Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/L'Alpe numéro 50 : Et si nous pointions le doigt sur... Les métiers de la montagne?

L'Alpe numéro 50 : Et si nous pointions le doigt sur... Les métiers de la montagne?

Rédigé le 07/09/2010 - Lu 1866 fois

Le cinquantième numéro de la revue L’Alpe est arrivé ! Treize ans d'existence maintenant pour cet OVNI du monde de la presse qui réconcilie savoirs scientifiques et approches journalistiques.

La thématique abordée est celle des métiers de la montagne. Ce cinquantième numéro de L’Alpe (vivat !) revient aux sources. Souvenez-vous : le premier volume,
il y a douze ans, avait pour titre « Gens de l’alpe » ; et c’est encore de « gens » dont il est question ici.
Pour rappeler, s’il en était besoin, que les patrimoines de l’Europe alpine n’ont d’intérêt que s’ils permettent de dire la vie des hommes et des femmes de la montagne, et plus encore de présenter leur riche vie sociale.

Zoom sur :
♦ Ce que les métiers de la montagne nous apprennent sur l'évolution du salariat dans nos sociétés
♦ Les pratiques à travers les métiers liés au tourisme de montagne
♦ La gestion et la mise en valeur de ce patrimoine collectif qui participe à l’économie touristique
♦ L'historique du métier (encore mal ou peu connu) de guide, de gardien et autres montagnards qui ont fait de la goguette et de la balade un métier rude et solitaire (heureusement, les touristes sont là pour papoter avec eux )
♦ Portraits de quelques acteurs

Alors, profession ou passion ? Car si la montagne, ça en gagne certains, l’envie de liberté se paye parfois cher pour ces amoureux des cimes et d’air pur.

Bientôt la mort des guides ? Malgré leur amour de la montagne, en hiver comme en été, les tours opérateurs commencent à leur faire de l’ombre. Pourtant, nous avons tous besoin de guides. Et lorsque nous décidons de partir dans les Alpes découvrir ces beaux paysages au travers d’une randonnée (pour muscler nos cuisses c’est parfait !), nettoyer nos poumons et faire cuire nos marshmallows lors de bivouacs, il faut partir armé : bonnes chaussures, eau, topoguides, sac à dos, polaire (parce que le soleil en montagne c'est comme la lumière du frigo, ça éclaire mais ça chauffe pas !), etc. Et le plus important : choisir son guide, car à défaut d’un surfer qui joue des muscles, le guide de haute montagne est un compagnon indispensable.

Voilà pourquoi la revue L’Alpe met le nez dans ces sujets du versant touristique de la montagne et des problématiques qui en découlent. Toutes questions abordées avec sérieux, il va s’en dire, car L’Alpe décortique ainsi les cultures et les patrimoines pour mieux comprendre le monde d’aujourd’hui !

Retrouvez toutes les informations sur cette parution sur : http://www.lalpe.com/

Autre actualité en lien actu avec la parution du numéro 50 : l'association MONTANEA organisera un colloque avec de nombreux auteurs de ce numéro à Chambéry au centre des congrès Le Manège, le 28 septembre (de 9 à 13 heures). À son issue, il y sera offert une dégustation de vins de Savoie à tous les participants. Enfin, le festival international des métiers de montagne se déroulera du 18 au 21 novembre, toujours à Chambéry. Il proposera trois villages sous chapiteau, dévolus à la formation, à l’emploi et aux professionnels, où il sera possible de s’informer sur les métiers et les spécificités de l’emploi en région de montagne. Débat public avec Albert Jacquard le 17 novembre. Et colloque sur le dossier (l'hiver alpin) de notre numéro 51, le jeudi 18 novembre. Programme disponible sur www.metiersmontagne.org

audrey

Audrey
Administrateur
Envoyer un mail
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 3648
     > Classement des I-Trekkeurs
Audrey, graphiste et photographe, je suis passionnée de voyages et d'art !