Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Le Club Alpin Français fête ses 140 ans

Le Club Alpin Français fête ses 140 ans

Rédigé le 04/04/2014 - Lu 5779 fois

 C’est le 2 avril 1874 que le premier Club Alpin a été créé à Paris. Il comprenait à l’époque 7 sections et une centaine de membres. Aujourd’hui, le Club Alpin Français (CAF) célèbre ses 140 ans et constitue un acteur incontournable du monde de la montagne.

Le CAF fête ses 140 ans

1874 - 2014

Les actions du CAF ont marqué l’Histoire de la montagne et de l’alpinisme français : de la première ascension de la Meije aux premières expéditions himalayennes (Annapurnas, Makalu...) sans oublier l’inauguration du premier refuge des Pyrénées ou la participation dans la création du parc national des Ecrins. Son secret pour durer, c’est « une volonté de pratiquer, de faire partager, de transmettre une passion et d’être un passeur de montagne auprès des autres » précise Georges Elzière président de la Fédération. Cette approche de la montagne, c’est l’esprit Club alpin, l’ADN de l’association.

En 2004, le CAf devient la FFCAM (Fédération française des clubs alpins et de montagne). L’association compte désormais 88 000 adhérents et 6 500 bénévoles répartis dans 337 clubs partout en France, et gère un patrimoine de 125 refuges, rénové et modernisé chaque année.

La FFCAM en quelques chiffres (2012/2013)

  • 88 000 licenciés
  • 19% ont moins de 25 ans
  • +8,5% du nombre d’adhérents chez les moins de 18 ans
  • 337 clubs
  • 60 comités régionaux et départementaux
  • 27% de femmes bénévoles au sein des directions des clubs
  • 4800 personnes ont participé à une formation technique
  • 125 refuges dont 15 chantiers réalisés, en cours ou à l’étude
  • 253 000 nuités en 2013
  • Budget annuel : 8632 K€
     

® Nicolas Raynaud

La jeunesse, défi de chaque instant

Le défi de chaque association est de renouveler ses adhérents. Or, la montagne se vide peu à peu de pratiquants. Le tourisme de montagne est un enjeu sociétal et économique pour les vallées et ses villages. L’enjeu est donc majeur. « Pour ramener un public vers la montagne, il faut y faire venir les jeunes très tôt » rappelle Georges Elzière. Malheureusement, tout n’est pas fait pour l’aider dans cette tâche. Les classes de montagne et les colonies de vacances sont bien moins nombreuses aujourd’hui à arpenter les sentiers de montagne qu’il y a vingt ans. Sans compter que le code de la Construction et de l’Habitation par l’intermédiaire de l’arrêté du 10 novembre 1994 (REF7) concernant les refuges de montagne, y interdit l’accueil avec nuitée des activités de type R (colonies de vacances, classes de neige ou de découverte…). « C’est une aberration » pour Georges Elzière mais « nous travaillons pour faire changer le texte ». Toutefois, l’accueil des mineurs reste autorisé dans le cadre de l’itinérance par le code du Tourisme de 2007.

Malgré ses difficultés, la FFCAM arrive à attirer 700 nouveaux jeunes adhérents chaque année depuis plusieurs années. Les équipes Espoirs qui accompagnent les jeunes vers le haut niveau et l’arrivée de nouvelles activités comme la skackline et la cascade de glace sont des tremplins pour renouveler les adhérents.

140 ans, ça se fête !

De nombreuses manifestations vont être organisées par les clubs pour promouvoir cet anniversaire : courses, conférences, rassemblements… Tout n’est pas encore prêt... mais un blog a déjà été créé pour célébrer les 140 ans du Club Alpin et un clip vidéo « 140 ans » est en cours de préparation. Il présentera la FFCAM à travers son histoire et la pratique de ses nombreuses activités.

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...