Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Vous êtes ici >> Accueil/Carnets de Randonnée et de Trekking, reportages, diaporamas et vidéos/Magazine Voyage/Conseils aux randonneurs/Vols annulés ou retardés : Comment se faire indemniser facilement ?

Vols annulés ou retardés : Comment se faire indemniser facilement ?

Rédigé le 09/02/2017 - Lu 1007 fois
Vols annulés ou retardés : Comment se faire indemniser facilement ?On connait tous quelqu’un qui a vécu la galère d’un vol annulé ou retardé et la difficulté de se faire indemniser. Dans cet article, je vous présente les droits du passager et vous dit comment se faire indemniser facilement.

Lorsque l’on part en trek à l’étranger, on prend souvent l’avion pour se déplacer. Il peut arriver que le vol soit retardé ou annulé. Je vous présente dans cet article les droits du passager et vous dit comment se faire indemniser facilement.

Le jour où mon vol a eu du retard

Il y a quelques années, mon vol Paris – Tenerife via Barcelone est retardé au départ de Paris. J’arriverai avec un jour de retard aux Canaries ratant ma correspondance à Barcelone.

© Stefano Garau

Que dit le droit des passagers ?

C’est le règlement européen CE 261/2004 qui définit les droits des passagers. Que dit-il ?

Quels sont les vols concernés ?

Tous les vols au départ d’un aéroport de l’Union Européenne plus ceux de la Norvège, Suisse et Islande mais aussi tous les vols à destination de l’Union européenne si la compagnie aérienne est européenne.

Les circonstances extraordinaires

Le passager ne peut pas obtenir d’indemnisation en cas de circonstances extraordinaires (météo, coup d’état…) qui n’auraient pu être évitées.

En cas de retard de vols

C’est la durée du retard du vol qui est déterminante pour recevoir une indemnité.

  • Retard de moins de deux heures : 0 €
  • Retard de 2 heures ou plus pour les vols de 1 500 km ou moins : 250 €
  • Retard de 3 heures ou plus pour les vols de plus de 1500 km jusqu’à 3 500 km et tous les vols intracommunautaires de plus de 1 500 kilomètres : 400 €
  • Retard de 4 heures ou plus pour tous les autres vols de plus de 3 500 km : 600 €

La compagnie aérienne a obligation de prendre en charge les frais de rafraîchissements, restauration, hébergement dans l’attente du départ de l’avion.

Dans le cas d’un retard d’au moins 5 heures, le passager peut demander le remboursement de son billet d’avion s’il renonce à effectuer le vol et peut même demander une prise en charge du vol retour vers l’aéroport de départ initial. La compagnie aérienne doit payer l’indemnisation en espèces, chèque, par virement bancaire ou par avoir avec l’accord écrit du passager.

vols retardés ou annulés : comment se faire indemniser facilement ?

© sablin

En cas de vol annulé

Le passager a le choix de :

  • Se faire réacheminer par un autre vol
  • Se faire rembourser le billet d’avion s’il renonce à prendre le vol
  • Se faire indemniser. Les barèmes sont identiques au retard de vol

Tout comme pour le retard de vol, le transporteur a obligation de prendre en charge les frais de restauration, rafraichissement, hébergement pendant l’attente. Toutefois, si la compagnie aérienne informe les passagers au moins deux semaines avant le départ du vol, il n’y a pas d’indemnisation. De la même façon si la compagnie offre une autre place dans un vol dont l’heure est proche, le passager ne peut recevoir d’indemnité.

En cas de surbooking

En cas de surbooking, la compagnie aérienne est tenue de faire appel aux passagers qui souhaiteraient renoncer à leur vol. Les passagers en question doivent alors entrer en négociation avec le transporteur à propos de ses indemnités. Ils peuvent a minima choisir :

  • Le réacheminement sur un autre vol
  • Le remboursement du billet s’il renonce à prendre le vol son voyage.

Le passager refusé en cas de surbooking bénéficie :

  • Du réacheminement par un autre vol ou le remboursement du billet d’avion
  • De la prise en charge des frais (restauration, rafraîchissement, hébergement) pendant l’attente
  • D’une indemnisation immédiate selon les mêmes modalités que le retard ou l’annulation d’un vol

Si c’est le passager qui refuse de monter à bord, il ne peut prétendre à une indemnisation.

Se faire indemniser facilement

Tous les passagers ont le choix de se débrouiller seul ou de faire appel à une entreprise spécialisée.

Se débrouiller seul

Je reviens sur mon exemple du départ. Le retard pris au départ de Paris me fait rater ma correspondance à Barcelone pour Tenerife. La compagnie aérienne a immédiatement pris en charge le dîner et la nuit à Barcelone. Je me suis ensuite débrouillé seul pour me faire indemniser. J’avais obtenu à l’époque un avoir de 100 € à valoir sur un autre vol de la compagnie alors que j’aurais pu être indemnisé à hauteur de 400 € si je me réfère aux droits du passager. Par faute de temps et n’aimant pas la paperasse, je n’ai pas essayé d’obtenir davantage.

Flightright

Faire appel à une société spécialisée

Si j’avais eu la connaissance d’entreprises spécialisées pour défendre mes droits, je pense que je n’aurais pas hésité une seconde pour mandater une société car :

  • C’est un gain de temps
  • Ça évite la paperasse
  • Il n’y a rien à perdre, tout à gagner

Flightright est l’une de ces entreprises. Elle est même n°1 en Europe et bénéficie d’une note de 9,1/10 concernant les avis vérifiés chez Trustpilot. Comment ça marche ?

  1. Vous vérifiez si vous avez le droit à une indemnisation en entrant votre n° de vol et sa date
  2. Si oui, vous mandatez Flightright pour défendre vos droits
  3. Flightright vous reverse votre indemnité déduite de sa commission de 25%

Dans mon cas précis, j’aurais gagné du temps et j’aurais reçu une indemnité de 300 € au lieu de mon bon d’achat de 100 €. Y'a pas photo 

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 360 | Summits mois : 100 | Summits total : 10587
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien s...
Pour ma part, j'ai eu des sous pour revenir de Sicile en Novembre, vol décalé, puis escale jamais repartie, départ le lendemain. Après réclamation auprès de Transavia j'ai été dédommagé super rapidement, mais je ne pense pas que ce soit le cas tout le temps, donc ce type de prestations peut etre super utile je pense, surtout avec des low cost !
 


Derniers articles de l'univers Voyage

Randonnée dans le Haut-Jura de Lajoux à la dent de Vaulion
Récit de 4 jours d'itinérance en automne sur la frontière franco – suisse au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura de Lajoux à Vallorbe (suisse). Un parco...

Tour des Pérics
Tour des Pérics dans les Pyrénées en 4 jours entre haute Ariège et Pyrénées orientales. Une belle boucle sac léger de refuge en refuge.

Traversée du Rajasthan à pied
Traversée du Rajasthan à pied d’Udaïpur à Jaisalmer, soit plus de 600 km à travers la Chaîne des Aravallis et le désert du Thar. Un voyage qui invite à la décou...

Vidéo de mes 6 jours de randonnée dans le Val d’Aoste
Vidéo de ma randonnée de 6 jours dans le Val d’Aoste en Italie réalisée en bivouac, cabane, camping et refuge. Une rando au cœur des 4000 des Alpes : Mont-Blanc...

7 jours de randonnée dans le Mercantour
Randonnée de 7 jours au départ de Boréon dans le parc national du Mercantour. Au programme : la Madone de Fenestre, la vallée de la Gordolasque et le magnifique...