Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/L'essence du trek retrouvée en Ethiopie, à travers l'Abyssinie

L'essence du trek retrouvée en Ethiopie, à travers l'Abyssinie

Rédigé le 24/11/2014 - Lu 4660 fois

Alléchant voyage que celui proposé par Terres d'Aventure en Ethiopie, plus exactement en Abyssinie, territoire au sein duquel sont ancrées les racines du christianisme éthiopien. Un véritable trek de quinze jours qui, successivement va traverser le parc de Simien puis la région de la Tékézé. Pays fraîchement ouvert au tourisme, la destination devrait séduire les randonneurs pour qui voyage peut parfois rimer avec improvisation. Pas encore totalement structurée en matière d'accueil de voyageurs étrangers, l'Ethiopie offre des infrastructures qui peuvent fonctionner comme une pochette surprise ! Des aléas qui rendent l'expérience du pays d'autant plus inoubliable !

Une orientation résolument montagne

Ce grand trek commence par la visite de Gondar, la capitale de l'Ethiopie du XVIIe au XIXe siècle. A l'intérieur de l'immense enceinte, la cité impériale déploie ses palais, ses églises et ses monastères, marqués par des influences indiennes et arabes. Au-delà de Gondar, le trek s'engage dans le parc national du Simien, façonné par des siècles d’érosion en un paysage de sommets déchiquetés et d'à-pics vertigineux. Dans ce paysages de montagnes sculptées, refuge des babouins geladas et des chacals du Simien, l’ascension du Rash Dashen, le plus haut sommet d’Ethiopie à 4490 mètres, au son de la musique des bergers joueurs de flûte, pourra avoir quelque chose d’irréel.

Lalibela : le clou d'une itinérance de 15 jours

Au détour d’un chemin, près d'un village traditionnel aux maisons rondes, se cache la cité de Lalibela et ses 11 églises monolithiques médiévales. Lieu de pèlerinage des chrétiens orthodoxes d’Ethiopie, creusé et taillé à même le roc au XIIIe siècle sous l’impulsion du roi Lalibela qui voulait y bâtir une "Nouvelle Jérusalem", cet ensemble architectural ne peut qu’émouvoir le voyageur, tant la ferveur religieuse qui y règne encore est tangible. Les églises n’ont pas été édifiées de manière traditionnelle, mais creusées dans la roche en blocs monolithiques. Dans ces blocs, on a ensuite dégagé des portes, des fenêtres, des colonnes, différents étages, des toits, ... Ce travail de titan a ensuite été complété par un vaste système de fossés de drainage, de tranchées et de passages pour les processions avec, parfois, des ouvertures vers des grottes d’ermites ou des catacombes.

Grand trek d'Abyssinie : à partir de 3425 € TTC par personne. Prochain départ le 18 janvier 2015 – 21 jours. Plus d'infos sur le site de Terres d'Aventure.
 

solomonkane

David Genestal
Administrateur
Envoyer un mail
David Genestal
Summits année : 240 | Summits mois : 0 | Summits total : 2064
     > Classement des I-Trekkeurs
A force de voir gamin des grands avec des gros sacs, le moment est forcément arrivé où j'ai eu envie de faire comme eux. De randos à la journée en trek de plusieurs jours, je finis par tenter l'expérience des treks au long cours : traversée des Pyrénées (2002)...
 


Articles de l'univers Voyage

Randonnée dans le parc national des Simiens
4 jours de trekking dans le parc national de simiens. Une aire protégée absolument sublime, incontournable pour les trekkeurs qui se rendent dans le nord de l'E...

La plaine du Danakil, ailleurs … sur Terre
Retour sur un voyage réalisé fin janvier dernier en terre Afar, aux confins de l'Ethiopie, dans la dépression du Danakil. Ici se produisent quelques unes des ma...