Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

Tour du Vieux Chaillol

Rédigé le 19/08/2015 - Lu 4042 fois
Tour du Vieux ChaillolRécit de mon tour du Vieux Chaillol en 4 jours et en bivouac au départ du gîte les Paris. Un itinéraire sportif entre les vallées du Valgaudemar et du Champsaur en grande partie dans le parc national des Ecrins. Plus de 80 km et 4800 mètres de dénivelé positif de pur bonheur. Attention, paysage hallucinant en vue !

Le tour du Vieux Chaillol est une randonnée que je souhaitais déjà réaliser il y a plusieurs années et que je n’avais pas pu entreprendre pour des raisons de disponibilités.
Lorsque The North Face m’a contacté pour que je sélectionne une magnifique randonnée pour l’une de leur opération sur les plus beaux itinéraires en Europe, je n’ai pas hésité une seconde. Le Vieux Chaillol s’est rappelé à son bon souvenir comme un bon vin dans le creux du palet.

Le tour du Vieux Chaillol se réalise en 5 jours dans sa version classique. J’ai voulu le réaliser en bivouac et dans une version sportive de 4 jours.
Cap vers les Hautes-Alpes et les vallées du Valgaudemar et du Champsaur.

Lacs de Pétarel en vue pour poser le bivouac

Pétarel, c’est le Valgaudemar dans son plus bel apparat.

Magnifique 1er bivouac aux lacs de Pétarel

Le sentier démarre en remontant la vallée du Valgaudemar depuis le gîte d’étape des Paris. Et non pas depuis Paris comme j’ai pu l’entendre (si si je vous assure). Encaissée entre les hauts sommets abrupts des Ecrins, la vallée du Valgaudemar s’étire le long de la Séveraisse, le torrent qui prend sa source dans les glaciers du Massif des Écrins. Les villages de montagne se succèdent : Saint-Jacques-en-Valgodemard, Le Séchier, La Chaup, les Longis et l’Ubac où nous pique-niquons sous les arbres pour nous protéger du soleil et de la chaleur.

C’est ici que les choses sérieuses commencent. En route pour le col de Pétarel par les chalets de Prentiq. Au delà, la montagne s’ouvre sur le pic de Pian (2826 m), puis le pic Disdier (2561 m) et le pic de Pétarel (2618 m). Avec la canicule qui sévit depuis plusieurs semaines, les pelouses alpines sont cramées par le soleil. Sous le col de Pétarel, les marmottes sortent le nez de leur terrier, ce qui nous arrêtera un bon moment. La nature est toujours aussi plaisante à observer.

Lumières du soir sur le lac de Pétarel

Du col, il ne reste plus qu’à dérouler jusqu’aux lacs de Pétarel en passant au préalable par ceux de Sebeyras. Là, je crois rêver un instant. Le lac est un miroir sur l'Olan, le pic de Turbat et le pic des Souffles. A chaque heure ses lumières et j’en suis sûr à chaque jour ses surprises.
Lors des dernières lueurs du jour, trois chamois font leur entrée de l’autre côté du lac. Nous nous observons mutuellement quelques minutes, jusqu’à ce que la nuit noire engloutisse les montagnes et que les étoiles brillent de leurs plus beaux éclats. Pétarel, c’est le Valgaudemar dans son plus bel apparat.

Sous le col de Pétarel, les marmottes sortent le nez de leur terrier, ce qui nous arrêtera un bon moment.

La Chapelle-en-Valgaudemar

Jusqu’à Vallonpierre

Depuis les lacs de Pétarel, nous rejoignons 1000 mètres plus bas le fond de la vallée par la Chapelle-en-Valgaudemar. Nous la remontons presque entièrement et entrons dans le parc national des Ecrins, le plus alpin des parcs nationaux français. Mais avant de remonter la Séveraisse jusqu’au lac de Vallonpierre, nous faisons une petite halte au refuge du Clot Xavier Blanc. Situé à 1397 m d’altitude seulement, ce bâtiment tout en pierre appartenait à la Valgodemar Mining Company qui exploitait le sous-sol riche en cuivre et en plomb argentifère. Une fois le filon terminé, le CAF racheta la bâtisse pour en faire un refuge accessible.

Quelques glaciers subsistent sous le Sirac, la pointe de Chabournéou et la Pointe de Verdonne. En comparant le fond de carte IGN et ce que je vois à l’œil nu, on ne peut que constater le net recul des glaciers. Sic !

Bivouac face au refuge de Vallonpierre

Le refuge de Vallonpierre (2271 m) posé sur le bord du lac ne se découvre qu’à la dernière seconde. Situé au pied du Sirac et du Banc des Aiguilles, il réunit à la fois les grimpeurs, les randonneurs itinérants et les petits marcheurs venus profiter du cadre idyllique. Marmottes, chamois et troupeaux fréquentent aussi les lieux.

La nuit tombe. Je suis dehors à regarder les étoiles se lever.

Pourquoi se contenter d’un hôtel 5 étoiles quand le ciel nous en donne à ne plus savoir les compter ?

Montée au col de Vallonpierre

Entrée dans le Champsaur par les 3 cols

Une longue étape nous attend. Nous quittons le lac de Vallonpierre à l’heure où le soleil passe le Sirac. Objectif de la journée : passer 3 cols et descendre vers le refuge de Tourond au pied du Vieux Chaillol.

Le col de Vallonpierre (2607 m) est passé. Celui de Gouiran (2597 m) se situe à l’est. On le rejoint rapidement après avoir navigué dans un joli secteur de marne et de schiste. Au col de la Vallette (2668 m), des vautours fauves nous survolent un instant. Il faut repartir, la route est encore longue. Nous entrons dans le Champsaur connu pour être le plus haut bocage d’Europe composé de petites parcelles irriguées et séparées par des haies vivaces.

Arrêt pique-nique au refuge du Pré de la Chaumette, histoire de reprendre quelques forces avant de fouler les derniers kilomètres descendants le long du torrent de Champoléon.

Au col de Gouiran

Nous pensions bivouaquer au dessus de la cascade de la Pisse. Mais la météo orageuse, la fatigue et l’appel d’un bon repas et d’une bonne bière au chaud et au sec ont eu raison de nous. Accueil hyper sympa des gardiens. On a eu raison de rester là !

La Tourmente était à table hier soir, elle est aussi dans le ciel ce matin.

Col de la Vénasque dans la tourmente

La Tourmente était à table hier soir, elle est aussi dans le ciel ce matin. Le plafond est bas, gris. L’atmosphère est électrique. A peine avons-nous quitté le refuge que la pluie se met à tomber. Quel dommage ! Je ne verrais pas le Vieux Chaillol aujourd’hui.

Lorsque nous passons le col de la Vénasque (2487 m), la température a chuté d’au moins 20° C par rapport à hier. Nous sommes trempés, frigorifiés. Nous décidons de ne pas rejoindre notre point de départ car de gros orages sont annoncés pour l’après-midi. C’est à la station-village de Chaillol que s’achève mon tour du Vieux Chaillol avec déjà la certitude de revenir dans les parages pour pourquoi pas faire le tour du Valgaudemar par les refuges.

Montée au col de la Vénasque sous la pluie

Informations pratiques

Données de la randonnée

J1 : Les Paris - Lacs de Pétarel / 21 km ; D+ : 1670 m ; D- : 505 m
J2 : Lacs de Pétarel - Refuge de Vallonpierre / 22,4 km ; D+ : 1150 m ; D- : 1050 m
J3 : Refuge de Vallonpierre - Refuge de Tourond / 23,5 km ; D+ : 1085 m ; D- : 1580 m
J4 : Refuge de Tourond - Le Chaillol / 11,2 km ; D+ : 830 m ; D- : 775 m

Quel tour du Vieux Chaillol ?

Il y a le tour classique sur 5 jours mais des quantités de variantes, encore différentes de ce récit, sont envisageables en refuges, en gîtes d’étape et auberges et bien sûr en tente. C’est tout l’intérêt du secteur.

Comment l’organiser ?

Le tour du Vieux Chaillol est réalisable en solo. Une brochure regroupant toutes les infos pratiques est disponible à cette page.

Si vous souhaitez participer à une rando accompagnée ou en liberté comprenant la réservation des hébergements, le transport des bagages et la remise d’un topo, faites appel à la Maison du Tourisme du Champsaur Valgaudemar qui pourra vous concocter cela.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien s...
 


Articles de l'univers Voyage

Tour des Ecrins (GR 54 ®)
Récit du tour des Ecrins (GR 54) entre Monetiers les Bains et Bourg d'Oisans en sept jours. A tour de rôle, François et Simon mettent des mots sur les journées ...

GR5 ®, de Larche à Modane
Deux ans après le tronçon Larche-Menton, nous avons cette anne décidé de suivre le GR5 sur le tronçon Modane-Larche, avec Michèle, Bruno et Olivier. Compte-tenu...

Tour du Mont-Blanc
Le Tour du Mont-Blanc, grand classique des Alpes est une des plus belles randonnée d'Europe. Nicolas revient sur sa randonnée réalisée en septembre et en solo....

Transalpine - La traversée des Alpes
Carnet d'un trekking exceptionnel de 2300 kilomètres en solitaire traversant l'arc alpin entre Nice et Vienne s'étendant sur huit pays : la France, Monaco, l'It...

Tour du Cervin
Carnet de Trekking du Tour du Cervin, sommet mythique des Alpes d'une hauteur de 4478 mètres situé sur la frontière italo-suisse. Son esthéthisme particulier en...

Tour des Aiguilles Rouges
Randonnée de 4 jours autour des Aiguilles Rouges entre le massif du Mont-Blanc et les rochers des Fiz dans les Alpes. Un itinéraire panoramique de toute beauté ...

Trois jours dans le parc national des Écrins
Randonnée de trois jours en boucle au cœur du parc national des Ecrins au départ de Bourg d'Arud. Cap vers le lac et le col de la Muzelle, Valsenestre, le lac d...

Tour du Mont Blanc
Le Tour du Mont blanc appartient aux randonnées mythiques. En 1767 Horace-Bénédict de Saussure le parcourut pour la première fois. Aujourd'hui, chaque année en ...

Tour du Cervin
Le Cervin, pyramide naturelle quasi parfaite, géant des Alpes, est la montagne de tous les superlatifs. Depuis 2002, on peut en faire le tour à pied. Le Tour d...

Haute route du Grand Paradis
Récit d'un combiné trekking / randonnée glaciaire du parc national de la Vanoise en France à celui du Grand Paradis en Italie, entre alpages et haute montagne, ...

Photos de l'univers Voyage