Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Comment préparer sa randonnée en hiver ?

Rédigé le 11/01/2017 - Lu 2151 fois
Comment préparer sa randonnée en hiver ?La randonnée hivernale est un moment magique, les montagnes enneigées, les flocons de neige, les sapins blancs, un thermos de thé sous le soleil… elle a autant d’atouts pour plaire aux passionnées de la marche que la randonnée estivale. Mais avec le froid, le risque d’avalanche, le manque de balisage… elle demande d’être un peu plus minutieux dans sa préparation. Alors, comment préparer sa randonnée en hiver ? Réponses.

Si vous avez déjà lu et mis en pratique l’article « Comment bien préparer sa 1ère randonnée itinérante ? », voici le deuxième chapitre « Comment préparer sa randonnée en hiver ? ». La philosophie reste la même, la préparation d’une randonnée à la journée ou itinérante en hiver est identique, avec quelques points supplémentaires auxquels il faut porter attention, notamment en termes de sécurité.

Comment préparer sa randonnée en hiver ?

En hiver, on peut distinguer deux types de randonnée :

  • Les randonnées sur des itinéraires balisés spécialement pour la pratique de la raquette, souvent autour des stations d’hiver, en forêt ou sur des plateaux, qui ne présentent pas de risque d’avalanche. Ces balades de quelques heures à la demi-journée sont ouvertes à tous et ne demandent rien de particulier en dehors de vêtements chauds, d’une paire de raquettes… et d’un plan de l’itinéraire.
  • Les randonnées libres (recouvertes par la neige), à la journée ou sur plusieurs jours, qui suivent approximativement les itinéraires d’été voire pas du tout. Suivant l’exposition du terrain aux risques d’avalanche, ces itinéraires demandent d’être exigeants en matière de prudence.

Le risque d’avalanches

Sauf exception sur certains lieux sûrs, notamment autour des stations ou en forêt, le risque d’avalanche est à prendre en compte lors d’une randonnée en raquettes ou à ski. Avant de partir, il est impératif de consulter la météo pour connaître le degré d’avalanche prédit. Si celui-ci est important, il est bien évident qu’il faudra modifier votre programme. Dans tous les cas, il vous faudra un équipement indispensable de sécurité : DVA (Détecteur de Victimes d'Avalanches), pelle et sonde / par personne du groupe.

En plus de disposer du matériel de secours, il est impératif de savoir sans servir et de faire des exercices d’entraînement régulièrement, pour être 100% opérationnel le jour où une catastrophe arriverait. Pour cela, rapprochez-vous d’associations de randonnées ou de fédérations de montagnes, qui proposent régulièrement des formations en début de saison.

Il est en outre indispensable de savoir mesurer les risques d’avalanche. Su ce sujet, je vous conseille la lecture de l’Article de l’Anena sur les différentes méthodes d’aide à la décision si une situation de risques d’avalanche survient.

La météo en hiver

En hiver, la météo est bien plus contraignante. Au-delà du froid pour lequel il faut s’équiper avec des vêtements chauds, le vent et le brouillard sont à prendre en compte également. La moindre brise fait chuter la température ressentie. Par exemple, si la température est de -5°C et que le vent souffle à 10km/h, la température ressentie sera de -10°C. Lors de rafales, elle peut descendre alors jusqu’à -15/-20°C… C’est pour ces températures qu’il faudra penser à vous équiper. Quant au brouillard, il rendra le froid encore plus pénétrant. Par -5°C sous le soleil en marchant, il fait bon, avec le brouillard, on est vite gelé.

Un autre point important, c’est la durée du jour. En hiver, les journées sont courtes, cela veut dire que vous disposerez de moins de temps pour effectuer votre parcours. Par rapport à l’été, la distance parcourue sera bien moindre (hors difficulté d’avancement dans la neige). En janvier, le soleil se lève à 8h00 et se couche à 17h00. Il faudra prévoir d’être de retour avant le coucher du soleil (et de garder une marge de sécurité), ou de commencer à installer votre bivouac si vous êtes partis pour plusieurs jours.

L’équipement pour le froid

La randonnée en hiver demande un équipement spécifique, souvent différent de celui utilisé en été, notamment pour les vêtements. Vous pouvez retrouver l’article d’i-Trekkings « Quel équipement pour randonner en hiver ? » pour connaître les conseils indispensables afin de bien vous équiper pour cet hiver, ainsi que l’article plus spécifique consacré au choix de sa paire de raquettes, « Comment bien choisir sa paire de raquettes à neige ? ».

L’orientation dans le blanc

Sur les itinéraires balisés pour la pratique de la raquette, les panneaux sont généralement adaptés à la neige et bien voyants. Mais pour les autres balisages et panneaux, ceux-ci peuvent être recouverts par la neige, rendant plus délicat l’orientation. Lorsque le brouillard monte, il devient alors impossible de s’orienter. Plus qu’en été encore, le GPS est un outil qui se révèle précieux pour l’orientation en hiver, à condition se savoir s’en servir.

Pour s’initier à la randonnée en raquettes, l’idéal est de commencer par des sorties facile à la demi-journée/journée sur des itinéraires balisés et sans risque d’avalanche. Ensuite, avec un peu plus d’expérience, et une fois formée aux risques d’avalanches ainsi qu’à l’utilisation des DVA, vous pourrez vous lancer sur vos propres itinéraires.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

simon

Simon Dubuis
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 425 | Summits mois : 60 | Summits total : 2368
     > Classement des I-Trekkeurs
Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les mer...
 


Derniers articles de l'univers Voyage

10 conseils pour trouver un bivouac de rêve
Pour installer sa tente pour la nuit, un terrain plat suffit. Mais pour un bivouac magique, celui qui vous fera rêver et qui vous motivera pour repartir pour de...

Skye Trail
Récit de la traversée de l'île de Skye par l'équipe d'Aventure & Vous, 5 copains partis à l'aventure sur un trek de 130 km, hors norme, dans les paysages bruts ...

Tour du Beaufortain
Récit de mon tour du Beaufortain en 7 jours réalisé en refuges au départ de Queige. Un joli GR de Pays qui met en valeur des alpages actifs qui produisent le Be...

Ascension Ojos del Salado
Vidéo de mon ascension de l'Ojos del Salado (6893 m), le plus haut volcan du monde par son versant argentin après une approche d'une cinquantaine de km à pied a...

Randonnée et kayak de mer au cœur de l'archipel Saaristomeren kansallispuisto
3 semaines de voyage en Finlande dans les îles d'Åland au cœur de l'archipel Saaristomeren kansallispuisto en kayak de mer entrecoupées de randonnée à pied. Réc...