Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Ski de randonnée sur l'île de Senja

Rédigé le 18/01/2017 - Lu 1089 fois
Ski de randonnée sur l'île de Senja6 jours de ski de randonnée sur l'île de Senja au nord de la Norvège située au sud-ouest de Tromso. Entre fjords magnifiques, villages typiques et sommets enneigés, nous faisons notre trace à la montée comme à la descente où nous prenons un sacré plaisir à skier face à la mer. Récit.

Première partie d'un voyage de 12 jours à ski de randonnée au nord de la Norvège. L'ile de Senja, située au sud-ouest de la ville de Tromso, offre des reliefs modérés qui plongent dans une baie déchirée par la mer qui forme des fjords magnifiques où poussent des villages de poupées et des fermes de saumon.

Randonnées à ski sur l'île de SENJA, du 6 au 12 avril 2016

6 avril 2016 - Jour 1 : Arrivée à Tromso

Vers 19h, notre avion troue la couche de nuage du Finnmark pour plonger vers Tromso. Et là, c'est le pays de merveilles : des montagnes à perte de vue, la mer parée d'or, des couloirs de partout, des pics, des dômes, le soleil rose et absolument de partout...de la neige.
Nous atterrissons, récupérons nos bagages, louons les voitures, et nous gagnons le camping de Tromso pour une nuit en cabanette, notre première en Norvège.

Jour 2 : Skarsfjettel (843 m) - 800m de dénivelée positive

Nous découvrons le soleil de (presque) minuit. Il se couche vers 21H30 et se lève à 4h. Le paradis des skieurs de randonnée qui peuvent partir à l'aube sans la frontale ou bien (nous concernant) démarrer les journées en ayant l'impression d'avoir fait la grasse mat'. Pour nous mettre en jambes (et pour des raisons logistiques),  nous choisissons un petit sommet au dessus de Tromso au départ d'une piste de ski fond. Nous déjeunons dans un froid glacial mais avec une très belle vue sur la baie de Tromso. De quoi se dire que ça y'est, on y est. La descente à travers les bouleaux est excellente, on se régale à godiller sévère, la mer dans le dos.

Nous prenons ensuite la route pour l'Ile de Senja, à l'ouest de Tromso, une distance ridicule à vol d'oiseau mais qui durera près de 3h tant les côtes sont découpées (le Routard dit que si l'on déplie les ôtes de la Norvège, on obtient un linéaire de 25 000 km).

Jour 3 : Tredjefjellet (898 m) + Istindjenas (851 m) environ 1200m de dénivelée positive

Nous nous établissons dans une très jolie maison à Sifjord. Au réveil, la météo est typiquement norvégienne, c'est à dire mi figue - mi souplette. On ne sait pas si ça va rincer ou se coller au beau fixe. Comme la neige est faiblarde au bord de l'eau, nous décidons de rentrer un peu dans les terres. Nous avions repéré deux petits sommets sur la carte : des pentes douces, des reliefs sans suprise, de quoi prendre la température de la rando locale.

Le premier sommet (Tredjefjellet 898 m) s'atteint facilement, mais nous faisons pour la première fois connaissance avec le vent local (qui passe sous les os) qui nous glace et son corolaire : d'énormes corniches sous les crêtes et sommets. Autant dire qu'il va falloir être attentif les prochains jours. Chaque sommet dispose d'une petite boîte en acier, renfermant un registre, nous laissons donc une trace de notre passage. Ensuite vient la descente, et la c'est grand soir avec une moquette toute souple sur laquelle on se fait bien bien plaisir. Nous enquillons avec un autre sommet au nom délicat de Istindjenas (851m) et sa descente toute aussi bonne.

 

Jour 4 : Dalfjellet (644 m). 600 m de dénivelée positive...à pieds

Nous sommes tombés en pâmoison devant une superbe photo de 2011 prise pas loin de la maison que nous louons et le topo est juste génial. Alors nous prenons la direction de Grunnfarnnes, pour faire chanter les spatules face à la mer sur le Dalfjellet, une superbe pyramide face à la mer. Mais arrivé, sur place, surprise, il ne reste qu'un seul filet de neige sur toute la face. Alors, comme le soleil est là et qu'il fait doux, nous nous organisons une petite virée à pied (les spatules resteront dans le coffre). On démarre par la visite d'un immense séchoir à morues à ciel ouvert. Pour en trouver la route, c'est simple, il suffit de suivre l'odeur puissante. Et franchement ces séchoirs c'est un sacré spectacle : des milliers de poissons pendus comme des jésus d'un côté, et des guirlandes de tête de l'autre. Pas de doute, l'île de Senja c'est un pays de pêcheurs.

On reprend notre ascension pédestre dans un décor de folie furieuse (vagues + grand large + îles + falaises noires + pics = 20/20 en esthétique).

Une petite pause au sommet (un mot sur le carnet) et puis comme il reste une langue de neige, à défaut de la skier nous décisons de la "luger". Et franchement, c'est un des meilleurs souvenirs du séjour !

Jour 5 : Kvaenan (964 m)

Aujourd'hui c'est grand jour puisque nous allons monter sur le Kvaenan, point culminant de l'île de Senja. Un sommet qui nous fait de l'oeil depuis plusieurs jours : son arête sommitale est constellée de petits pics. La légende locale raconte que ce sont des trolls pétrifiés. Nous allons donc vérifier. Le départ se fait depuis le bord de mer et demande un peu de portage dans la mousse.

Nous gagnons tranquillement le sommet quelques heures plus tard. Les trolls ont la tête dans les nuages et le vent vient nous saluer, une cordialité dont on se passerait bien mais que nos vestes en Gore Tex tolèrent.

La neige est infâme dans la tempête puis devient toute souple un peu plus bas. On enchaine alors les fameux virages "carte postale" face à la mer et une nouvelle montée pour un rab' de poudre, un bonheur !

Jour 6 : Skolpan (779 m)

Ce matin, la météo nous a préparé un plafond très bas et a causé quelques quintes de toux pendant la nuit. Nous nous orientons donc vers un programme tranquille avec un peu de tourisme sur le nord de l'île. Nous gravissons les pentes sympathiques du Skolpan et croisons pour la première fois des skieurs dans la montagne. S'en suivra un cocasse échange en anglais avant de s'apercevoir que nous conversons avec... des français ! La descente ne sera pas le plus grand des souvenirs mais Senja, par tout temps, sait prendre soin de ses invités en nous offrant des magnifiques couleurs de fjord. De quoi révasser, bien emmitouflé sous sa capuche.

L'après-midi nous offrira encore des belles surprises avec un arrêt dans le Esfjorden et sa poésie paysagère : des rives toutes en roches et secouées par la houle, un ciel mystique qui dévoile une multitude de nuances grisées, le tout surplombé par les aiguilles effilées du Okshornan. Alors malgré les doigts qui piquent et les chaussettes mouillées, on aurait envie que le temps se suspende, pour rester, à jamais, dans ces ambiances si particulières.

Références des cartes

  • Tromsø fastland –Stuoranjárga - 1:50 000 : carte de randonnée Turkart n°2629
  • Senja Sør- 1:50 000 : carte de randonnée Turkart n°2227
  • Senja Nord - 1:50 000 : carte de randonnée Turkart n°2226

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

unpas2cote

Laure CHATAIGNER
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 75 | Summits mois : 0 | Summits total : 239
     > Classement des I-Trekkeurs
C'est l'histoire d'une angevine d'origine et rennaise d'adoption, qui rencontre un savoyard à Londres... Et la suite est assez simple. Un saut de 700 km en Savoie, des chaussures de rando, des skis, des bâtons et un sac ...
 


Articles de l'univers Voyage

Les Alpes de Lyngen à ski de randonnée
Les Alpes de Lyngen, péninsule norvégienne longue de 80 km, formée de montagnes avec une altitude de 1833 m, vous ouvrent leurs fjords immenses où viennent se d...

Guide Randonnée Norvège
Fiche Pays de la Norvège : Carte d’identité - Formalités - Transports - Santé - Sécurité - Climat - Zones de trekking - Liens internes - Contacts. Des informat...

66°Nord
66° Nord est une agence de voyage spécialiste des terres polaires. Avec 66° Nord découvrez le Grand Nord en petits groupes accompagnés ou en individuel et sur m...

Les Lofoten du nord au sud
Carnet d'une randonnée dans l'archipel des Lofoten en Norvège. Situé au nord du cercle polaire, l'archipel des Lofoten est un écrin de montagne se jetant dans l...

Randonnée sur le plateau d'Hardangervidda
Le plateau d'Hardangervidda se situe en Norvège à mi-chemin entre Bergen et Oslo. C'est le plus grand plateau européen intégralement situé au-delà de la limite ...

Spitzberg : Raid à ski avec pulka
Carnet de voyage à ski au Spitzberg entre Sassendalen et la côte Est. Un raid nordique de 12 jours avec pulka à travers des territoires quasi vierges de monde. ...

Traversée des Alpes de Lyngen
Randonnée en Norvège au cœur de la péninsule de Lyngen, les Alpes de l'Arctique, au delà du cercle polaire. Un itinéraire spectaculaire et engagé entre montagn...

Ulvik, sur les pas du poète Olav Håkonson Hauge
Un poète, Olav H. Hauge, jardinier comme je le fus plus jeune, vécut toute sa vie dans un petit village de Norvège au fond d’un fjord du Hardanger : Ulvik. Tou...

Randonnée en Norvège : Les fjords vus d’en haut
Randonnée en Norvège dans la région des fjords du sud-ouest. Sauvages et indomptés, les fjords vu d’en haut impressionnent. Récit d’une semaine de randonnée ent...

Spitzberg : randonnées autour de Longyearbyen
Randonnées autour de Longyearbyen au Spitzberg sur l’archipel du Svalbard. Pendant une semaine, je me balade sur le territoire de l’ours blanc et découvre les p...

Photos de l'univers Voyage