Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/La "Free Rando" se démocratise cet hiver

La "Free Rando" se démocratise cet hiver

Rédigé le 09/10/2014 - Lu 4963 fois

Les équipementiers avaient donné le ton depuis quelques saisons. Le terme de « free rando » sort désormais de l’anonymat et devient une pratique à part entière. Pas complètement « ski de randonnée » mais plus totalement non plus « ski alpin », la « free rando » vise un public à qui le hors-piste fait de l’œil et qui a envie d’aller un peu plus loin que les dernières remontées mécaniques sans toutefois devoir affronter d’énormes dénivelés. Entendez par là que le télésiège n’est qu’un moyen parmi d’autre d’atteindre un point vers lequel il faudra probablement marcher un peu avant de goûter aux joies de la poudreuse.

La « Free Rando » alors c’est quoi pour de vrai ?

La « free rando » démocratise un peu davantage le hors-piste en le rendant accessible grâce à un encadrement professionnel. Ce n’est pas une obligation évidemment mais c’est un gage de sécurité et d’apprentissage pour qui souhaite faire ses premières armes au-delà de la frontière du domaine alpin. De plus en plus de stations proposent ainsi des forfaits adaptés pour aller skier encore plus près de la nature et côtoyer les sommets. Longtemps réservé à une « élite », la pratique se veut aujourd’hui plus large et permet également aux moniteurs et aux guides d’étendre leur champ des possibles dans un contexte touché par la crise lui aussi.

Les Sybelles ouvrent le bal

Parmi les spots proposant ces prestations, on trouve le domaine des Sybelles, dominé par le paysage du Pic de l’Etendard et des Aiguilles d’Arves, entre Grandes Rousses, Belledonne et Maurienne. Moyennant 80 euros par personne pour une demie-journée et en justifiant d’un niveau « classe 3 » ce sera parti pour une initiation en douceur à la poudreuse et au matériel de randonnée. Du raid découverte sur 4 jours à la « fat » ambiance sportive sur deux journées, Philippe Vincent est aux commandes de ces stages où alternent apprentissage technique et des consignes de sécurité, nuits en refuge et virages en « popow » | Contact : Philippe Vincent, 06.81.44.53.97 | www.sybelleshorspiste.com

Le reste de l’offre ailleurs dans les Alpes

Aux Menuires c’est l’ESF qui chapeaute l’activité. Dans le splendide et immense domaine des Trois Vallées, vous découvrirez la vallée des Encombres, à seulement 20 minutes de marche au-delà de la Pointe de la Masse. Pour 312 euros, rien de moins que deux heures de descente dans un lieu où seuls se croisent les chamois et les bouquetins ! Plus classique, un stage d’initiation au ski de randonnée traditionnel est également organisé. Des stages à retrouver également dans d’autres stations, comme les Albiez, les Contamines ou Saint-Gervais.

A l’assaut des Dômes de Miage

Réservée aux pratiquants experts et endurants, cette course au départ du village des Contamines, s’en va rejoindre le refuge des Conscrits avant de basculer par le haut du glacier en direction du col des Dômes. S’ensuit de là une traversée inoubliable de l’arête, très aérienne, avec un point de vue époustouflant à 360° sur le versant italien du Mont-Blanc et le Val Montjoie. Les guides se chargent ensuite de tracer des descentes infernales et à couper le souffle sur le glacier d’Armancette et jusqu’au hameau de la Frasse. Comptez 399 euros la course de deux jours avec encadrement par un guide, demi-pension en refuge, casse-croûte, matériel collectif et prêt d’un ARVA). Infos : Bureau des Guides des Contamines

solomonkane

David Genestal
Administrateur
Envoyer un mail
David Genestal
Summits année : 240 | Summits mois : 0 | Summits total : 2064
     > Classement des I-Trekkeurs
A force de voir gamin des grands avec des gros sacs, le moment est forcément arrivé où j'ai eu envie de faire comme eux. De randos à la journée en trek de plusieurs jours, je finis par tenter l'expérience des treks au long cours : traversée des Pyrénées (2002)...