Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Le fleuve gelé

Rédigé le 11/09/2016 - Lu 7818 fois
Le fleuve geléJésus Calleja nous entraine au cœur d'une aventure dans l'Himalaya indien, à la recherche d'une vallée perdue dans les entrailles de la montagne. Il nous régale de ses péripéties dans l'hiver du Zanskar, le long du fleuve gelé...
Cet article se compose de plusieurs pages à retrouver à la fin de l'article !

Du vélo de montagne à la plongée en passant par l’aviation, l'espagnol Jésus Calleja est un touche-à-tout. Son domaine de prédilection est néanmoins l’alpinisme où il domine de nombreuses techniques (artif’, escalade libre, alpinisme, 8 000, cascades de glace, etc.). Pour les besoins d'un programme de télévision de son pays et cherchant à faire réalité un rêve d’enfant, au début du mois de janvier, il a entamé un périple dans les entrailles de l’Himalaya. A suivre, la première chronique de cette incroyable aventure qu’il a accepté de partager avec nous…

« Bonjour à tous !!

Je vous écris du Nord-Ouest de l’Inde, depuis un village appelé Leh, capitale de la Vallée du Ladakh, à seulement 100 km du Pakistan et 60 km du Tibet occupé par les chinois. Dans cet endroit lointain situé au centre de la cordillère de l’Himalaya, il existe actuellement un conflit armé entre l’Inde et le Pakistan qui se dispute depuis de nombreuses années déjà le glacier Siachen. Certains postes de combat sont situés à presque 7 000 mètres d’altitude, une véritable folie sans raison. Il faut reconnaître néanmoins que ces dernières années les choses sont relativement tranquilles.

Paradoxalement c’est ici que vit l’un des peuples les plus reclus de la cordillère de l’Himalaya et peut-être du monde : les Zanskaris.
Ils vivent dans une vallée située au cœur de la cordillère himalayenne et durant les mois d’hiver ils sont complètement isolés. On ne peut aller à leur rencontre qu’à travers un fleuve très sauvage qui gèle l’hiver et permet l’accès à la vallée en surmontant d’innombrables dangers. C’est d’ailleurs la seule voie de communication et de commerce qui existe avec la vallée voisine, la Vallée du Ladakh.

Mon prochain défi est donc de réussir à atteindre ce lieu lointain en passant par cette voie dangereuse, pleine de pièges, en devant supporter des températures nocturnes comprises entre -30 et -40 degrés et en étant, pendant plusieurs jours, complètement isolés de villages et d’habitants dans les gorges gelées par où passe ce cours d’eau. Du fait de son fort débit, il est infranchissable l’été mais l’hiver, en raison des températures de moins zéro, il gèle et devient la seule voie d’accès pour les quelques 3 000 personnes qui habitent dans cette vallée lointaine. Ce sont des gens robustes et très bien adaptés -voire même les mieux adaptés- à l’hostilité de la rigueur hivernale de l’Himalaya. Il existe de nombreuses légendes à propos de cet endroit concernant les yétis, les phénomènes magiques et une culture qui a su se développer en marge de l’évolution occidentale. Là-bas, le temps s’est arrêté et je suis sûr que m’attendent des surprises incroyables, des monastères situés dans des lieux impossibles, des lamas avec leurs rituels magiques, des montagnes sans nom et surtout un monde de glace et d’un froid atroce.

Je veux faire cette expédition à la manière des zanskaris (les seuls qui affrontent le fleuve gelé et les gorges blindées de parois rocheuses -où le soleil ne donne jamais- impossibles à escalader) c’est-à-dire sans tente, en dormant dans des grottes ou à la belle étoile, en sachant que je devrais supporter des températures de -30ºC à -40ºC. Avec mon caméraman et ami Emilio Valdes, nous allons devoir chercher du bois pour nous chauffer. Nous serons aidés par un groupe de zanskaris qui nous accompagnera pour porter l’équipement. Une expérience inégalable en perspective !!!

Soyez attentifs aux prochaines chroniques que je tenterai de vous envoyer avec le matériel satellite dont je dispose si les ondes réussissent à franchir les vertigineuses parois rocheuses qui se dressent verticalement au-dessus de la gorge du fleuve gelé.

Depuis l’hiver gelé au cœur de l’Himalaya,

Jesús Calleja. »

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Inde : nos suggestions de randonnées et trekkings
Allibert
le fleuve gele - 24j.
 
3590.00
 

barrabes

bar rabes
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs
 


Articles de l'univers Voyage

Sanctuaire des Annapurnas
Carnet d’un trekking de 7 jours menant au Camp de base de l’Annapurna au cœur du sanctuaire des Annapurnas, véritables chapelets de sommets enneigés de 6000 à 8...

Trekking de l'Helambu et du Langtang
Carnet d'un trekking au Népal d’une quinzaine de jours dans la région de l’Hélambu et du Langtang, riche en cultures en terrasse et en villages d'ethnies différ...

Traversée du Zanskar
Carnet d'un trekking en autonomie réalisé en août 2004 au Ladakh entre Lamayuru et Padum. Les montagnes du Zanskar offrent un paysage surprenant où le désert d'...

Mustang : à pied au royaume interdit
Carnet d’un trekking de 15 jours au Mustang dans le nord du Népal à la frontière du Tibet. Longtemps interdit aux étrangers, le Mustang s’ouvre peu à peu aux vo...

Camp de base de l'Everest
Fin mars 2004, je suis parti à destination du Népal pour un mois, afin d'y effectuer mon trek. J'ai fait l'ascension de l'Everest jusqu'à son Camp de Base à 538...

Tour du Manaslu
Trekking de 13 jours chez l’habitant et en lodge sur le Tour du Manaslu, incontestablement l’un des plus beaux treks du Népal. Depuis le village de Baluwa, nous...

Langtang, Gosainkund et Helambu
Carnet d'un trekking de deux semaines dans les régions du Langtang et d'Helambu que nous joignons par les lacs sacrés de Gosainkund, lieu de pèlerinage hindou. ...

Ascension du Baruntse
Esthétique et varié, austère et froid, le Baruntse (7168 m) dans la région du Khumbu au Népal demande un engagement physique et psychologique important et ne pe...

Trekking du Rupshu au Spiti
Une caravane de chevaux et cinq locaux constituent notre équipe pour découvrir la région isolée du Spiti au départ du lac Tso Kar dans le Rupshhu (sud est du La...

Trekking humanitaire dans l'est du Népal
Trekking de trois semaines avec l'association Namaste dans les vallées de Sabha et de l'Arun sur la route du Makalu (8463 m) au profit des enfants népalais. De ...

Photos de l'univers Voyage