Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Vers la Passe de Tifoujar

Rédigé le 01/10/2007 - Lu 2560 fois
Vers la Passe de Tifoujar - Erg Amatlich

Lever dans les mêmes eaux, un peu avant le soleil, seul à occuper ce ciel si spécial du petit matin. Seul, pas tout à fait... la lune fait de la résistance et nous la verrons encore pendant une bonne partie de la journée. Nous commençons le petit-déjeuner sans Marie-Hélène qui, adepte du yoga, fait sa salutation au soleil.

Yalla, yalla...s'agirait pas de se disperser...nous laissons Sidi et son équipe finir de charger les chameaux. Des traces d'animaux un peu partout dans le sable : chats, souris, serpents et autres oiseaux, petits ou grands. Des traces de pneus aussi...du coup, Cheikh nous fait grimper sur un plateau. C'est bien connu, il ne s'attarde jamais bien longtemps sur un chemin trop tracé.
Ne pas oublier de se retourner : l'erg Amatlich au loin, la palmeraie devant et plus près de nous, ce reg de pierre luisant au soleil.

Beaucoup, beaucoup de vent...c'est-à-dire encore plus que d'habitude aujourd'hui. Je mets mon chèche façon chèche, c'est donc vous dire... Mais ce ne serait plus le désert, sans vent.
Pas fâchés malgré tout de faire une halte, à l'abri sous une tente de nomade. L'authenticité est un peu bousculée : cela me choque qu'on puisse rentrer avec nos chaussures, mais c'est vrai que faire se déchausser puis rechausser 8 personnes...faut respecter le timing. Nous sommes accueillis par une femme et une fillette d'une douzaine d'années, très très jolie. Quelle grâce lorsqu'elle replace un pan de sa melhafa rose, quelle délicatesse lorsqu'elle sert le thé !
Marie-Hélène essaye une grande melhafa dans les tons violets et bleus, arrangée dans ses derniers plis par Cheikh et le résultat est salué comme il se doit. Cela lui va très bien. Je me souviens alors de l'année dernière, dans une tente similaire, lorsque deux femmes nous avaient passé à chacune une melhafa. Il fallait nous voir toutes les trois dans notre tenue mauritanienne. Séquence nostalgie...
Décidément tout se perd : après le deuxième thé, le départ est lancé, il faut en effet laisser la place à un groupe qui arrive sur nos pas et que nous croiserons désormais régulièrement.
Encore une petite heure de marche et voilà la pause déjeuner, ne perdons pas les bonnes habitudes, elle se fera à l'ombre d'un arbre, au milieu d'un cordon de dunes minuscules. Le ciel est toujours aussi bleu, quel bonheur ! Mohammed nous sert le thé alors que nous sommes éparpillés, chacun sur son matelas. Fasciné par les livres, dès qu'il le pouvait, il lisait par dessus mon épaule. Quel dommage que je n'ai pas eu de bouquin à lui laisser !

Il est maintenant temps d'aller "siester" un peu, qu'à cela ne tienne, ce ne sont pas les dunes qui manquent pour se mettre tranquillement à l'abri du soleil, des regards.... Profitons-en pour faire la traditionnelle photo de vacances, les doigts de pieds en éventail. Sans imagination s'abstenir !

Alors qu'on commence enfin à s'abandonner, "yalla, yalla" résonne une nouvelle fois. Nous commençons par longer le bout de la passe de Tifoujar. La vue est déjà merveilleuse. Mais le plus beau reste à venir, après une petite montée sur une dune. Quelques bonds entre les rochers et nous voilà installés sur un surplomb au-dessus du vide. A nos pieds de grandes dunes qui plongent dans la passe, sous nos yeux un panorama coloré, vaste, apaisant et presque jubilatoire. Au loin, les plateaux de l'Adrar qui protègent et surveillent la vallée blanche...

Le temps passe tellement vite lorsqu'on goûte chaque instant, dans une louange et une vraie plénitude. Déjà 1/2 heure que nous sommes là, il faut maintenant envisager de dévaler les dunes. On ne se le fait pas dire deux fois et hop youuuuuuuuuuuuu, c'est parti ! C'est bon de se sentir si petit parfois ! Tout en bas dans la passe, les dunes sont si rapprochées qu'il y a encore deux ans, les 4x4 passaient, une roue sur la route et une roue sur la dune !
Dernière dune à parcourir sous le regard d'un petit berger qui passe avec ses 5 biquettes ! Le lieu de bivouac est de loin le plus beau que nous ayons eu jusqu'à maintenant. Le seul au coeur des dunes, la kaima sur un replat et chacun dans son petit coin de sable.

Le soleil se couche derrière la montagne dans un ciel vierge illuminant au loin la vallée blanche d'une lumière chaude et rasante. Invitée à prendre un thé avec Cheikh et les chameliers, je profite de ces instants riches. Quelques traces dans le sable nous inquiètent....ce ne sont que des souris ou gerboises. En allant me coucher, j'en aperçois une, toute beige avec de grands yeux noirs, dans un buisson de grandes herbes.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

sambar

Laure Burnand
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Erg Amatlich
Carnet d'une randonnée chamelière d'une semaine dans l'erg Amatlich situé au sud ouest d'Atar. "Le monde est une rose, respire-la et passe-la à ton ami" dit un ...

Articles de l'univers Voyage

Désert Blanc
Carnet d'une randonnée d'une semaine au coeur du Désert Blanc en Egypte. Du Caire, nous avons rejoins le Désert Blanc pour une randonnée dans les paysages lunai...

Dunes et oasis du sud marocain
S’évader une semaine dans le sud marocain pour découvrir le Sahara, ses dunes, ses plateaux désertiques et ses bivouacs étoilés. Une randonnée d’une semaine ent...

Randonnée dans l'Atakor
Carnet d'une randonnée chamelière dans le Hoggar en Algérie, de l'Atakor à la Taessa. Vaste désert l'Atakor regroupe les plus hautes montagnes d'Algérie, ce qu...

Randonnée rupestre au tassili Tadjélahine
Situé au cœur du tassili N’Ajjer dans le désert algérien, le plateau de Tadjélahine cache des peintures rupestres parmi les plus belles du Sahara. Bien qu’Henri...

Tassili de Maghidet et erg Titersine
Carnet d'une randonnée chamelière dans le Fezzan en Libye, entre la tadrart Akakus et le tassili N'Ajjer. D'Indinane, nous avons rejoint le tassili de Maghidet ...

Randonnée chamelière dans l'adrar Ahnet
Récit d'une randonnée de 11 jours dans l’adrar Ahnet dans le Sahara en Algérie. Vastes étendues de sable et de roche, l'Ahnet est une région au nord du Hoggar e...

Tibesti : de l'Émi-Koussi aux lacs d'Ounianga Kébir
Carnet d'un voyage exceptionnel dans une région peu fréquentée du Sahara : le Tibesti. Imposant massif montagneux du Sahara oriental, le Tibesti occupe le nor...

Dunes et Oasis du Drâa
Carnet d'une randonnée chamelière dans la vallée du Drâa au Maroc, entre dunes de sable et palmeraies chatoyantes de couleurs. Durant une semaine, nous avons ch...

Essendilène, entre oasis et tassilis
Carnet d'une randonnée chamelière à travers les tassilis n’Ajjer situés au nord de Djanet en Algérie. Six journées de randonnée offrant les différentes facette...

4 jours à pied dans le désert marocain
Histoire d'un voyage au Maroc, du premier au dernier jour sinon ça n'aurait pas eu de sens... Marrakech... puis quatre jours à pied dans le désert, seule avec...

Photos de l'univers Voyage