons.

ruines de Orias, un chateau byzantin

Au retour en direction de Loutra nous sommes passés par un sentier différent afin de voir l’ancien chantier des mines de fer. A l’heure du déjeuner nous avons pique-niqué et pris un bain dans la source thermale chaude avant de se jeter dans les eaux claires et fraîches de la mer. La principale source d’eau car il y en a deux, jaillit dans le bâtiment du Centre thermale (spa) et l’eau coule jusqu’ à la plage. Elle atteint les 40 degrés et dispose de fortes qualités thérapeutiques pour bon nombre de maladies. Le retour à Hora s’est fait à pieds. Le soir on a dîné dans une autre taverne afin de varier les plaisirs. On a gouté à pleins de spécialités du pays mais les recettes typiquement locales sont le sfougato, des boulettes au fromage frites, la strapatsada, une omelette aux œufs, au fromage et à la tomate ainsi que les côtes d'agneau et de chèvre puis évidemment des poissons frais, selon la pêche du jour, au grill ou cuisinés à toutes les sauces, on s’est vraiment régalé !

Retour à Loutra

Hora – Vryokastro – Apokrousi

  • D+: 450m
  • D- : 450m
  • Temps de marche : 5h00

Nous avons entamé notre balade à pied vers Vryokastro, le site archéologique de l’ancienne capitale de l’île en partie immergée, en empruntant un étroit sentier muletier facile à parcourir, en pleine campagne. Katerina, notre guide, nous donnait pleins d’informations sur l’histoire de l’ancienne ville et du port. Le site fut habité du 10ème siècle avant Jésus-Christ jusqu'au VI-VIIème siècle après Jésus-Christ. Dans l’antiquité vers 500 avant J.-C., la ville qui s’étendait jusqu’à la petite ile d’Agios Loukas où se trouvait le siège de l’agora, était un important centre d’échanges commerciaux. Les fouilles ont révélé un vaste site fortifié en partie immergé, des murs d’enceinte en pierre, de temples, des citernes, éventuellement les fondations d’un autel, des poteries, des figurines. Des statues romaines submergées ont été trouvées dans le port.

Nous nous sommes promenés en nous attardant sur le site et en découvrant une superbe vue sur une des plages la plus spectaculaire de l’île, Kolona.
Le site a été habité depuis le 10ème siècle avant Jésus-Christ jusqu'au siècle 6-7ème après Jésus-Christ. Dans les temps anciens, vers 500 avant J.-C., la ville était un important poste de traite. Fouilles des temples ont révélé de grands murs de pierre, peut-être un autel, des poteries et figurines. Au port, les statues romaines ont été trouvées submergées.

En quittant le site historique on est descendu vers la plage d’Apokrousi, pour un pique-nique et nous avons pris un pot au bar Coconuts situé carrément sur la plage qui figure parmi les plages les plus longues de l’île. Dans la soirée, nous sommes allés à Dryopida situé à 5 km de Merihas, un des plus beaux villages de l’île, afin de se balader dans ses ruelles, ses jardins et ses petites églises. Il est magnifique ce village tranquille aussi bien pendant la période creuse que touristique. Nous avons dîné dans une jolie taverne, on a pris un bon plat d’agneau et nous avons gouté au bon vin local !

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

tuttnigel

Nigel Tutt
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 30 | Summits mois : 0 | Summits total : 30
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Randonnée sur l’île de Kythnos
6 jours de randonnée sur l’île de Kythnos dans l’archipel des Cyclades. Située à proximité d’Athènes, l’île a conservé un paisible train de vie, plein de charme...

Articles de l'univers Voyage

La Crète à pied
Récit d'une randonnée d'une semaine dans le sud-ouest de la Crète. Plus grande île grecque, la bande côtière de la mer de Libye se prête bien à la randonnée. D...

Randonnée méridionale en Crète
Carnet d'une randonnée de cinq jours en Crète méridionale. Préservée du tourisme de masse, la côte sud ouest de la Crète est propice à la marche. De village en ...

Crète : ascension du Psiloritis
A 2456 m. d’altitude, dominant la plaine de Messara, le mont Ida (en grec ancien) ou Psiloritis est le point culminant de la Crète. Ce trek sauvage a été effect...