Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Informations pratiques

Rédigé le 01/02/2008 - Lu 2697 fois
Informations pratiques - Les vallées cachées du pays Sherpa

Comment se rendre au Népal

De nombreuses compagnies proposent des vols plus ou moins direct depuis Paris, et nous vous conseillons Qatar Airways, Singapour Airline, Gulf Air, et l’une des moins cher mais ayant un bon rapport qualité prix, c’est la Pakistan Airline. Vous pouvez vous adressez à une agence de voyage pour vos billets d’avion.

Quand s’y rendre

Le printemps et l’automne sont les meilleurs périodes pour trekker au Népal, avec les mois d’Avril Mai et Octobre Novembre. Le printemps offre l’avantage d’avoir les Rhododendrons en fleurs, spectacle unique, mais les sommets se couvrent dans l’après midi. L’automne, les journée sont plus froides et le temps plus stable, mais il fait aussi plus froid. Eviter à tous pris l’été, période de mousson ou il pleut énormément avec de la neige en montagne.

Formalités

Visa à l’aéroport de Katmandu avec deux photos d’identité et 30$ environ. Sinon à l’embassade du Népal à Paris ou à Toulouse.

Monnaie

La monnaie est la roupie Népalaise, 1 euro = 69 roupies Népalaise environ. Les euros sont accépté partout en ville, et vous pouvez changer directement euro contre roupies.

Makalu

Partir avec une agence depuis la France

Ce parcour est l’un des trekking d’altitude le plus beau de l’himalaya et du Népal, mais reste engagé de par son isolement et son altitude élevé, ainsi que le passage de cols necessitants les crampons et la pose de cordes fixes. Nous vous conseillons une agence spécialisée dans ce type de trekking, et non un voyagiste revendeur de treks. Tirawa, Atalante, Terres d’Aventures, proposent ce circuit avec ou sans l’ascension, en aller retour ou en boucle par l’Amphu laptsa….Prenez soin de vérifiez si le trekking est encadré par un guide de haute montagne Français diplomé et spécialiste de ce genre de trekking.

Le circuit qui à fait l’objet de ce reportage a été effectué par l’agence odyssée montagne spécialisé dans le
trekking et les expeditions, à l’automne 2004.

Odyssée montagne : Les Barbolets 74310 Servoz Tel 04 50 91 20 83 - e mail : odyssee@odyssee-montagne.fr - site internet : Odyssée Montagne

Partir avec une agence local

De nombreuse agence offrent leur service à Katmandu, plus ou moins sérieuse dans la qualitée de leurs prestations et le traitements qu’elles réservent aux porteurs. Pour ce trekking, il est indispensable d’avoir des porteurs équipés de vêtements d’altitude, de chaussures, et de lunettes, leur offrant une sécurité accrue, mais aussi le bon déroulement de votre trek. Un porteurs malade et c’est toute la caravane qui s’arrête !

Le fait d’avoir un encadrement Français sera aussi une garantie pour les porteurs, en terme de prévention médical et de sécurité dans les hauts cols. Thamserku Trekking est une agence qui prend une assurance pour ses porteurs, et qui paye un fond de pension
pour eux en cas d’accident. Cette agence garantie aussi un excellent service à tous les niveaux.

Thamserku Trekking :
Po Box 3124, Basundara, Ring Road, Katmandu Népal
E mail : serku@vishnu.ccsl.com
D’autres agences : Great Himalayan explorers club, e mail : gha@mos.com.np

Le choix est vaste…

L’environnement et le trekking

Une réel prise de conscience s’opère depuis quelques années concernant la protection de l’environnement au Népal . Celle ci se structure notamment à travers l’ACAP, une association issue d’une fondation royale, dont le but est de procurer du Kérosène, afin de préserver les forêt dévastés dans de nombreuses vallées depuis des décennies, par les expéditions et les groupes de trekkeurs peu souccieux jusque la de l’environnement. Là encore votre rôle ou celui de votre guide ou Sirdar est essentiel. Il est impératif de laisser vos emplacements de camping dans un état de propreté exemplaire, même si vous devez ramasser des déchets déjà présent à votre arrivé. Votre comportement vous l’étranger au pays, servira d’exemple aux yeux de vos porteurs, cuisinier et même
sirdars !

Remportez tous vos plastiques, boites de conserve et papiers d’aluminium ou autres déchet imbrulable (lingettes, etc…), leur combustion très incomplète laissera des déchets imputréscibles. Il est très désagréable d’arriver sur les emplacement de campng et de trouver ces restes de feux parfaitement nauséabond et polluant. J’engage un porteur spécialement pour ramener ces déchets ! Faîtes des feuillets, entérez, les cendres des papiers brulés, encore une fois montrez l’exemple.
Un vrai voyage est un échange, vous n’êtes pas la pour changer le Népal, vous êtes ici pour vous changer.

Trekking et altitude

Comme dit précedemment, ce circuit est assez engagé et haut en altitude. La règle d’or gage de toute acclimatation est de ne pas monter de plus de 400 à 500 m par jour. Si vous devez dépasser cette moyenne, prévoyez une journée de repos le lendemain. Il est egalement conseillé de ne pas marcher trop vite durant ces étapes d’acclimatation, même si souvent vous êtes arrivé au camp vers 13h. Le repos fait aussi partie de cette phase d’acclimatation essentiel. Sportif en mal d ‘effort, sachez attendre votre heure !

Les étapes du trek font en moyenne 4 à 6 heures de marche maximum par jour, sauf le jour du sommet. Soyez en forme avant d’arriver, mais sachez également que les grands sportifs sont plus fragile au problème de MAM, que les autres. Confère la thèse toute récente du docteur Lépineux Denise, de l’université Paul Sabatier- Toulouse III, Université de Grenoble, et Université de Bobigny, réaliser avec l’assistance du Dr Jean paul Richalet.

Il est indispensable de prendre un caisson hyperbar sur ce circuit en cas de problème lié à l’altitude surtout quand un retour rapide n’est pas possible. Prévoyez également une bonne trousse de pharmacie pour vous mais aussi pour vos porteurs.

Vous pouvez également passer une visite médicale afin de déterminer votre aptitude à l‘altitude, à l’ENSA à Chamonix, Briançon ou à l’ARPE à Bobigny.Tel : 01 48 38 77 57. Cette associartion édite également un petit fascicule très intéressant sur l’aspect médical en pays lointain d’altitude, prodiguant une foule de conseils essentiesl. (Santé et altitude)

Matériel

Contrairement à d’autres trek du Népal, vous ne souffrirez pas de la chaleur humide des basses vallées, mais très rapidement les nuits deviendront fraiches puis vraiment froide. Vous devrez être équipez de vêtement chaud de qualité. Doudoune très chaude pour les soirées en altitude et l’ascension, ainsi qu’un sac de couchage –30/- 40°. Ces température données, garantissent un réel confort par –20°, et une chaleur « raisonnable » en dessous.

Deuxième point important, les chaussures, soit des coques plastiques, soit des cuirs dites « thermiques » cramponnable bien sur, avec surbottes. Pour le reste, ce sont des sous vêtement synthétique séchant très vite et avec traitement anti odeur de surcroit, plus le haut et bas Gor tex ou équivalent !

N’oublier pas un masque de ski très utile en altitude par grand vent, un masque néoprene, cagoule, lunette d’altitude et enfin préférez le parapluie à la cape, sour lequel on ne transpire pas et qui couvrira également votre sac. Vous en trouverez de grands à Lukla pour 400 roupies.

Un « boeuf » est également très utile pour vous protéger des vents froids dans les hautes vallées, et de la poussière. Pour vos achats duvets, nous vous recommendons l’excellente marque Triple zéro, moins cher et ultra performante : www.triplezero.fr.

Il est également possible de trouver des duvets d’occasion ou de fabrication local à Katmandu, à des prix défiant toute concurrence en négociant bien. Tout le matériel technique tel que piolets et crampons peut se louer ou s’acheter à Ktm.

Logement et nourriture

Quelques lodges offrent des repas, mais ne vous permettrons pas de faire ce trekking dans son intégralité. Vous devez être autonome dés le départ. Un bon cuisinier est également un gage de réussite de votre trek, d’une part à cause de la qualitée des repas et de lors variété, mais egalement par le fait qu’il sera sensibilisé au problème de l’eau, de la cuison des aliments etc… Les goûts et l’apétit se détériore avec l’altitude, et plus les repas seront bon et apétisant, meilleurs sera votre apétit et donc votre forme.

Cartographie

Il existe des carte assez précises sur le circuit du Mera Peak, que vous pourrez acheter à KTm ou dans les librairie spécialisé, collection Nepa Maps. Il y a la carte Mera Peak au 1 :125000, avec tout l’itinéraire, edition Avril 2000.


Odyssée Montagne, spécialiste des expéditions, de l’alpinisme et du trekking aux quatre coins du monde.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Népal : nos suggestions de randonnées et trekkings
Allibert
le mera peak (6461 m) - 24j.
 
3745.00
 
Terdav
mera peak (6476 m) - 25j.
 
4190.00
 
Atalante
du mera peak à l'everest - 30j.
 
5245.00
 
Terdav
mera peak (6476 m) et island peak (6189 m) - 28j.
 
6350.00
 

gus

pierre schmidt
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs


Page principale de l'article

Mera Peak, les vallées cachées du pays Sherpa
On ne présente plus la vallée du Khumbu, sanctuaire de l’Everest, pays Sherpa, lieu de conquête historique mais aussi de drames, dans l’histoire de l’himalayism...

Articles de l'univers Voyage

Trek des trois cols
L’archétype du trek d’altitude, isolé, exigeant… avec en prime la possibilité de gravier le Méra Peak (6437 m). Du Shipton La au Baruntse, des grands camps de b...

Island Peak et Mera Peak
Carnets de voyage de trois amis pour deux sommets mythiques du Népal : l'Island Peak et le Mera Peak (8 octobre – 2 novembre 2006)- Carnet de course d'Alpinisme...

Népal : ascension du Mera Peak
Ascension du Mera Peak au Népal dans la vallée de l'Everest dont la première a été réalisée par J.O.M. Roberts et Tensing Sherpa le 20 mai 1953. Depuis le somm...

Ascension de l'Everest
Récit de l'ascension de l'Everest par Daniel Pétraud, guide de haute-montagne, et chef de l'expédition. L'Everest, toit du monde, constitue le RÊVE de tout alp...

Kun 7080 m
Carnet de l'ascension du Kun au nord de l'Inde. Perché à 7080 m d'altitude, le sommet se situe dans le Ladakh entre les deux chaînes de montagne les plus haute ...

Saribung Peak
Carnet d'ascension du Saribung Peak, un sommet de 6330 m, de cotation facile, sauvage et méconnu, à la frontière du Tibet, du Mustang et du Népal. L'itinéraire...

Du Rolwaling au Pachermo
Carnets d'une expédition au Népal qui relie la vallée sauvage et peu fréquenté du Rolwaling au Khumbu. Le Pacchermo (6272 m), prévu au programme, n'a pas été g...

Guide Randonnée Népal
Fiche Pays du Népal : Carte d’identité - Formalités - Transports - Santé - Sécurité - Climat - Zones de trekking - Liens internes - Contacts. Des informations ...

Ama Dablam
Récit d'une expédition à l'assaut du sommet de l'Ama Dablam (6812m) au Népal réalisée en 1992. L'Ama Dablam est la tour de garde de l'extraordinaire forteresse...

Vidéo Makalu
Vidéo de l'ascension du Makalu sur la frontière tibéto-népalaise par 6 alpinistes franco-suisses (projet Mountains 6) : Alexia Zuberer, Sylvie Ferragu, Sandrine...

Photos de l'univers Voyage