Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Carnets de Randonnée et de Trekking, reportages, diaporamas et vidéos/Europe/Islande/L’Islande en hiver : la neige et le feu

L’Islande en hiver : la neige et le feu

Rédigé le 09/10/2016 - Lu 2835 fois
L’Islande en hiver : la neige et le feuRude pays que l’Islande. Des paysages torturés, façonnés par les volcans et les glaciers, mais magnifiques. Avec un climat à leur image. Cette nature est encore plus fascinante en hiver lorsqu’elle est prise sous la neige. Découverte en raquettes et en énormes 4x4 hauts sur pattes.

Quelle idée… Vouloir se baigner en cette nuit noire, froide et venteuse ! D’accord, le ruisseau alimenté par des sources d’eau chaude se trouve à seulement cent ou deux cents mètres du refuge. Mais avec ces températures glaciales, le trajet paraît bien long lorsqu’on est à peine vêtu. Surtout en s’appliquant à mettre les pieds dans les empreintes déjà laissées dans la neige profonde. Puis il faut se déshabiller en plein vent. Vite, mais de manière à retrouver les vêtements sans trop de mal en remontant sur ce ponton de bois. Et on se glisse dans l’eau.

Des régions accessibles seulement avec des 4x4 surdimensionnés. Les roues sont énormes, et pour circuler sur la neige il faut sérieusement diminuer la pression d’air.

Barboter en contemplant les étoiles

Divine surprise, elle est vraiment très chaude : au moins 35, voire 40° par endroits. Le reste de la soirée se passe donc à barboter et à deviser dans ce bassin que la rivière a creusé, tout en contemplant les étoiles. Si ce n’est le bonheur, voilà qui y ressemble bougrement ! Lorsque vient le moment de sortir, l’effet de chaleur est tel qu’on prend tout son temps pour se sécher et se rhabiller, insensible au gel.

Plus tard, alors qu’arrive le moment de se couler dans le duvet, un mot magique fait réenfiler à la hâte doudoune et grosses chaussures : aurore boréale ! Le petit groupe est dehors en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.
Le spectacle en vaut la peine, c’est tout simplement fascinant. De larges bandes lumineuses –du jaune, du vert, du violet– balaient le ciel en tous sens. Le phénomène est courant sous ces latitudes en hiver. Pour la plupart d’entre nous, c’est une première. Ce soir-là, les couleurs ne sont pas aussi éclatantes que dans les documentaires vus à la télé. Qu’importe, cette aurore boréale fait vibrer tout de même.

Encore plus ici, perdu au beau milieu de nulle part. En été, c’est l’une des escales les plus pittoresques du trek le plus populaire d'Islande. Celui-ci traverse le massif montagneux du Landmannalaugar –cela signifie «les bains chauds des gens du pays », l’un des plus impressionnants du pays.

Dans le massif du Landmannalaugar, des randonnées en raquettes dans des paysages féériques.

En raquettes vers les fumerolles

En hiver, depuis la dernière route carrossable, il faut des heures et des heures de 4x4 pour y parvenir. Et quels engins ! Les roues en sont surdimensionnées, bien plus hautes et plus larges que la normale. Il faut un escabeau pour y grimper mais c’est indispensable pour se déplacer sur la neige.

A des années lumière de la civilisation, les équipées en raquettes prennent des allures fantastiques dans ces paysages féériques au pays des trolls et des elfes. Elles emmènent vers les fumerolles qui s’échappent à flanc de montagne en faisant fondre la neige dans un bouquet soufré. Vers les crêtes rocheuses par des vallons secrets, dans des décors sans cesse changeants.

Sous la neige, le feu n’est jamais loin dans ce pays. Les volcans sont légion, de même que les glaciers qui couvrent un dixième de la surface du pays. Une balade sur l’un d’eux est une sortie mémorable. Situé près de la côte sud, le Solheimajökull est parmi les plus imposants : presque dix km de long, une calotte de 400 km2. C’est un grand classique. Chaque année, des milliers de personnes de tous âges vont s’y promener. En fait, la course est modulable à souhait pour aller jusqu’à l’exploration des cavités –très impressionnante, paraît-il– ou la cascade de glace.

Avec piolet et crampons

Piolet en main, les pieds chaussés de crampons, on progresse entre crevasses et monticules. Le plus étonnant est peut-être le voile de sable et de cendres qui recouvre la surface par endroits. Le résultat des dernières éruptions des volcans alentour. Celle de l’Eyjafjallajökull, qui a perturbé le trafic aérien dans le monde entier en 2010. Et bien d’autres, beaucoup plus anciennes.

Après cela, direction… la plage. Histoire de voir la mer de près. Ce jour-là est un jour comme les autres : ni tempête ni coup de vent particulier. Pourtant, des vagues hautes de plusieurs mètres s’abattent inlassablement, encore et encore. A seulement les contempler, voilà qui donne froid dans le dos en pensant à la vie des pêcheurs de morue, souvent venus de Bretagne, au tournant du XIXe s. Des mois durant, ils écumaient les côtes dans des conditions inhumaines.

Les glaciers islandais se découvrent en crampons  à l'occasion  de courtes balades

En ces temps pas si lointains, la vie sur terre n’est pas rêvée non plus. Pour s’en convaincre, un détour au village-musée de Skogar, tout à côté. Depuis des années, des bénévoles entretiennent une poignée de bâtiments bas, au toit de chaume. Serrés autour d’une petite église, ils montrent l’âpreté de la vie islandaise naguère.

Ici, la nature ne sera jamais domestiquée. Apprivoisée, tout au plus. Au Blue Lagoon, elle l’est de manière aussi spectaculaire qu’agréable : un gigantesque spa à ciel ouvert, dans le décor lunaire d’un champ de lave près de Keflavik et de l’aéroport international. Enveloppé par un nuage de vapeur, blanche comme les remparts gelés qui cerne les lieux, on goûte les bienfaits du thermalisme avec des eaux d’un bleu d’atoll polynésien. Inattendu ? Pas tant que cela dans ce pays qui marie la neige et le feu.

Le Blue Lagoon, qui mérite son nom.

Informations pratiques

Comment y aller ?

Vols avec Wow Air, la seule low cost islandaise. Aller-retour Paris-Reykjavik avec deux liaisons par jour. Lyon est aussi desservi en été. Wow Air commercialise des packs englobant hôtels, circuits et activités. Pour trouver votre vol au meilleur prix, utilisez notre comparateur de vols.

Avec qui partir ?

Allibert Trekkings organise toute une série de randos en Islande, hiver comme été.

Livre

  • Islande, aux éditions Lonely Planet

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Islande : nos suggestions de randonnées et trekkings
Allibert
au royaume des aurores borÉales - 8j.
 
2645.00
 
Allibert
ski et aurores au pays de feu - 8j.
 
2695.00
 
Allibert
sous la neige le feu - 8j.
 
2995.00
 

wolff

Bernard Frantz
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 120 | Summits mois : 0 | Summits total : 593
     > Classement des I-Trekkeurs
 


Articles de l'univers Voyage

66°Nord
66° Nord est une agence de voyage spécialiste des terres polaires. Avec 66° Nord découvrez le Grand Nord en petits groupes accompagnés ou en individuel et sur m...

Islande, terre des extrêmes
Récit d'une traversée de l'Islande, terre de feu et de glace, du Nord-Est au Sud-Ouest. Une île à la terre volcanique, désertique et sauvage, dominée par le ven...

Traversée de l'Islande
Récit d'un trekking de 17 jours traversant l'Islande du nord au sud. 17 jours et 450 kilomètres de randonnée en autonomie dans des conditions météo abominables ...

Trek du Laugavegurinn
Carnet Trek du Laugavegurinn, un des trekkings les plus courues en Islande et aussi réputé pour être le plus beau. D'un longueur de 55 km entre le massif rhyoli...

Trek sur les hauts plateaux du centre de l'Islande
Carnet d'un trek en solo et autonomie totale sur les hauts plateaux du centre de l'Islande. Mon projet était de rallier à pied Myvatn à Egilstadir via le volca...

Trekking de Þorsmörk à Skaftafell
Récit d'un trek en Islande de Þorsmörk à Skaftafell. Complètement dingué des étendues désertiques de l'Islande, David s'y rend chaque été pour un trek d'envergu...

Trek entre Kerlingarfjöll et Dreki
Trekking de 15 jours en Islande en solo et autonomie totale entre Kerlingarfjöll et Dreki à travers le Þjorsarver, Mulajökull, Sprengisandur jusqu'à Nyidalur pu...

Balades islandaises
Terre de glace et de feu, l'Islande est une contrée mystérieuse où la nature est omniprésente. Glaciers et volcans y cohabitent en toute harmonie. Le sud de l'î...

Randonnée en Islande : Aventure au pays du feu et de l'eau
Vidéo d'une randonnée de 15 jours en Islande. L’essentiel du pays, des sites célèbres aux lieux les plus sauvages : vallée glaciaire de Thórsmörk, péninsule de ...

Guide Randonnée Islande
Fiche Pays d'Islande : Carte d’identité - Formalités - Transports - Santé - Sécurité - Climat - Zones de trekking - Liens internes - Contacts. Des informations...

Photos de l'univers Voyage