Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Loïc Pillois et Guilhem Nayral ont été retrouvés en Guyane

Loïc Pillois et Guilhem Nayral ont été retrouvés en Guyane

Rédigé le 06/04/2007 - Lu 2435 fois

Loïc Pillois a rejoint jeudi matin une commune isolée et a donné la localisation de son camarade Guilhem Nayral, retrouvé "vivant mais fatigué".

Il est descendu seul de l'hélicoptère, le visage amaigri mangé par une barbe et l'air très affaibli. Vêtu d'un short et d'un sweat-shirt, tenant sa machette à la main il n'a dit qu'une seule phrase : "Il fait vraiment très chaud". Loïc Pillois, le randonneur réapparu jeudi matin dans le centre de la Guyane, est arrivé dans la soirée à Cayenne pour être entendu par les gendarmes sur son odyssée de sept semaines en forêt.

Arrivé le premier à Saül, une commune isolée au centre de la Guyane, le randonneur a donné la localisation de Guilhem Nayral, son compagnon d'infortune. Celui-ci a été retrouvé jeudi vers 19h (heure de Paris) "vivant mais fatigué", a annoncé la direction de la gendarmerie. Guilhem Nayral a été hélitreuillé par un hélicoptère de la gendarmerie à une quinzaine de km de Saül, a précisé la direction de la gendarmerie.

Trois semaines de vaines recherches

Les deux Français, âgés tous deux de 34 ans, avaient été vus pour la dernière fois le 14 février par le piroguier qui les avait déposés sur la rive du saut (rapide) Grand Kanori, au bord du fleuve Approuague, à une centaine de kilomètres de marche à l’est de Saül. Les randonneurs, identifiés comme Guilhem Nayral, habitant Sanary dans le Var, et Loic Pillois, habitant en Gironde, étaient arrivés le 12 février en Guyane où ils avaient entrepris une randonnée qui devait les mener à Saül.

Quatre autres randonneurs partis le 17 février du saut Grand Kanori sur un parcours quasiment identique étaient arrivés à Saül le 25 février au matin "sans jamais rencontrer Guilhem Nayral ni Loïc Pillois", selon Philippe Weng, l’un de ces marcheurs. Guilhem Nayral et Loïc Pillois devaient normalement regagner Paris le 27 février après avoir pris l’avion la veille à Cayenne. L’alerte avait été donnée par leurs proches.

Lors de leur disparition, la préfecture de Cayenne avait indiqué qu’ils étaient "partis sans GPS ni téléphone satellitaire, sur une ligne de crête, le long d’un parcours très difficile, sillonné de criques".
Les recherches menées par une équipe de gendarmes et une autre composée d’une dizaine de militaires du commando de recherche et d’action en jungle du 9e Rima (Régiment d’infanterie marine) étaient restées vaines.

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...