Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Birmanie : La Balaguère dévoile un itinéraire exclusif

Birmanie : La Balaguère dévoile un itinéraire exclusif

Rédigé le 01/10/2014 - Lu 8444 fois

Un voyage dans la plus pure tradition de l’aventure et de l’exploration, où la marche constitue le seul et unique moyen de rencontrer des tribus montagnardes appartenant à des ethnies isolées, c’est ce que propose La Balaguère avec cet itinéraire de grande ampleur en Birmanie, de Kengtung à Ngapali Beach. Kengtung est une petite ville entre collines et rizières et ses alentours ont récemment été ouverts à la randonnée, ce qui permet de découvrir le quotidien des peuples Akhas, Ann et Lahu. Dans le premier, les femmes portent une coiffe très singulière faite de boutons, boules et pièces d’argent , un costume noir décoré et des jambières nus pieds… Dans le second, le voyageur entre en contact avec un peuple animiste, c’est-à-dire qui croit aux esprits. Cette tribu ne connaît pas l’écriture et leurs dents noires sont impressionnantes : c'est un signe de beauté pour les femmes. Ce peuple vit comme ses ancêtres, imperturbable aux changements de notre temps.

Un kaléidoscope d’ambiances à travers la Birmanie

Prochaine étape : la splendide région de Pindaya, une des plus cultivées comme en témoigne le patchwork coloré des terres agricoles. Des carrioles tirées par des buffles progressent lentement sur les chemins. Dans les champs s’aperçoivent les tuniques danu noires et les foulards des pa-o à carreaux des agriculteurs au travail. Au marché de Kalaw, où de nombreuses ethnies des villages environnants viennent s’approvisionner et sont reconnaissables à leurs costumes traditionnels. Kalaw est une terre d’immigration et les montagnes qui l’entourent, fertiles, pour faire pousser du thé, du riz sec, et des orangers. Le soir venu, les moines du monastère tout proche ouvrent leur porte aux voyageurs. Le tracé de ce nouveau circuit suit une trajectoire est-ouest voulue originale, dans le sens où elle invite chacun à se plonger dans des ambiances birmanes très différentes.

Plongée dans une culture encore méconnue

Elément central du voyage rejoint après trois jours de marche depuis Kalaw, le lac Inlé invite à la découverte des modes de vie des ethnies montagnardes Palaung et Danu. Partout des villages sur pilotis et des jardins flottants jalonnent le paysage, parsemés de marchés locaux pittoresques qui regorgent d’activités artisanales : tisserands de soie, de lotus, fabrication de ces fameux « cheroot « cigares birmans, atelier de laque… La culture se mêle à la nature et à l’histoire au fur et à mesure qu’on se rapproche de Bagan, un site archéologique majeur constitué de près de 3000 temples, à parcourir à vélo ou en carriole. En apogée, repos, baignades, massage et crustacés, vous attendent pour clôturer ce chapitre birman sur Ngapali Beach, une des plus belles plages du golfe de Bengale. Pour terminer ce voyage, une visite de la belle cité Rangoon, la plus grande ville du Myanmar avec 4 millions d’habitants. La ville abrite le plus grand nombre de bâtiments coloniaux d’Asie du Sud-Est mais également de nombreux édifices bouddhistes. On y admire la vieille poste ou le célèbre hôtel Strand, ainsi que la majestueuse pagode Shwedagon, l’un des plus importants lieux saints bouddhiques. Le terminus d’un voyage qui s’annonce particulièrement prometteur.

Le programme dans le détail

J1 : vol Paris/Chang Rai.
J2 : arrivée Chang Raï et transfert en Birmanie par le poste de frontière de Tachileik. Route pour Keng Tung.
J3 à J5 : 3 jours de marche, en étoile depuis la petite ville de Keng Tung ; entre collines et rizières à la rencontres des ethnies : Akhas, Ann, Lahu. Une région récemment ouverte d’un grand intérêt pour la randonnée.
J6 : balade autour du lac de Keng Tung, et découverte de l’artisanat local. Vol pour Heho. Transfert pour Pindaya.
J7/J8 : marche dans la splendide région de Pindaya, une des plus cultivées comme en témoigne le patchwork des champs. On observe des carrioles tirées par des buffles, les tuniques danu noires et les foulards des pa-o à carreaux des agriculteurs au travail. Nuit en monastère
J7. Transfert pour Kalaw, non loin du Triangle d’Or
J9 à J11 : encore 3 jours de marche de Kalaw pour rejoindre à pied le lac Inlé, pour découvrir les modes de vie des ethnies montagnardes (Palaung, Danu) traversant les villages, la jolie campagne et même la gare de train de Myin Taik. Transfert en bateau pour Nyaung Shwe.
J12 : exploration de toutes les richesses du lac Inle en barque : marché, pagode, artisans du lac (tissage de la soie et du lotus, fabrique de cigares), jardins flottants et monastère de Nge Phe Chaung.
J13 : balade dans les vignes des montagnes rouges à vélo. Sources chaudes de Khaung et rencontre avec les enfants d’un d’orphelinat. Vol pour Nyaung U et transfert pour Bagan.
J14 : Bagan : un des plus prestigieux site bouddhiste d’Asie du sud-est. Découverte en vélo et en carriole, de quelques-uns des 3000 temples disséminés dans les vastes plaines.
J15/J16 : vol pour Ngapali beach. Baignades et balades le long de splendides plages aux eaux limpides. Village typique de pécheurs. Massage possible en option.
J17 : Rangoon, découverte du sud de la ville et des ses monuments coloniaux, ainsi que la pagode de Shwedagon.
J18/J19 : vol Rangoon/Paris

.

Informations techniques

Condition de départ : départ garanti à partir de 5 personnes minimum.
Condition du groupe : groupe limité à 15
Vol : vol régulier sur Malaysian Airlines, Syngapore Airlines ou autres compagnies régulières.
Hébergement : 12 nuits en chambre double ou exceptionnellement triple (SdB privée) en hôtel, 3 nuits chez l'habitant ou en monastère, 2 nuits dans l’avion.
Niveau : 3 à 6 heures de marche facile, avec peu de dénivelé lors de 8 jours de marche. 1 journée à vélo sur terrain plat dans le secteur de Nyaung Shwe et 1/2 journée dans le secteur de Bagan.
Portage : uniquement les affaires de la journée.
Climat : tropical humide, plus tempéré dans les zones de montagne. La meilleure saison va de novembre à février (15-24°c), de mars à mai est la période la plus chaude (25-33°C), la mousson va de juin à octobre.
Encadrement : accompagnateur birman francophone, assisté d’un guide local, porteurs pendant les treks.
Forfait : Forfait tout compris excepté : les frais de visa (environ 30 $), les déjeuners des J2, 15, 16 et 18, les diner du J15, les boissons, les pourboires d’usage, les taxes sur les photos et vidéos, le guide lors du séjour à Ngapali, les massages optionnels, les frais d’inscription, l’assurance.
Dates : d’octobre à avril, à partir de 3495 euros par personne

Plus d'infos : site de La Balaguère

 

solomonkane

David Genestal
Administrateur
Envoyer un mail
David Genestal
Summits année : 240 | Summits mois : 0 | Summits total : 2064
     > Classement des I-Trekkeurs
A force de voir gamin des grands avec des gros sacs, le moment est forcément arrivé où j'ai eu envie de faire comme eux. De randos à la journée en trek de plusieurs jours, je finis par tenter l'expérience des treks au long cours : traversée des Pyrénées (2002)...
 


Articles de l'univers Voyage

5 treks incontournables en Asie du Sud-est
L’Asie du Sud-est n’est pas le royaume du trekking sportif. Les randonneurs s’y rendent pour découvrir une mosaïque de cultures et de paysages tout à fait excep...