Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Les moustiquent attaquent

Rédigé le 01/08/2007 - Lu 3312 fois
Les moustiques attaquent - Récit d'un trekking entre Kangerlussuaq et Sisimiut au Groenland : 150 km à pied en 10 jours

Vendredi 28 juin

Réveil à 5 heures, il fait beau et nous nous mettons en actions pour le petit déjeuner. Ce dernier est dégusté tranquillement en écoutant le silence bientôt perturbé par la ronde des moustiques. Pendant nos préparatifs, un lièvre arctique est venu nous voir. A 8h, nous entamons une longue journée de marche.

Étant entouré de monts très peu élevés et d’une multitude de lacs, il m’est impossible de connaître précisément ma position. Nous avons donc marché toute la journée à la boussole sous un soleil très agréable. Ce n’est qu’en fin de journée que j’arrive à faire le point sur la carte. Nous avons parcouru à vol d’oiseau une quinzaine de kilomètres.

Nous montons la tente au bord d’un lac à côté d’une adorable petite plage. Nous profitons du temps et du lac pour effectuer une grande toilette.

Laëtitia nous annonce avoir vu un caribou en allant là où même le roi va seul.
 
Il fait chaud sous la tente. Je fais une tentative de couchage à la "belle étoile" mais renonce devant l’attaque des moustiques.

Samedi 29 juin

Réveil à 5h30, avec les habitudes qui règlent notre journée, petit déjeuner, brossage des dents, pliages des affaires et départ vers 8h30.

Nous avons à peine commencé à marcher qu’un renard bleu détale. L’état de fraîcheur de Laëtitia laisse à désirer. Dans les montées, elle peine énormément. De plus, elle a une contracture dans le dos et ses fesses se sont fait littéralement dévorer par les moustiques, nous dit-elle. Nous décidons de répartir une partie de sa charge pour l’alléger. Patrick et moi sommes alors chargés d’environ 35 kg chacun. La marche se poursuit sous un soleil écrasant + 25°C. Nous progressons en longeant de petits lacs. Les pieds chauffent. Parfois, une brise légère nous rafraîchit et chasse les moustiques qui ont transformé Laëtitia en une grosse cloque.

Vers 16h, nous choisissons un terrain totalement plat et argileux pour planter le bivouac.

Laëtitia fait une crise de larmes : "je n’y arriverai jamais". Le moral est bien bas, entre les moustiques et la fatigue.
 


Jean-Marc Périgaud, Aventurier, Photographe et Guide Polaire

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

aventurearctique

jean-Marc perigaud
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Trekking au Groenland
Récit d'un trekking entre Kangerlussuaq et Sisimiut au Groenland : 150 kilomètres à pied en 10 jours au dessus du cercle polaire arctique

Articles de l'univers Voyage

66°Nord
66° Nord est une agence de voyage spécialiste des terres polaires. Avec 66° Nord découvrez le Grand Nord en petits groupes accompagnés ou en individuel et sur m...

A la rencontre de l'est Groenlandais sauvage
Parti début juin avec une journaliste, Pascal Lluch est allé faire un tour sur la côte est du Groenland, pure, belle et sauvage. La débâcle n’avait commencé que...

Transgroenland à ski
Carnet d'une expédition au Groenland. Initialement David Konate et Jean Marc Périgaud devaient effectuer une traversée à ski d'Isertoq à Kangerlussuaq. Pour de...