Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |

10 blogueurs voyage racontent leur 1er trek

Rédigé le 19/10/2016 - Lu 2858 fois
10 blogueurs voyage racontent leur 1er trekUn 1er trek n’est jamais anodin : il signifie souvent beaucoup. Mal préparé, il peut devenir vite une catastrophe. 10 blogueurs voyage racontent leur 1er trek… Cap vers l'Islande, l'Australie, le Pérou, la Norvège, la Jordanie ou encore la France.

Le 1er trek qu’on réalise dans sa vie a toujours une saveur particulière : au pire il était catastrophique car mal préparé au mieux il était génial car il s’est déroulé sans aucun grain de sable. L’erreur du trekkeur débutant est souvent de faire un sac à dos trop lourd. Si vous envisagez de vous lancer dans votre 1er trek, pensez à lire notre article pour faire un sac à dos léger. Quoiqu’il en soit, le 1er trek reste à jamais gravé dans les mémoires.

Je vous invite à découvrir les 1ers treks de 9 blogueurs plus le mien. J’espère que ça pourra vous aider à franchir le pas si vous n’en n’avez pas encore fait et si vous êtes maintenant un adepte des treks, n’hésitez pas à raconter votre 1er trek en commentaire.

La Réunion du piton Maïdo à Hellbourg

Comme un premier amour, l'île de La Réunion tient une place toute particulière dans mon cœur et dans mes souvenirs. C’est en effet sur ses sentiers sinueux et dans ses cirques enchanteurs que j’ai effectué mon premier trek, l’un de ceux qui ont forgé ma passion pour la randonnée itinérante, la vie au grand air, l’effort avant le réconfort.

Lire la suite

Avec le recul et l’expérience aujourd’hui, je me rends compte que la destination avait tous les atouts pour me convaincre (la montagne surplombant l’océan, un parc naturel couvrant près de la moitié de l’île, des paysages variés et surprenants, un climat sec) malgré la difficulté de l’itinéraire ! Ce trek reste en effet, encore à ce jour, l’un des plus difficiles que j’ai parcouru.

C’est dans cet environnement envoûtant et exigeant que j’ai découvert les joies et les peines du marcheur, que j’ai appris à écouter mes sensations pour parvenir au bout du chemin, à accepter d’être une randonneuse « diesel » et contemplative mais toujours prête à relever les défis !
L’Île de La Réunion est un cadeau de la Nature, un premier amour que j’ai hâte de retrouver…

Lisez le récit de trek de Céline à la Réunion

1er trek à 17 ans sur le GR3 d’Orvault à La Baule

Mon premier trek remonte à … 15 ans. J’avais 17 ans, le bac en poche et c’était notre dernier été avec les copains de lycée. Nous étions invités à faire la fête au bord de la mer, alors que nous habitions aux alentours de Nantes. « Et si on y allait à pied plutôt, ça pourrait être rigolo, non ? » et voilà, comment on est parti ! Nous sommes un petit groupe de 6, il nous a fallu chercher du matériel et nous acheter des chaussures… On était en budget minimum, donc nous avions opté pour le camping et les pates… L’itinéraire allait en gros emprunter le GR3 d’Orvault à La Baule, en passant par le marais de Brière (parce que c’était rigolo à traverser !!). Je savais très bien lire une carte IGN, étant une adepte de la randonnée équestre et des parcours d’orientation (à cheval).

Lire la suite

Nous avons eu l’occasion de découvrir de supers coins aux portes de chez nous : le sillon de Bretagne à Savenay, le marais de Brière … Notre traversée des marais de Brière a été épique grâce à la pluie… Les étiers ont débordés, nous ne trouvions plus notre chemin, nous devions marcher pieds nus dans l’eau en évitant les écrevisses !! Notre nuit en camping à St André des eaux (renommé St André sous l’eau) s’est transformée en nuit dans les toilettes du camping, à cause de la pluie !

Au final, 6 jours de marche inoubliables, une première belle randonnée à notre compteur et qu’une seule envie : recommencer ! (et c’est ce que l’on a fait ;-) )

Découvrez le blog d’Arthur et Thibault, les enfants de Virginie

Equateur : Au coeur de la forêt amazonienne

Il y a 10 ans, nous partions pour la première fois en Amérique latine, en Equateur. Une des plus belles expériences que nous y avons vécu, et qui nous pousse aujourd’hui à explorer les moindres recoins de nature préservée de notre planète, c’est la découverte de la forêt Amazonienne.

Lire la suite

Nous étions dans une petite communauté kichwa près de Tena, possédant deux cabanes récemment construites pour accueillir les voyageurs, entre fleuve et forêt. Déjà la découverte de cette vie communautaire, nous avait complètement bouleversés pour sa simplicité et sa gouvernance exemplaire.

Nous nous sommes laissés convaincre d’aller marcher deux jours en forêt primaire, emmenés par deux hommes du village. Quelle expérience incroyable… C’est un univers totalement inconnu qui s’est ouvert à nous, assez éloigné des clichés que nous avions de « la forêt vierge ». Les bruits, les odeurs, l’humidité, la faune, la flore… Une expérience sensorielle extrême, notamment la nuit, dormants sur une simple bache à même le sol, entourés par une végétation impressionnante et des bruits mystérieux. Cette coupure totale, bien que courte, avait un caractère presque mystique qui nous a profondément marqués.

Nous racontons tout en détail dans un article consacré à notre trek en Amazonie pour ceux qui souhaitent en savoir plus, voir même tenter l’expérience !

Découvrez le trek en Amazonie de Seb & Laura

3 jours sur le GR20

Loin de mes sommets alpins, c'est en Corse et sur le mythique GR20 que je me suis lancée dans mon 1er trek.

Lire la suite

Trois jours pour parcourir quelques étapes du GR20 en guise d'initiation et c'est en petit groupe que je me suis lancée sur le sentier de randonnée. Une température idéale en ce mois de septembre et des couleurs flamboyantes qui annoncent le début de l'automne.

Le GR20 a la réputation d'être difficile et ce n'est pas une rumeur. Certaines parties m'ont vraiment paru difficiles. Mais je vous rassure, malgré les difficultés, la fatigue et surtout des douleurs aux pieds, j'ai savouré chaque moment. Le GR20 offre des panoramas très variés qui en font une très belle randonnée. Et cerise sur le gâteau, j'ai fêté mon anniversaire avec au réveil un magnifique lever de soleil face aux montagnes. Que demander de plus ?

Lisez le récit des 3 jours Céline sur le GR20

Le désert du Wadi Rum

Faire un trek, marcher des heures dans le désert, j’en rêvais depuis toute petite. Alors avec mes premiers salaires, je me suis offert mon rêve : un séjour en Jordanie avec 3 jours de trek dans le magnifique désert du Wadi Rum.

Lire la suite

L’idée de me préparer physiquement avant le départ m’avait bien effleuré l’esprit… Après quelques séances de 10 min de vélo d’appartement, et 2/3 randos de 2h près de chez j’étais confiante et sereine pour attaquer le trek – d’un niveau il faut le dire assez modéré. Seulement mes cuisses n’ont vraiment, mais vraiment, pas aimé l’expérience ! Sur le coup, je me souviens avoir eu l’impression de m’infliger une séance de torture : non mais vraiment à quoi cela sert-il de marcher en plein cagnard, sans voir le paysage changer ? Pourquoi ces montagnes au loin vers lesquelles je marche depuis des heures restent toujours aussi loin ?? J’ai même cru que je ne reviendrais pas en un seul morceau d’une partie un peu en escalade pour aller voir une arche à une centaine de mètre de hauteur… La vue de là-haut était à couper le souffle. Et je me suis rappelé pourquoi je faisais tout cela…

Je garde un souvenir magique de ce trek, un premier de ce qui je l’espère sera celui d’une longue série ! Les nuits à la belle étoile sous la voie lactée, cette nature immaculée qui s’étend à perte de vue, et ce silence qu’en vient la nuit… Depuis, je me suis mise au sport pour de vrai et bizarrement ça se passe beaucoup mieux !

Découvrez le blog de Mathilde

La Cradle Mountain en Tasmanie

J’ai réalisé mon premier trek en Australie plus précisément en Tasmanie à Cradle Mountain. Ce trek est un peu particulier car auparavant j’avais travaillé puis voyagé en Tasmanie avec des amis. J’ai décidé de faire ce trek en solo sur un coup de tête pour me donner une sorte de challenge lorsque nous avons pris des chemins séparés. A ce moment-là, je voyageais avec toutes mes affaires, le parc national n’avait pas de consigne mais avait un petit étalage libre d’accès à tous, mes affaires pouvaient disparaître, j’ai donc emporté mon petit ordinateur de 2 kg, ma tente, des affaires de rechange, les choses importantes, de la nourriture pour un jour et des bouteilles d’eau. Le sac devait faire moins d’une quinzaine de kilos.

Lire la suite

J’ai commencé le trek à la mi-journée pour marcher pendant 5 heures en passant des collines, des plaines jusqu’à arriver à mon campement seul (c’était bien balisé). J’ai monté ma tente, fait le tour des environs, mangé ma boîte de conserve de thon et de haricots blancs et je me suis couché tôt. Le lendemain, j’avais remarqué d’autres personnes étaient arrivés et avaient posé leurs campements plus loin. Je m’étais lever le premier dès 6heures, une longue journée m’attendait avec le tour de la montagne et son ascension puis le retour à la ville. 4 heures plus tard, j’étais arrivé au sommet, l’ascension (2 heures) était plus simple car j’avais laissé mes affaires en bas, j’avais juste emporté un peu d’eau et un appareil photo. J’ai eu besoin de 5 autres heures pour sortir du parc national et faire du stop jusqu’à la prochaine ville. Coup de bol, je n’ai pas attendu longtemps (15 minutes), alors quelques jours plus tôt, j’avais mis plus de 5 heures pour atteindre le parc.

Découvrez le blog de Stefan

Trek dans le parc national du Rondane

Il ne s’agit pas de ma toute première expérience de trek, la toute première ayant été avortée assez rapidement car nous avions de mauvais renseignements sur la route à prendre…Ce qui, vous serez sans doute d’accord, peut s’avérer assez casse-gueule. Cette année, fut donc ma première réelle expérience de trek en montagne pendant plusieurs jours.

Lire la suite

Avec mon compagnon (qui n’en était pas à son premier trek, lui), nous avons choisi le parc national du Rondane en Norvège, réputé pour sa beauté et son dépaysement. Les randonneurs débutants ou confirmés peuvent y trouver leur bonheur. Certains itinéraires sont très faciles et d’autres sont réservés à des randonneurs plus expérimentés... Quelques beaux sommets à atteindre, même si le toit de la Norvège ne se situe pas là et des paysages qui pourraient vous faire penser à la Mongolie. Nous avons fait une étape dans la ville de Otta pour acheter une carte avant d’entamer la randonnée au départ du parking de Spranget (lequel, pour une fois, ne coûte pas un bras, contrairement à d’autres parkings en Norvège), vous pouvez y laisser votre voiture plusieurs jours sans problème. Si je peux vous donner quelques conseils, même si vous randonnez en été, il peut faire très froid durant la journée mais surtout durant la nuit. Ne lésinez pas sur les moyens, un bon sac de couchage bien chaud ainsi que des gants et un bonnet pourraient vous êtes très utiles…

Découvrez le blog de Caroline

Le trek du Salkantay au Pérou

Il paraît que la montagne vous gagne, même lorsque vous êtes un(e) néophyte des balades en altitude. J’ai pu le vérifier par moi-même lors de mon premier (vrai) trek au Pérou. Inutile de penser faire le chemin des Incas, la rando star se réservant au minimum trois mois en avance.

Lire la suite

Nous nous attaquons donc au Salkantay, nom de l’un des sommets les plus spectaculaires des Andes et d’un trek moins célèbre que son confrère. Pendant cinq jours et quatre nuits, nous allons gravir ces montagnes - et même les déplacer - pour arriver au point d’orgue : le plus célèbre des sites Incas aka le Machu Picchu. Montées, descentes, dénivelés géants, col à 4 200 mètres, nuits glacées… Le parcours est semé d’embuches… Mais dieu que la montagne est belle. Les paysages se suivent sans jamais se ressembler, de la lagune aux eaux translucides, aux glaciers, en passant par la jungle luxuriante. Le tout sous le regard du Salkantay qui rappelle régulièrement qui est le patron.

Découvrez le blog de Solène

Islande entre Landmannalaugar et Thorsmork

Pour mon premier trek, je me suis attaquée en août dernier au célèbre parcours de 55 km entre Landmannalaugar et Thorsmork en Islande.

Lire la suite

Après une semaine de road-trip sur la route 1 à parcourir la côte Sud du pays, j’ai eu envie de découvrir les paysages fabuleux de l’intérieur des terres. Je n’ai vraiment pas été décue : chacune des quatre journées de marche apporte son lot de surprises et de nouveautés entre montagnes multicolores, fumerolles et sommets enneigés. Ce trek ne présente pas de grosses difficultés techniques pour les gens un peu sportifs mais il peut se compliquer très vite si les conditions météo ne sont pas bonnes. Aucun ravitaillement en nourriture n’est disponible pendant le trek, il faut donc prévoir d’être autonome pendant la durée du trek. Pour ne pas trop charger les sacs, j’ai choisi de dormir en refuge et non en tente comme la plupart des voyageurs. Les lits en refuge sont peu nombreux et il faut donc s’y prendre plusieurs mois en avance pour avoir de la place pendant les mois d’été. Je conseille vivement ce trek à tous les voyageurs qui envisagent de partir en Islande, c’est tout simplement l’un de mes meilleurs souvenirs de voyage !

Découvrez le blog de Solène

La réserve naturelle de Néouvielle dans les Pyrénées

Cette première rando itinérante en tente remonte à l’époque où l’appareil photo numérique n’était qu’un lointain rêve. Ô que ça fait un bail ! Un peu plus de 15 ans déjà. Je voulais vivre la grande aventure, carte et boussole en mains. Je voulais ne dépendre de personne sauf de nous-même (ma femme et moi). Sauf qu’à cette époque, il n’y avait pas de blogs comme I-Trekkings pour préparer sa 1ère randonnée itinérante.

Lire la suite

Nous voilà donc partie du lac d’Orédon pour une boucle de 3 jours en tente. Avec du recul, rien de bien méchant, sauf que nous avions des sacs à dos bien trop lourds. 15 kg pour Johanne et plus de 20 kg pour moi avec la sacoche photo. Le genre d’erreur qu’on ne fait qu’une fois (enfin normalement !). Pour autant, nous avons su apprécier à sa juste valeur cette première randonnée itinérante. C’était sans le savoir les débuts d’I-Trekkings car depuis, j’en ai parcouru des sentiers d’ici et d’ailleurs.

Découvrez le récit de mon 1er trek dans les Pyrénées

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien s...
Mon premier véritable trek, celui du camp de base de l'Everest! Difficile d'oublier les sensations qu'il m'a procuré! Se réveiller à tous les matins entouré de géants de plus de 8000 mètres, ça démarre bien une journée! Si les treks vous intéressent, j'en aborde d'ailleurs quelques uns sur la page de mon blogue (explorerlaplanete.com). Bonne continuité dans votre sympathique blogue!

Lien : http://www.explorerlaplanete.com
 


Derniers articles de l'univers Voyage

10 raisons indispensables de savoir utiliser une carte de randonnée
Une carte de randonnée est faite pour trouver son chemin et ne pas se perdre, mais pas seulement ! La bonne vieille carte papier garde un panel d’avantages face...

Raquettes et aurores boréales en Russie
Récit d'une semaine de raquettes à neige en Russie en Carélie vers le lac Oniéga puis dans le massif de Khibiny au niveau du cercle arctique où j'aurai la chanc...

La Grande traversée de la Haute Chaîne du Jura
Traversée de la Haute Chaîne du Jura en deux jours au départ de Thoiry et en passant par le Reculet et le Crêt de Chalam. Nuit à mi-parcours au gîte de Berbois

Raquettes en Russie : Carélie et massif de Khibiny
Direction la Carélie au bord du lac Oniéga et le massif de Khibiny à hauteur du cercle arctique pour une semaine de raquettes en Russie. A découvrir en vidéo.

Top 10 des treks au Maroc
Terre de trekking incroyable, le Maroc offre toute la diversité que peut espérer un randonneur : montagnes arides, vallées verdoyantes, villages accueillants, d...