Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Informations pratiques

Rédigé le 01/07/2007 - Lu 3015 fois
Informations pratiques - Glacier Peak Wilderness

Au Nord-Ouest des USA, à la porte de Seattle, il est une région de volcans et de forêts sauvages, abondamment arrosée par les vents du Pacifique.

Des Parcs Nationaux y ont été aménagés : Olympic, Mont Rainier, ainsi que le dernier Parc créé aux USA : North Cascades.

A proximité de ces parcs, ont été définies des "Wilderness areas", zones où la trace de l'homme doit rester pratiquement imperceptible : la randonnée, la chasse, la pêche sont permises, mais la construction d'ouvrages permanents et les véhicules, sont interdits.

Le classement d'une zone en "Wilderness Area" correspond au niveau le plus élevé au monde de protection de la Nature.

De rares sentiers y ont été tracés (ne pas couper les lacets !). Il n'est pas facile (et souvent presque impossible !) de s'en écarter (sauf en zone rocheuse). De très rares signes très discrets les jalonnent, et leur entretien est assuré par les rangers et par de nombreux volontaires. Certains, comme le Pacific Crest Trail (PCT) sont régulièrement débroussaillés, mais beaucoup sont dans un état très sauvage. Des ponts de bois ont été construits sur certains sentiers, mais il faut se renseigner avant d'emprunter un sentier non entretenu, car les passages de rivières à gué sont fréquents, et peuvent être difficiles et dangereux.

Il est permis d'y camper, mais il est recommandé de planter sa tente sous bois ou sur une moraine, et à plus de 100 m d'un lac. Parfois, en des endroits plus fréquentés, des toilettes sommaires ont été aménagées. Il est quelquefois permis de faire des feux, en fonction des risques d'incendie : il est impératif d'emporter de toutes façons un réchaud.

Le résultat est qu'en dehors du tracé des sentiers (souvent très discrets), la trace de l'homme est pratiquement invisible : aucune construction, aucun déchet, même infime...

D'ailleurs, des rangers patrouillent régulièrement...


Le climat :

A la même latitude que le Nord de la France, cette région est très fortement arrosée par les vents du Pacifique. Au-dessus de 2000 mètres, la plupart des précipitations sont sous forme de neige, d'où les nombreux glaciers, même à de faibles altitudes.

Pendant notre séjour, nous avons eu la chance de bénéficier d'une période particulièrement longue de temps sec - et chaud (ce qui a rendu parfois un peu pénibles les marches à faible altitude...)

Documentation :

  • Les meilleures cartes sont probablement les Green Trails Maps . Elles ressemblent fort à nos IGN, mais leur échelle est 1/69500... Facile : il suffit de penser à emporter une calculette... Nous avons pu vérifier que la carte datant de 2002 n'était pas vraiment à jour...
  •  Si vous prévoyez une ascension, les ouvrages les plus détaillés sont ceux de la collection "Cascade Alpine Guide", par Fred Beckey (édités par The Mountaineers - Seattle). Trois volumes pour couvrir la partie de la Chaine des Cascades comprise dans l'Etat de Washington. Ces livres sont fort épais, et comportent de nombreux renseignements, en dehors des descriptions de voies, croquis et photos des montagnes.
  •  Il existe également un excellent logiciel, TOPO!, accompagné de cartes numérisées. Mais toute la région n'est pas couverte par ces cartes. Le logiciel, très convivial, permet de préparer son itinéraire, et même de programmer un GPS.
  •  Visitez le site de l'USDA Forest Service, pour avoir des infos sur l'état des sentiers.
  •  Ne manquez pas de consulter les nombreux sites Internet comportant des renseignements et des récits d'ascensions et de randonnées... Par exemple la Washington Trail Association, ou Trail NW. Google est ton ami !
  • Et si vous avez encore des questions, faites comme moi, et posez-les sur le forum de NWHikers.net : les membres du forum sont particulièrement sympathiques et prêts à apporter toute leur aide. Nous nous sommes même retrouvés à une vingtaine autour d'un pot, à notre retour !

A emporter :

  • Matériel complet de camping : il n'existe pas de refuges. En été, il ne fait pas très froid, même en altitude (il peut même faire très chaud ! Nous avons eu des températures au-dessus de 30°...), mais il faut toujours prévoir d'avoir à se protéger contre la pluie, fréquente dans ces régions... Nous avons eu la chance que le temps soit presque toujours beau, et nous avons souvent utilisé nos sacs de bivouacs. Notre tente était par contre trop légère, et n'a pas résisté à la forte pluie. Il semble que les randonneurs locaux utilisent assez souvent une simple toile tendue entre les arbres.
  •  La nourriture pour toute la durée de la randonnée. On trouve localement tous les lyophillisés que l'on peut souhaiter, dans l'un des magasins de la chaine REI, par exemple. On trouve partout du jerky, une viande séchée très légère et énergétique. J'adore !
  • L'eau n'est pas un problème : il y a des torrents partout. Mais, évidement, il faut la traiter avant de la consommer. 
    Emporter également un réchaud. On trouve facilement des cartouches de Camping Gaz C206, mais attention : celles que nous avons achetées à REI étaient remplies d'un mélange butane-propane. Ce mélange est beaucoup moins efficace que le butane pur : presque 1/2 heure pour chauffer une petite casserole d'eau ! Nous n'avons pas vu de petites cartouches C360. Les randonneurs locaux utilisent beaucoup les réchauds à essence.
  • Evidemment, il faut prévoir des vêtements de pluie...

Les bêtes :

  • Nous n'avons pas vu d'ours, mais il y en a. Il semblerait qu'ils ne soient pas trop dangereux, car peu habitués à la présence de l'homme. Donc, ne pas laisser la nourriture dans la tente, au cas où... Nous suspendions notre sac à nourriture dans un arbre... mais est-ce efficace ? Un des campeurs que nous avons vus avait un sac spécial suspendu dans un arbre, mais les autres (rares) campeurs rencontrés ne paraissaient pas prendre de précautions spéciales.
  • Il est certain que les nombreuses (et énormes) marmottes sont également friandes de nourriture...
  • A certaines époques et en certains lieux, les mouches et moustiques paraissent être un problème sérieux. Nous avions acheté sur place (REI) des produits pour nous en défendre, mais nous n'en avons guère vu. Peut-être question de période ? Ils semblerait qu'ils soient plus fréquents en début de saison.
  • Nous avons été bombardés, un matin où nous pensions nous reposer, par un écureuil qui faisait sa provision hivernale de pommes de pin... Donc : emporter éventuellement un casque ;))...

Et surtout, n'oubliez pas, si vous allez dans une zone de Wilderness, que c'est vraiment sauvage, et peu fréquenté : nous avons rencontré au maximum une douzaine de personnes, les jours les plus chargés (sur la Pacific Crest Trail). Et souvent absolument personne. Si l'on a un accident, même minime, on ne peut compter que sur soi-même...

Et, pour conclure, nous voudrions remercier encore nos nouveaux amis de NWHikers : sans eux, et leurs conseils, nous n'aurions sans doute pas fait ces deux superbes randonnées !
Merci encore !
Nous reviendrons !

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Etats-Unis : nos suggestions de randonnées et trekkings
Allibert
des rocheuses canadiennes au yellowstone - 15j.
 
4095.00
 
Terdav
au cœur des montagnes rocheuses - 20j.
 
4455.00
 

danmasse

Daniel MASSE
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 26
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Glacier Peak Wilderness
Ascension du Glacier Peak (3212 mètres) dans la chaine des Cascades au nord ouest des Etats-Unis. Très peu fréquenté au contraire du Mont Rainier, le sommet n'e...

Articles de l'univers Voyage

Sierra Nevada : sur le Pacific Crest Trail
Elodie et Stéphane rentrent d'un trek de 4300 km sur le Pacific Crest Trail entre El Campo aux Etats-Unis (Californie) et Manning Park en Colombie Britannique ...

Chilkoot Trail, sur les traces des chercheurs d'or
Récit d'un trek de 5 jours passé sur la piste Chilkoot, entre Dyea en Alaska et Bennett en Colombie-Britannique, sur les traces de la célèbre ruée vers l’or du ...

Randonnée dans le Parc National de Yosemite
Vidéo d'une randonnée en boucle de trois jours dans le parc national de Yosemite en Californie. A partir de la Yosemite Valley, l'itinéraire serpente autour du...

Colorado : 3 randonnées Backcountry dans le Rocky Mountain National Park
Avec 570 kilomètres de chemins de randonnée, le Rocky Mountain National Park dans le Colorado est le paradis des randonneurs et du « backcountry », la randonnée...

Yosemite : Randonnée autour du Half Dome
Yosemite constitue l’un des endroits les plus merveilleux pour partir en randonnée en Californie. Durant trois jours, nous cheminons autour du Half Dome, le som...

Randonnée dans le Rocky Mountain National Park
Cap vers le Colorado et le parc national des Rocky Mountain au nord de Denver. Partons à la découverte du parc national en randonnée. En chemin, observons la fa...

Photos de l'univers Voyage